Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2018

Vendredi

 

            Franck dort sur le canapé avec le chat, bien tranquille, près de lui. Je peux enfin écrire.

            Ce n'est pas que j'ai beaucoup de choses à raconter, non. Au contraire, il ne s'est pas passé grand-chose ces derniers temps. Demain, comme tous les quinze jours, nous avons invité Gwen et Philippe pour passer l'après-midi et peut-être la soirée. C'est la routine. Nous allons jouer à des jeux, peut-être regarder une vidéo, comme d'habitude. Je vais être contente de voir Gwen, et agacée par Philippe, encore comme d'habitude.

            Je n'ai toujours pas appelé Annie et elle ne m'a pas appelée non plus. C'est toujours comme ça. Si je ne l'appelle pas, elle ne m'appelle pas. Il faut dire que je n'appelle les gens que lorsque je suis décidée à les voir sous peu. Et ce n'est pas facile d'aller voir Annie. Il faut prendre la voiture jusqu'à Avon, puis revenir, je trouve ça contraignant. Annie ne nous rend jamais visite car elle ne conduit plus depuis longtemps. Tout comme Nathalie. Si je veux voir ces personnes, c'est toujours à moi de me déplacer en voiture. Il n'y a que Gwen et Philippe qui viennent jusque chez nous, c'est pour ça que nous ne voyons qu'eux régulièrement. J'apprécierais de voir Gwen plus souvent, mais pas Philippe dont le comportement me dérange, même si Franck lui trouve toujours des excuses. Mais pas le choix, si je veux voir Gwen, je dois supporter Philippe en même temps et cela gâche assez mon plaisir. Pas faciles les relations avec les uns et les autres.

            A part ça, ça va. J'ai fait quelques efforts pour éviter les engueulades avec Franck. J'essaie d'en faire plus, mais c'est difficile car je n'ai pas beaucoup d'énergie ni de volonté. Ça fait partie de mes problèmes, mais Franck n'est pas très compréhensif avec moi. Il considère, en général, que je ne suis pas malade, que je n'ai pas de difficultés. Ça m'attriste, je ne peux pas compter sur lui pour m'aider et me comprendre. Je ne peux pas lui parler de ma vie et de mes problèmes. Il est tellement centré sur lui-même. Je pense que je ne pourrai jamais lui faire confiance.

            Bon, ce n'est pas très gai tout ça, et puis Franck s'est réveillé alors je vais quitter. J'espère que je passerai quand même une bonne journée demain. Je dois être un peu fatiguée, j'ai oublié de prendre mes médicaments hier soir.

Commentaires

Le principal c'est que je t'ai lu de A a Z....

Écrit par : Claude le blanc | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire