Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2013

Lundi

 

       Bonne nouvelle aujourd'hui. Le Pôle Emploi m'a enfin payé mon indemnité de chômage du mois de mars. Il était temps, je commençais à m'inquiéter sérieusement. Il faut dire que j'ai tardé à envoyer le justificatif de ma pension d'invalidité. Concernant cette dernière, je viens de lire des choses très positives sur le Net, notament au sujet de la demande d'ASI ( Allocation Supplémentaire d'Invalidité ) que je compte envoyer lorsque mes droits au chômage prendront fin.

       J'ai intérêt à faire des économies parce que cette allocation est basée sur les trois mois précédents la demande. Je vais donc devoir vivre trois mois, peut-être plus, avec ma seule pension d'invalidité de 350 euros et mon allocation logement de 100 euros pour être sûre de la percevoir. C'est pile le montant de mon loyer. D'où l'importance d'économiser au maximum, tant que je touche le chômage. Mais je pense que ça devrait passer.

       Je pense aussi que je ne dois pas envoyer maintenant de dossier MDPH, car là aussi, il vont se baser sur mes revenus actuels, et pour le moment, je gagne trop. Là encore, il faut que j'attende la fin de mes droits au chômage. Lors de ma dernière consultation, la psy m'a d'elle-même parlé de la MDPH, il va falloir que je lui explique la situation.

        Comme toutes ces démarches sont compliquées ! Heureusement qu'il y a le Net pour recueillir des renseignement, sinon, je ne sais pas comment je ferais.

         Cela dit, le Net n'est pas toujours très pratique non plus. Par exemple, le dossier de demande d'ASI n'est disponible qu'en téléchargement. Comment font ceux qui n'ont ni Internet ni imprimante ? Pour moi, heureusement, ma vieille imprimante fonctionne encore tant bien que mal, mais j'ai dû commander des cartouches d'encre, encore une fois sur le Net. Et heureusement encore que le paiement par chèque était possible, car ma carte bancaire ne me permet pas de faire des achats en ligne. Bon, mon colis est arrivé, je n'ai plus qu'à aller le chercher à la poste.

         Encore faudrait-il que je me décide à sortir. Je sors encore moins depuis que je ne bois plus. Auparavant, il fallait que j'aille me ravitailler en bière en moyenne tous les deux jours. C'était une vrai corvée, mais j'y allais quand même. Là, en presque deux semaines, je ne suis sortie que trois fois, pour aller chercher le dossier MDPH, chez la psy, et samedi pour faire des courses. A force de rester enfermée derrière mes volets clos, je vais finir par germer comme une pomme de terre.

Commentaires

Ton image de la pomme de terre qui germe m'a fait sourire. Mais, c'est une image les "volets clos" ou c'est une réalité ?

Écrit par : quantique | 30/04/2013

C'est une réalité, à cause des immeubles d'en face qui sont très proches, il y a un vis-à-vis très important qui me dérange. Mais mes volets ne sont pas totalement opaques, ils sont constitués de fentes qui laissent passer la lumière.

Écrit par : Stef pour Quantique | 30/04/2013

Les commentaires sont fermés.