Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2015

Jeudi

 

     Je suis encore sous le coup de la dispute qui a éclaté entre Franck et moi. Il n'a pas cessé de se plaindre toute la journée, à un tel point que j'ai fini par craquer et lui dire ma façon de penser. Il n'a pas apprécié et nous voilà de nouveau séparés. C'est presque un soulagement pour moi. J'en ai vraiment marre. Je crois qu'au final, je suis mieux sans lui. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui puisse se plaindre autant tout au long de la journée. C'est totalement épuisant. Je le répète, j'en ai marre.

     Il part samedi, pour une semaine. Il a laissé son sac à dos avec ses médicaments chez moi. Cette fois, il m'a vraiment blessée, je ne suis pas du tout sûre de lui laisser une nouvelle chance. Tant pis pour la solitude, je m'y ferai, enfin, j'espère. Mais là, je n'en peux plus. Je ne peux pas faire ma vie avec quelqu'un qui passe son temps à se plaindre.

     Cette fois je pense que c'est vraiment fini. Je ne peux plus le supporter, quelles qu'en soient les conséquences.

     Aujourd'hui, nous avons mangé chez Benoît, un ami du CATTP. C'était sympa, nous avons fait connaissance avec son chien Akal. J'ai vraiment apprécié ce moment, mais Franck s'est plaint de la balade en forêt que nous avons faite après manger. Puis nous devions aller, comme chaque jeudi chez Philippe. Franck s'est encore plaint, il avait mal aux pieds, était fatigué, voulait reporter la visite, etc... Arrivés chez Philippe, il s'est plaint de devoir faire les courses. Un peu plus tard, s'étant proposé de faire à manger, il a changé d'avis et commencé à se plaindre de devoir se mettre aux fourneaux. C'est là que j'ai craqué et qu'il m'a en retour, balancé deux ou trois trucs vraiment pas sympas.

     Il est rentré chez lui en bus, au lieu de dormir chez moi comme c'était prévu. Je ne voulais pas le supporter davantage.

     Tant pis pour ce qui m'attend maintenant. J'ai craqué et ça devait arriver tôt ou tard. Il a vraiment abusé.

     A part ça, ma psychiatre est enfin de retour, après deux mois et demi d'absence ! J'ai rendez-vous mardi après midi.

     Demain, en fin de matinée, je vois l'infirmière du cmp avec laquelle je vais pouvoir discuter de mes malheurs.

     La vie continue, suite au prochain numéro...

Commentaires

Ce que je te dis la,Stephanie est tres tres personnel;c'est mon avis a moi;tu en penseras bien-sur ce que tu veux
Il faut bien que tot ou tard tu mettes fin a cette relation avec Franck,sinon tu risques de foutre ta vie en l'air...Ce serait vraiment dommage,car tu es encore jeune
Moi je me suis stabilise a l'age de 34 ans
La solitude pour moi n'a jamais ete vraiment un obstacle;j'ai de la chance,c'est vrai,sur ce point la
Je te souhaite les meilleures choses possibles,et je pense vraiment qu'un jour tu rencontreras un homme avec qui tu puisses faire ta vie
Bon week-end
Je t'embrasse

Écrit par : claude le blanc | 10/04/2015

Oui, bien sûr tu as raison. Cette relation avec Franck doit finir, de toute façon, je ne le supporte plus. Je suis mieux seule.

Merci pour ton commentaire, passe toi aussi un bon week-end, bisous,

Écrit par : Stef pour Claude | 10/04/2015

Les commentaires sont fermés.