Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2017

Lundi, nuit encore

 

           Ecrire encore un peu, parler de ce que je fais, de ce que je vis, pour ne pas encore disparaître. Pas encore, pas tout de suite.

           Nous avons joué au poker ce samedi. Pas sans mal. A peine vingt minutes de jeu et Franck voulait déjà arrêter pour cause de fatigue inexpliquée, comme d'habitude. Philippe n'était pas vraiment attentif, préférant aller fouiller le frigo ( ce qui m'énerve carrément ! ) et se plaindre de n'avoir pas de jeu. Comme toujours, seul Gwen se montre poli, bien élevé et intéressé.

           Pas facile de se faire des amis. J'ai plus ou moins renoncé. Philippe me sort par les yeux, Franck n'apprécie que moyennement Gwen parce qu'il s'imagine que ce dernier me court après. D'ailleurs, Philippe et Gwen peuvent être le sujet de très grosses disputes entre nous.

          Gwen fait parti des sujets de paranoïa de Franck. Il est persuadé qu'il se passe quelque chose entre nous et cela m'énerve au plus haut point. Gwen est un très bon ami pour moi, j'en ai besoin, c'est important et Franck n'a de cesse que de tout démolir. Et en revanche, il est toujours le premier à défendre Philippe.

          Il y a aussi Annie. Je ne l'appelle pas souvent et c'est réciproque. Si je veux la voir, il faut que je prenne la voiture jusqu'à Bleau. Elle-même ne possède pas de véhicule. Aussi, cela ne va toujours que dans un seul sens.

          A part ça, la maison de la belle-mère est de retour dans les conversations. Comme d'habitude, Franck change d'avis tous les jours. Je n'ai pas mon mot à dire. Entre Franck et sa mère, c'est une longue histoire. J'aimerais bien qu'il pense un peu plus à moi et à ce que je vais devenir s'il décide d'habiter chez elle.

          Je ne cesse de m'interroger sur l'avenir. Où et comment vais-je vivre quand je serai vieille ? Même si je sais qu'il ne faut pas trop s'inquiéter du lendemain, c'est une question qui s'impose à moi chaque jour.

          Enfin, j'ai de plus en plus conscience que je ne peux plus écrire comme je veux, depuis que Franck a connaissance de mon blog. Je lui en veux un peu d'avoir fouillé pour le trouver. Je ne peux plus me confier comme avant. Je crois que depuis que je suis avec lui, je n'ai plus d'intimité, je n'ai plus de vie personnelle. Et j'en suis triste.

Commentaires

Rien ne t' empêche de parler de tes sentiments . Le blog découvert par les proches, cela arrive souvent et cela ne se passe pas bien, non plus. Quand à l'avenir, c'est une inquiétude partagée par beaucoup. Bises.

Écrit par : Nina | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Disons que je ne peux pas tout écrire. Parfois, surtout lorsque nous nous disputons, j'ai envie de me confier ici, comme un exutoire, aussi à la recherche de conseils.

J'ai besoin d'exprimer mes sentiments sur le moment. Mais Franck pourrait mal interprêter mes propos et aussi les prendre trop au sérieux alors que ce ne sont que des interrogations, des tâtonnements de l'esprit.

Quant à l'avenir, je sais que je ne suis pas la seule à m'interroger. Qui sait comment nous allons finir ? J'angoisse peut-être plus que de raison. J'en parlerai à mon psy et il augmentera peut-être ma dose quotidienne de Tercian.

Bises à toi,

Écrit par : Stef pour Nina | 30/09/2017

Malgré tout tu écris ? Parfois, la découverte des pensées intimes de l'autre peut déclencher une discussion plus approfondie concernant ce qui ne va pas dans le couple. Mais bien sûr je ne sais pas si Franck est capable de l'entendre. Tu peux aussi changer de plateforme.

Écrit par : quantique | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Et oui, malgré tout j'écris, j'en ai trop besoin. Cela me permet de mettre de l'ordre dans mes pensées, de poser mes interrogations quelque part, pour m'en dégager l'esprit et trouver les réponses nécessaires pour avancer. Mais c'est comme tu dis, je ne sais pas si Franck est capable de comprendre cette démarche.

Bien sûr, j'ai déjà pensé à changer de plateforme, ou plus simplement de blog, mais ce n'est pas facile à organiser si je veux conserver mes lecteurs et lectrices, qui me sont si précieux. Comment prendre une nouvelle adresse inaccessible à Franck ? Je n'ai pas encore la réponse.

Bisous,

Écrit par : Stef pour Quantique | 30/09/2017

Je n'y connais rien mais tu peux protéger ton blog sur ton Pc personnel par un mot de passe ou en créant une session verrouillable . Cherche sur internet. Quand à ton intimité future ... je ne sais quoi dire. Ton studio, peut-il être rénové?

Écrit par : Nina | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire