Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2012

Suite

 

        Ça m'a fait du bien d'écrire tout ça. Alors, d'un côté, mon ex a toujours des sentiments et du désir pour moi, mais d'un autre côté, même s'il n'est pas vraiment épanoui avec sa compagne, il a une petite fille et une vie de famille qu'il ne peut pas bazarder comme ça. Je trouve ça bien compréhensible. Je lui laisse le temps, je lui laisse le choix. Je lui dois bien ça. Je n'ai jamais autant été aimée. Et comme je l'ai dit, son pardon est le cadeau le plus merveilleux que j'ai reçu de toute ma vie.

        Et je le dis encore une fois, s'il a besoin de moi, pour quoi que ce soit, je suis là. Je lui ai dit que je pouvais être sa maîtresse, son amante, son amie, ou simplement Stef. Ce n'est pas que je tienne à le récupérer à tout prix. Mais il compte pour moi. Son amitié, son amour, peu m'importe. Juste garder une petite place dans sa vie, et lui dans la mienne. Une place qui ne serait faite que de joie et de bien-être, simplement partager des moments et des émotions agréables. Je veux lui donner.

        Je veux être là pour lui, tant il l'a été pour moi. Son pardon m'a donné de la force, de l'espoir. M'a permis de me pardonner moi-même, de retrouver un peu de confiance en moi, et c'est inestimable. Il m'a donné de l'envie de vivre.

refuser d'aimer.JPG

Les commentaires sont fermés.