Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2016

Vendredi

 

          Aujourd'hui, Odile vient manger avec nous et cela ne me réjouit pas. Je m'en passerais bien.

          Hier, Franck l'a appelée et comme ça, nous avons appris qu'elle voyait Gwen sur Fontainebleau pour boire un verre dans l'après-midi. J'ai été très déçue que ni l'un ni l'autre ne nous propose de les rejoindre. Pas très sympa si l'on considère le nombre de fois où nous les avons invités chez Franck.

          Franck a quand même appelé Gwen pour lui proposer de venir manger aujourd'hui et ce dernier a semblé chercher une excuse pour ne pas venir. C'est bizarre. Au début, il a dit que c'était difficile à cause de ses insomnies, puis dans la soirée, un texto annonçant qu'il avait un repas de famille.

          Je suis vraiment très déçue que ni Odile, ni Gwen ne nous aient invités à boire ce verre.

          Philippe aussi semble bouder depuis que Franck lui a fait comprendre qu'il ne pouvait pas dormir sur place à chaque fois que nous l'invitons à manger. Il a refusé notre dernière invitation et depuis, ne donne plus signe de vie. J'avoue que ça m'arrange, car j'en ai un peu marre de lui, avec ses mauvaises manières et son sale caractère.

          Pas facile de se faire des amis... Hier, en discutant de tout ça avec Franck, il a justement souligné le fait que ce petit monde ne se voit pas en raison d'affinités communes, mais parce que nous sommes tous malades psychiquement, et c'est bien vrai.

          L'autre jour, Odile a aussi parlé d'une sortie sur Fontainebleau, manger une glace, avec Nathalie, Annie et Marguerite, trois personnes du CATTP que je connais bien. Elle m'en a parlé sans m'inviter.

          Je ne comprends pas trop pourquoi les choses se passent comme ça. C'est vrai que j'ai du mal à me trouver des affinités avec d'autres personnes. A part Gwen, que j'apprécie vraiment.

          Enfin, voilà où en sont les choses. Odile va débarquer d'ici une heure et je vais devoir la supporter toute l'après-midi.

          Bon, à part ça, il fait beau, je suis dans le jardin. Je bois une bière, en fumant clope sur clope. J'entends les cris des enfants dans la cour de récré. L'ambiance du quartier a vraiment changé depuis la rentrée des classes, hier.

          Nous irons peut-être faire un peu de vélo cet après-midi. Et ce soir, il y a Koh-Lanta à la télé.

Écrire un commentaire