Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2017

Vendredi

 

            Je ne sais pas quelle est l'info la plus importante du jour. Le fait que nous allons finalement déménager dans la maison de la mère de Franck, ou bien l'arrêt de La Petite maison dans la Prairie, dont je n'ai pas pu voir la fin, car le magnétoscope a déconné. Bon, j'avais déjà vu cet épisode il y a quelques années, ce n'est que moindre mal, mais quand même, ça m'aurait fait plaisir de le revoir. Tant pis, je dois me résigner.

            Et donc, d'ici quelques mois, nous allons déménager. Ça s'est décidé cet après-midi, durant une visite que nous avons fait à la mère de Franck et à son beau-père. Pour ça aussi, je dois bien me résigner. Ça va être un gros chantier de bouger tous les meubles et toutes nos affaires. Heureusement, le beau-père de Franck, qui est très organisé va se charger de toute l'opération.

            Sinon, ça va bien, à part une engueulade hier avec Franck. Je bois du rhum avec du jus d'orange et j'attends patiemment ce soir pour la finale de Koh-Lanta. J'ai aussi acheté du beurre de cacahuète et je me suis régalée d'une belle tartine !

Commentaires

Et tu n'as pas eu de problème de déglutition en mangeant cette bonne tartine ?

Écrit par : quantique | 18/06/2017

Répondre à ce commentaire

Si, ça reste difficile d'avaler quelque chose, mais j'y parviens quand même. Pour ça aussi, je suis résignée. Peut-être que je ne pourrai plus jamais manger comme avant.

Bisous,

Écrit par : Stef pour Quantique | 18/06/2017

Pour la déglutition, un bon orthophoniste est capable de rééduquer ça. Et puisque le problème semble psy, il "faut" réfléchir, avec votre psy, à ce que vous n'avez pas pu avaler (au sens imagé).

Ne songez-vous pas à faire avancer votre demande de logement ? Vous le dites vous-même, avec Franck, tout peut s'arrêter du jour au lendemain... Ce nouveau logement, en plus d'être une solution de repli en cas de séparation, pourrait représenter un lieu de ressourcement (y passer per exemple une journée et une nuit seule quand vous en avez besoin).

Écrit par : An' | 18/06/2017

Répondre à ce commentaire

L'othophoniste est une piste très intéressante. Je me demande d'ailleurs pourquoi le premier médecin que j'ai consulté pour ce problème ne m'en a pas parlé. J'ai parfois l'impression qu'il faut faire son diagnostic soi-même...

Mon psy m'avait dit que nous en reparlerions mais en fait, nous n'avons évoqué le sujet que très brièvement durant mon dernier entretien. Effectivement, je me demande pourquoi j'ai précisément ce problème et j'en cherche la cause du côté psychique. Mais toujours pas de réponse.

Pour la question du logement, c'est un peu compliqué. C'est une question de revenu. Je touche actuellement ma pension d'invalidité, payée par la Sécu, et je perçois en complément l'AAH ( Allocation Adulte Handicapé ), payée par la CAF. Le problème, c'est ce mon AAH n'apparait pas sur ma déclaration d'impôt. Bref, je voudrais faire une demande d'ASI ( Allocation Supplémentaire d'Invalidité ) à laquelle j'ai droit, en remplacement de l'AAH.

Mes droits à l'AAH se terminent en octobre 2017, et je lancerai une nouvelle demande de logement social à ce moment-là. Mes revenus seront plus clairs.

Mais tu as tout-à-fait raison. Un logement déçent et à moi seule me permettrait de prendre le large quand j'en ai besoin ( et ça arrive assez souvent ) et de me rassurer quant à mon avenir.

Merci pour tes bons conseils, bises,

Écrit par : Stef pour An' | 20/06/2017

Écrire un commentaire