Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2015

Jeudi

 

        Je suis épuisée. Franck est plus collant qu'un pot de glu. Nous sommes chez lui, j'ai dû attendre qu'il aille se coucher pour pouvoir écrire enfin sur mon blog. Je désespère de trouver un rythme qui me convienne. Aujourd'hui, il m'a saoûlée toute la journée avec son envie d'aller vivre dans le Lot-et-Garonne. Moi, j'ai envie de rester ici, j'y ai tous mes repères et plus encore. C'est ici que je me reconstruis, ici que se trouvent tous mes nouveaux amis. Bref, j'espère qu'il va se calmer avec ça.

        A propos de nouveaux amis, je nage dans la satisfaction. Samedi dernier, de mon initiative, nous avons fait un après-midi tarot avec Franck, Odile, Philippe et Gwenaël. Nous remettons ça après-demain, chez Franck. Cette fois nous mangerons aussi tous ensemble le midi. Franck nous cuisinera des spaguetti bolognèse. Une bonne journée en perspective.

        Aujourd'hui encore nous sommes allés chez Philippe qui reprend vie depuis que nous lui rendons visite chaque jeudi. C'est spectaculaire. Lui qui avait complètement baissé les bras se remet petit à petit à faire des choses. Il a lui-même nettoyé ses toilettes, réparant au passage une fuite d'eau qui trainait depuis des mois, est allé chez le coiffeur, a accroché un nouveau tableau dans son appartement... ça fait plaisir à voir, il va de mieux en mieux. Nous lui faisons toujours ses courses et ça me procure toujours beaucoup de plaisir de lui rendre ce service.

        Alors ça va plutôt bien, à part que je ne trouve pas mon rythme entre Franck, les amis, le CATTP... Je suis rarement seule ces derniers temps, et pourtant, j'en ai besoin. Je ne sais pas comment faire avec Franck qui lui, ne supporte pas de rester seul.

        J'ai bien conscience de devoir renoncer à certaines choses et en accepter d'autres. C'est une situation nouvelle pour moi, je dois faire des efforts pour m'adapter.

Les commentaires sont fermés.