Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2013

Samedi

 

       Je n'irai pas à la bibliothèque, aujourd'hui encore. Pas grave, ce sera pour une autre fois.

       J'ai joué à un jeu vidéo jusqu'à 4h ce matin. Ça faisait une éternité que je ne m'étais pas laissée emporter dans ce genre d'activité. Le mieux, c'est que bien que je connaisse ce jeu depuis plusieurs années, j'y apprends encore de nouvelles choses.

       Ma consommation d'alcool a été plutôt basse ces trois derniers jours. Pourtant, je me réveille avec la tête dans le brouillard. Je crois que c'est mon nouveau médicament qui fait cet effet. C'est plutôt fort, et pourtant, je prends la dose minimum.

       Bon, j'avais trois objectifs pour cette semaine, et seulement un seul a été réalisé. J'ai bien essayé d'appeler la Sécu hier. Mais à chaque appel, j'ai attendu près de 10mn pour entendre finalement une bande pré-enregistrée me dire que toutes les lignes étaient occupées, et que je devais rappeler plus tard.

       Ça ira mieux la semaine prochaine.

       Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment décidé de ne plus faire n'importe quoi avec mes médicaments. C'est d'ailleurs ce que m'a recommandé la psychiatre, me disant de "suivre mon traitement à la lettre". C'est donc le minimum que je puisse faire, en attendant la prochaine consultation. Je pense que déjà, arrêter de jouer au yoyo avec mon cerveau, en zappant un cachet sur deux, ne pourra qu'améliorer les choses. Si je fais pas ce minimum, ça ne sert à rien de consulter une psy.

        Et puis, je suis vraiment contente d'avoir réussi à refaire de vraies courses cette semaine. Tranquillement, je vais reprendre cet objectif, à mon rythme. Et tranquillement aussi, réduire la bière.

        Je crois que ma visite chez cette psychiatre provoque une sorte de déclic. C'est dommage que mon prochain rendez-vous soit si loin, mais j'ai aimé la façon dont elle a mené l'entretien. Les questions qu'elle m'a posées, les choses qu'elle m'a dites. Ça m'a donné envie d'avancer, de m'accrocher et de progresser.

         Aujourd'hui, un p'tit miracle. Une lettre des propriétaires, qui annonce qu'à partir de mars, mon loyer sera baissé de 7 euros. Avec tout ce qu'on entend sur la crise du logement, c'est vrai que c'est miraculeux ! Ça donne qu'il me faudrait à peu près 510 euros pour payer mon logement, ma connexion Internet et mon téléphone. Entre ma pension d'invalidité et mon allocation logement de la Caf, ça devrait être jouable.

          C'est ce qui m'a tracassée ces derniers temps. Vu que je me sens incapable de travailler en ce moment, ce que m'ont confirmé le Dr T. et la psychiatre, de quoi vais-je vivre lorsque mes droits au chômage seront épuisés ? Je commence à entrevoir des solutions qui me soulageraient de ce gros souci. Et je peux vous dire que cela contribuerait énormément à me remettre sur pieds !

          Pour l'heure, j'ai de la bouffe, de la bière, des clopes, mon jeu vidéo et des séries sympas à regarder. Je me mets en vacances de mes problèmes pour le reste du week-end !

Commentaires

Ce qui me gene dans tout cela,et tu dois deja t'en douter,c'est la biere et les clopes...J'ai bien sur moi-meme des points negatifs,comme des kilos en trop,mais je dois avouer que je suis tres content de ne pas faire dans des abus d'alcool,comme je le faisais comme un con il y a 40 ans,et je ne fume pas non plus.
Je te souhaite de passer un agreable week-end,dans ton lit nuage,que tout le monde t'envie je presume
Bien Amicalement

Écrit par : Claude Le Blanc | 09/02/2013

Oui, je sais l'alcool, les clopes, c'est pas bien. Ma seule excuse, c'est que comme Obélix avec la potion magique, je suis tombée dedans quand j'étais petite. Mon père était un gros fumeur et alcoolique, ça m'a imprégnée dès l'enfance. C'est un univers familier pour moi. Je ne sais pas comment tuer ces racines qui font de moi ce que je suis.

Bon week-end à toi, bises,

Écrit par : Stef pour Claude | 09/02/2013

Personne peut t'envier d'avoir eu un pere alcoolique...Je pense que c'est la pire des choses pour un enfant...Dieu merci,mon pere ne buvait pas...juste ce qu'i faut...Un soir,je me rappelle qu'il etait rentre du boulot un peu pompette...il souriait et semblait bien gai...Cela m'avait beaucoup choque....J'etais tres en colere contre lui...Alors,si j'imagine que mon pere avait ete alcoolique,cela aurait une vraie catastrophe...Aussi je peux imaginer combien tu as ete toi-meme marquee,avec ton pere alcoolique...C'est un vrai drame en fait...J'espere que tu arriveras a te sortir de cette emprise de la biere et aussi des clopes
Quand je vois une femme aussi belle soit-elle,et quand je vois qu'elle tiens une clope a la main...cela fout tout en l'air....et pourtant j'ai vecu avec femme qui fumais,et aussi qui buvait parfois plusqu'il ne fallait....cela a durer tout de meme deux ans et demi

Écrit par : Claude Le Blanc | 10/02/2013

Ça peut paraître bizarre, mais je n'en veux pas à mon père de m'avoir transmis son alcoolisme et son tabagisme. Malgré ça, il m'a fait beaucoup moins de mal que ma mère qui elle, ma fait cadeau de la dépression et la solitude dans laquelle je me suis enfoncée.

Cela dit, il y a un espoir, car après quelques années, mon père a fait une cure de désintoxication et il a arrêté de boire.

Sinon, je suis d'accord que clopes et alcool ne riment pas avec féminité et séduction !

Bises,

Écrit par : Stef pour Claude | 11/02/2013

Les commentaires sont fermés.