Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2012

Samedi, suite

 

         Du calme, de la sérénité, du recul, du détachement, c'est ce qu'il me faut. Et du repos. Bien que je sente encore un fond de rage bouillir en moi.

         Moi. Aujourd'hui, je suis seule avec moi-même, face à moi-même. Je ne peux compter que sur moi.

         Malgré la brièveté de sa visite, ça s'est plutôt bien passé avec D. hier matin. Nous avons échangé d'autres emails durant la journée. Il semblait content, tranquille. Mais curieusement, depuis hier soir, il ne donne plus signe de vie. Et vu ce que nous échangeons depuis un mois et demi, c'est inhabituel. Ça me déstabilise et je me perds en spéculations inutiles sur ce qui peut bien se passer.

          Son sentiment de culpabilité a-t-il brutalement repris le dessus ? Sa compagne a-t-elle de nouveau découvert quelque chose ? Ou tout simplement n'a-t-il pas eu le temps de m'écrire aujourd'hui ?

          Je ne suis pas en état d'y penser sereinement, avec détachement. Je suis trop fatiguée pour avoir les idées claires. Peut-être que tout ira bien.

          Pas de nouvelles de D., les propriétaires sont toujours sur messagerie, malgré plusieurs appels... Ya des jours comme ça. J'espère que ça ira mieux demain.

          Pour ce soir, en plus du verrou, j'ai fermé mon autre serrure à double tour, ce que je ne faisais jamais avant. J'ai bien l'intention de passer une nuit tranquille.

Commentaires

Tu vis a combien de kilometres de D?!....pourqu'il puisses s'absenter comme cela;ni vu,ni connu....il ne doit pas etre trop loin tout de meme

Écrit par : Claude Le Blanc | 29/12/2012

il vit à un peu moins de 70 km de chez moi, mais son travail l'amène à se déplacer souvent dans la région. Non, il n'est pas si loin.

Écrit par : Stef pour Claude | 29/12/2012

C'est souvent difficile et frustrant d'être la "deuxième". Et dans ta situation, tu focalises sans doute énormément sur cette relation, oubliant le reste de ta vie. Enfin, je ne fais que supposer...

Écrit par : quantique | 29/12/2012

Tu ne fais pas que supposer, tu as totalement raison !...

Bises,

Écrit par : Stef pour Quantique | 29/12/2012

Les commentaires sont fermés.