Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2015

Lundi, suite

 

       Ce soir, c'est bières, clopes, une fenêtre sur un film que j'aime, et une autre ouverte sur mon blog chéri. Une soirée calme, seule dans mon petit nid, enfin. Ma dernière prise d'alcool remonte à la soirée du réveillon. Je ne bois plus quand je suis en compagnie de Franck, pour ne pas le tenter, car lui a quasiment arrêté de boire.

       Il devait me rejoindre ce soir mais il a appelé pour me dire que finalement, il restait seul chez lui. Il ne sait pas s'il viendra au CATTP demain. Je sais qu'il est tracassé et que je lui ai fait du mal en lui parlant du mec de Bad-Hoo.

      Je suis très perturbée aussi. A courir deux lièvres à la fois, on en attrape aucun... Mais là, tout de suite, je suis incapable de prendre une décision, une direction. Je crois que je me projette trop loin dans l'avenir, au lieu de me concentrer sur le moment présent.

      Il se peut que la question se règle d'elle-même si Franck me quitte. Mais je ne dois pas avoir peur de me retrouver seule. Il y a le CATTP, Odile, et d'autres amis comme Gwenaël et Christophe. Je ne suis plus seule. Et puis il y a le mec de Bad-Hoo qui semble revenir doucement vers moi. Très doucement... Il faut dire que je n'ai pas toujours été tendre avec lui, il a raison de se méfier. C'était à l'époque où j'étais encore vraiment tordue, vraiment paumée. J'ai changé depuis.

      Encore une fois, je ne sais pas où la vie va m'emmener.

Commentaires

Tu fais une tres bonne analyse de ta situation...Faut pas trop se presser....Y'a Franck,Y'a ce mec de Bad-hoo,et y'a aussi des tas d'autres mecs...Faut faire le bon choix,meme s' l'heureux elu ne te convienne pas a 100 pour 100...Vire avec l'homme de sa vie,cela arrive tres tres rarement....Moi aussi,je ne vis pas avec la femme de ma vie;et reciproquement...mais nous nous trouvons un rythme de vie,ou chacun trouve plus ou moins ses marques...
Courir 2 lievres a la fois,ca va un petit moment,mais faut assez vite trancher,sinon,comme tu le dis si bien,c'est toi qui paie en fin compte,le prix de cette double relation...et la claque peut-etre tres tres dure...J'ai aussi ete dans ce genre de situation,mais cela n'a pas trop dure;les choses se sont reglees preque d'elles memes.Les 2 femmes se connaissaient tres tres bien;et chacune savais ce que je faisais avec l'autre...J'ai eu vraiment du pot d'avoir pu garder,celle qui semblait etre la plus adaptee pour une vie commune;bien que l'autre etait une tres tres chaude femme;mais il n'y a pas que cela dans la vie;et cela pose aussi un probleme;elle ne se serait pas contentee seulement de mes services je presume,et serait aller butiner ailleurs
Bien sur,j'ai toujours ce regret de n'avoir pas vecu avec la femme de ma vie...Je crois l'avoir rencontree,mais je l'ai manquee a l'epoque.J'avais la tete dans les nuages...En fait,tous ces regrets,ca enrichit notre vie...Une vie sans regrets, sans durs moments,sans epreuves n'a a fait pas beaucoup d'interet
Voila pour le moment Stefanie...Je vois que tu as pas mal d'experiences...Aussi,comme un chat,tu arrives toujours en fin de compte a retomber sur tes pattes...Je te fais confiance
Grosses Bises

Écrit par : claude le blanc | 07/01/2015

Je pense comme toi. L'amour est rare. C'est ce que je ressens envers Franck. Il n'est pas l'homme idéal, mais nous nous entendons suffisamment bien pour partager quelque chose de bien tous les deux. Je ressens une grande affection pour lui.

En revanche, je suis folle amoureuse du mec de Bad-Hoo, mais notre situation est plus compliquée. Il habite loin, n'est pas beaucoup disponible, etc... Et nos échanges sont essentiellement portés sur l'amour physique. En quelque sorte, nous alimentons un fantasme. Je ne sais pas si une vie commune serait possible car nous nous connaissons très peu l'un et l'autre. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il y a quelque chose de très intense entre nous. Je me sens incapable de renoncer à lui, même s'il ne représente peut-être qu'un fantasme.

Mais en même temps, je tiens aussi énormément à Franck, je n'ai pas envie de le perdre.

Pour le moment, je ne peux qu'attendre de voir comment les choses vont évoluer. Lâcher prise. J'espère, comme tu dis, qu'au final, je retomberai sur mes pattes...

Grosses bises à toi,

Écrit par : Stef pour Claude | 09/01/2015

Les commentaires sont fermés.