Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2012

Vendredi

 

           Je vais me faire une journée toute tranquille et toute calme.

           Mon dossier d'inscription au Pôle Emploi est enfin finalisé et validé. J'attends la notification de décision par courrier. J'attends aussi avec impatience des nouvelles de la Caf ( pas besoin de m'y déplacer, finalement ), et ma déclaration de revenus d'août pour ma pension d'invalidité.

            Je jongle avec toutes ces démarches, ces paperasses, avec mes comptes. Le but prioritaire étant de solder une bonne fois pour toutes cette histoire de trop-perçu du Pôle Emploi. Après ça, je devrais pouvoir respirer un peu. Cela dit, on ne m'y reprendra plus !!! Je vais faire super gaffe à tout ça désormais, cette erreur incroyable m'a assez plombé la vie.

            J'ai enfin pris rendez-vous chez mon médecin pour mes médicaments. Elle sera heureuse d'apprendre que ma dette a été si miraculeusement allégée, et que je m'en sors doucement.

            Et un autre rendez-vous chez une gynéco pour ma pilule. Par lassitude, j'avais arrêté de la prendre durant mon arrêt-maladie. Pas envie de faire la prise de sang... Il me restait trois plaquettes. Je l'ai reprise quand une possible rencontre avec le mec de Bad-Hoo a commencé à se préciser.

            Pour ce dernier, la période "oui" a été de courte durée. C'est de nouveau la soupe à la grimace. Je ne sais tellement plus quoi en penser que je me dis que justement, la meilleure chose à faire, c'est de ne rien en penser. Laisser courir.

            Je dois quand même dire que cette relation bizarre m'a apporté beaucoup de positif. Une certaine envie de vivre. Pour la première fois de ma vie, j'ai connu des moments d'amour réciproque. Et pour avoir vécu ces moments, je me sens heureuse et reconnaissante.

Don-t-Worry-Be-Happy-.jpg

Commentaires

Attention !!! Le petit post-it (bien sympathique en l'occurrence) comporte une erreur par rapport à la théorie de la pensée positive. Il paraît que l'inconscient ne comprend pas la négation. Si tu lui dis "ne t'en fais pas", il comprendra qu'il doit s'en faire !

Bises

Écrit par : quantique | 14/09/2012

Mais oui, c'est tout-à-fait vrai, à ce qu'on en dit, du moins :))

Mais bon, là, c'est qu'une p'tite illustration de blog, hein !

Bises à toi,

Écrit par : Stef pour Quantique | 15/09/2012

Quantique,voila une remarque pertinente!!!....
Stef!?...avec ce mec de Baad-Hoo,c'est peut-etre pas termine!?...J'en conviens aussi,il y a comme cela des relations courtes qui nous laissent un tres fort souvenir.Apres,nous nous demandons souvent si nous aurions pas du faire continuer cette relation;je me rappelle de Joy,cette americaine,avec qui j'avais aussi passe une nuit;et pourtant j'avais la possibite de faire continuer notre relation.Je me dis de temps en temps que c'est tout de meme un peu triste que cela fut si bref...Je suis un nostalgique incurable c'est vrai....mais rassurez vous toute de meme,cette idee sur Joy ne me mine pas du tout l'esprit.Je suis un nostalgique c'est vrai,mais dans le sens tres positif du terme...Cette nostalgie me fait du bien,elle me nourrit
Bon Week-end a vous tous

Écrit par : Claude Le Blanc | 15/09/2012

Coucou,

Ben, je ne sais pas comment les choses vont évoluer avec lui. Nous ne sommes pas fâchés, mais cette relation à distance n'est vraiment pas facile à gérer, d'autant plus que nous réagissons de façon très différente, et même opposée, à certaines choses. C'est source de beaucoup d'incompréhension.

Et puis, moi aussi, j'ai une très forte tendance à la nostalgie, à la mélancolie même. J'essaie de ne pas m'y laisser aller, car, contrairement à toi, cela me mine beaucoup. Du moins, tant que je n'aurai pas vécu quelque chose d'aussi bien que ce moment avec lui. A ce jour, c'est la seule et toute première fois de ma vie que je me suis sentie bien avec quelqu'un.

Des bises, bon week-end à toi,

Écrit par : Stef pour Claude | 15/09/2012

Les commentaires sont fermés.