Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2015

Jeudi

 

       Je suis partie seule de chez Franck ce matin. A cette heure-ci, il doit être sur la route avec son père. D'un côté, je suis contente de pouvoir me reposer, mais d'un autre côté, il va ma manquer quand même. Une dizaine de jours, c'est vite passé, mais il restera plus longtemps si les choses se passent bien. J'espère que ça ira, Franck appréhendait beaucoup ce séjour, me disant que son père ne comprend pas vraiment sa maladie et qu'il a tendance à devenir méchant quand il boit.

       Je suis allée à l'activité sport cérébral ce matin, j'ai vu Odile qui m'énerve toujours. Je prends de la distance avec elle, même si le spectre de la solitude me hante toujours. J'essaie de parler avec d'autres personnes, mais ce n'est pas facile. Ce qui m'énerve chez Odile, c'est qu'elle est très narcissique et qu'elle a tendance à "péter plus haut que son cul". Sous prétexte qu'elle vient d'une famille d'artistes, qu'elle a un nom de famille à particule et que son frère est très connu à la télévision. Odile se prends elle-même pour une artiste, loin de toute humilité, alors qu'elle n'a rien fait de vraiment convaincant. Bref, elle est un peu snobinarde, elle se la pète et ça me saoûle. Pour moi qui suis réservée et timide, ça ne colle pas. Voilà, c'est dit.

       Sinon, je vais bien. Ma vie est assez tranquille en ce moment. J'ai vu ma psychiatre mardi, elle a enfin rempli le certificat médical dont j'ai besoin pour le renouvellement de mon dossier MDPH. Bonne chose de faite. Je dois maintenant prendre rendez-vous avec l'assistante sociale du CMP pour finaliser tout ça. Au passage, je dois aussi finaliser le "projet de vie" demandé dans le dossier.

       Franck absent, Odile n'est pas là non plus cet après-midi, je suis donc seule pour aller voir Philippe et lui faire ses courses. Philippe ne parle pas beaucoup et moi non plus, je me demande ce que nous allons pouvoir nous raconter. Je vais lui proposer d'aller faire un tour au château et dans le parc, histoire de prendre quelques photos pour mon blog. Ce soir, peut-être un burger au Chaplin, en terrasse. Et pour finir, quelques vidéos de concerts chez moi. Ça fera une journée bien remplie pour Philippe et pour moi.

      Demain, j'ai rendez-vous avec l'infirmière du CMP. Puis enfin, je pourrai me reposer tout mon soul pour le week-end.

 

Commentaires

elle se la pete,une expression assez recente en fait,qui entre tranquillement dans mon vocabulaire...cela date de quand!?...
peter plus haut que son cul,c'est aussi une tres bonne expression,que j'aime bien aussi...et qui ne date pas d'hier celle la
Il faudra un jour lui mettre la verite en face,a Odile,ou l'envoyer chier carrement...C'est pas facile,c'est vrai..Mais un bon nettoyage de temps en temps,ca ne fait que du bien a long terme...
Nous perdons trop souvent notre temps a entretenir des relations avec des personnes qui ne nous conviennent pas du tout...C'est seulement
apres le bon coup de gueulle,que nous nous en rendons enfin compte et que nous nous sentons enfin bien soulages...Je parle aussi de mes experiences...Un lion solitaire de mon espece,ca n'aime pas etre emmerde trop longtemps
Moi je dis que Franck ne restera pas plus de dix jours chez son pere,et il pourrait meme revenir avant...C'est mon paris....Tu me donneras bientot la reponse
Je te souhaite un bon week-end en perspective Stephanie
Je t'embrasse

Écrit par : claude le blanc | 21/05/2015

Je ne sais pas de quand date l'expression "se la péter", mais c'est assez ancien quand même. Hé hé, je savais que "péter plus haut que son cul" te plairait !

Mais je ne crois pas que j'avouerai ce que je pense à Odile. Je ne veux pas me mettre mal avec elle. Je préfère la jouer en douceur et mettre de la distance lentement, mais sûrement, ça suffira, je crois. Je ne veux pas lui faire la gueule et l'envoyer bouler, car au final, c'est moi qui en subirait les désagréments. Je crois qu'il est préférable pour moi d'agir avec tact, je ne veux surtout pas créer de conflit, car dans ce domaine, une certaine impulsivité m'a déjà desservie par le passé. Une franchise brutale n'est pas la meilleure solution pour moi.

Il me suffit de moins la voir et ce sera très bien comme ça. Mais je comprends ce que tu veux dire quand tu écris ne pas aimer être emmerdé trop longtemps. C'est pareil pour moi. C'est pour ça que je veux m'éloigner d'elle. Parce que je ne trouve plus tellement de plaisir en sa compagnie, elle ne s'intéresse qu'à elle-même. C'est ennuyeux et je n'aime pas trop être ennuyée. C'est déjà une étape de franchie que d'avoir écrit mon ressenti sur mon blog. C'est le premier pas de l'éloignement que je souhaite établir.

Pour Franck, on verra bien. Je pense aussi qu'il ne va pas prolonger son séjour. La réponse d'ici dix jours !

Je te souhaite aussi un très bon week-end, dans ton kibboutz ensoleillé, bisous à toi,

Écrit par : Stef pour Claude | 22/05/2015

Odile ne lit donc pas ton blog!?....

Écrit par : claude le blanc | 22/05/2015

Non, Odile ne lit pas mon blog, ni Franck, ni personne de mon entourage. Ils savent que j'en tiens un, mais je ne leur ai pas donné l'adresse. C'est mieux comme ça, car s'ils me lisaient, je ne pourrais plus écrire ce que je ressens vraiment.

Bises,

Écrit par : Stef pour Claude | 22/05/2015

Les commentaires sont fermés.