Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2015

Mercredi

 

       Je suis chez moi, réveillée depuis 7h ce matin. Franck dort, je regarde vaguement un film sur mon ordi, en fumant et en buvant du café. Il va faire chaud aujourd'hui.

       Ça ne va pas être facile de supporter Franck. Il se plaint d'un mal de dent depuis au moins deux semaines, et c'est toute une histoire pour se faire soigner. La dentiste qu'il est allée voir ne veut rien lui faire, tant qu'elle n'a pas une attestation du médecin traitant, autorisant une anesthésie locale, à cause de son traitement. Bien sûr, le médecin est surbooké, bientôt en vacances, etc... La galère. Pas de rendez-vous avant lundi, avec un remplaçant et je ne sais pas comment Franck va tenir jusque-là.

       Tout ça pour dire que la journée ne va pas être facile. Il a déjà, comme vous le savez, une forte tendance à se plaindre de tout et de rien, je crains le pire pour aujourd'hui car je sais qu'il a mal dormi à cause de ça. J'ai intérêt à prendre sur moi et à être patiente.

       Nous nous sommes disputés lundi au sujet d'Odile. Franck voulait lui rendre visite, et moi non. Je me sens tellement mieux quand je ne la voit pas. Je ne sais pas comment me sortir en douceur de cette situation.

       Le volà réveillé, je quitte.

Commentaires

Pour ses douleurs, c'est sûr que ce ne sera pas évident. Tu pourrais quand même t'échapper de temps en temps, pour une course ou l'autre ou juste pour "respirer" ? Ou il t'accapare à ce point, comme un enfant que tu te sens obligée de rester ? Quant à la visite à Odile, faut-il absolument que tu l'accompagnes à chaque fois ?

Écrit par : quantique | 12/08/2015

Pas facile de s'échapper car en général, nous faisons tout ensemble. Enfin, ça a été quand même, il ne s'est pas trop plaint, à ma grande surprise.

Pour Odile, c'est compliqué. Non, bien sûr, je ne suis pas obligée de l'accompagner systématiquement, mais je n'aime pas l'idée de les laisser seuls tous les deux, ça excite ma jalousie.

Bisous,

Écrit par : Stef pour Quantique | 13/08/2015

Ah oui, c'est vrai, il y a un passé avec Odile. Note qu'en théorie, ça pourrait être une solution : vous le partager. Hi hi hi ! T'imagines, tu aurait du temps pour toi, à ne devoir subir ni Odile, ni les plaintes de Frank. Emotionnellement, évidemment, ce n'est pas aussi facile. La vie est compliquée hein !

Écrit par : quantique | 13/08/2015

Oui, c'est compliqué cette histoire de jalousie. Il faut dire qu'Odile et Franck s'entendent vraiment très bien, ils ont beaucoup de points communs dans leur façon d'être. Et souvent, je me sens de trop ou à l'écart avec eux.

Si je les laissais se voir sans moi, je me sentirais encore plus isolée et j'imagine que ce serait très difficile à supporter.

Alors oui, comme tu dis, ce serait une solution, mais en théorie seulement car c'est très dur de ne pas être jalouse ! J'ai beau me battre contre ce sentiment qui me met mal-à-l'aise, je ne parviens pas à m'en défaire.

Bisous,

Écrit par : Stef pour Quantique | 14/08/2015

Les commentaires sont fermés.