Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2012

Errances nocturnes

 

       Il m'a donc écrit qu'il me contacterait mercredi depuis son boulot. Mais le fera-t-il ? Moi, je reste seule avec mes questions et mes tergiversations, sans savoir à quelle sauce je vais être mangée.

       Je me demande comment ça s'est passé avec sa compagne. J'ignore totalement quels rapports ils entretiennent entre eux, je ne la connais pas du tout.

       Il y a des femmes qui supportent que leur conjoint soit ou ait été infidèle, et d'autres non. Je sais que moi, enfant ou pas, j'aurais énormément de mal. Je me sentirais trahie, humiliée et blessée, et cela détruirait irrémédiablement ma confiance en l'autre. D'autant plus si l'infidélité a été une relation suivie. Savoir que mon homme aurait passé tout ce temps à me mentir, tout en continuant à me côtoyer chaque jour comme si de rien n'était, serait tout simplement insupportable.

       De son côté à lui, porter la culpabilité de l'avoir trompée, de lui avoir menti, et d'avoir été découvert doit être très inconfortable. Je ne sais pas comment il pourrait rattrapper ça. Et ça doit être encore plus difficile pour lui, parce qu'il sait bien qu'il n'est pas vraiment amoureux d'elle, et frustré de leur vie intime. C'est la raison pour laquelle il est revenu vers moi, et c'est absolument inavouable. Tout comme le fait que même s'il est heureux qu'elle soit là, il n'a pas désiré cette enfant qu'ils ont eu ensemble, il s'est trouvé devant le fait accompli.

        Ils ne doivent vraiment pas rigoler en ce moment. Je ne sais pas ce que D. entendait, en qualifiant d'"ingérable" le fait que sa compagne ait su que je lui avait envoyé des sms samedi soir. Mais ça doit barder fort pour qu'il emploie ce mot.

        Et ce n'était pourtant que quelques textos, sans aucune allusion sexuelle. Alors je n'imagine même pas dans quel état elle serait si elle tombait sur nos emails ! Puisqu'elle flique son téléphone, pourquoi n'exigerait-elle pas également de lire ses correspondances ? C'est une possibilité. Si elle n'est pas stupide, elle doit bien se douter qu'il y a eu d'autres échanges que des sms.

        Je me demande bien ce qui va se passer maintenant. Quel roman ! Je me console en me disant que dans cette histoire, je n'ai pas le rôle le plus difficile. J'essaie de prendre du recul, en me préparant à toutes les éventualités.

        Mais moralité, quand on ne sait pas gérer le fait d'avoir une maîtresse, on ne se lance pas dans ce genre d'aventure si on veut éviter les ennuis.

Écrire un commentaire