Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2013

Vendredi

 

         Voilà, le repas de Noël du CATTP s'est déroulé hier midi. La veille, je me suis endormie très tard, vers 3h du matin, et j'étais fatiguée. Je n'en ai pas profité comme j'aurais voulu. Ça s'est bien passé quand même, j'étais contente d'être avec les autres membres du centre. Nous avons même reçu un cadeau. Un petit ensemble gel douche parfumé et crème pour les mains pour les dames et un petit jardin zen et un mug décoré pour les hommes. Ça fait toujours plaisir.

          Le centre est maintenant fermé pour deux semaines, le temps des vacances. J'essaie de me dire que ça va vite passer, mais c'est dur quand même. Je verrai sûrement un peu Franck et Odile, mais nos rapports s'étiolent un peu depuis que Franck a décidé de mettre un terme à notre relation intime. Nous nous voyons beaucoup moins souvent et je me retrouve fréquemment seule. Comme aujourd'hui par exemple, et je passerai probablement tout le week-end comme ça. Lundi peut-être, je pourrai passer chez Odile boire un café... Avant de retourner à ma solitude. Je n'ai pas envie de me plaindre, mais c'est quand même difficile à vivre.

          Et dans tout ça, j'ai recommencé à boire de la bière. Là, je bois en espérant que ça me fera dormir et passer le temps plus vite.

Commentaires

Quand on souffre vraiment, on a le droit de le dire. Ce n'est pas se plaindre inutilement et pour des broutilles.

Écrit par : quantique | 21/12/2013

Tu as sans doute raison, mais quand j'exprime mes souffrances, j'ai l'impression de les entretenir et de leur accorder trop d'importance...

Écrit par : Stef pour Quantique | 22/12/2013

Les commentaires sont fermés.