Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2018

Mercredi

 

         Joie, cris et klaxons hier soir dans les rues. On a gagné !! Vivement la finale !

         J'ai passé la nuit à tchatter sur le Net, en buvant du whisky coca. Je me suis réveillée à 14h, avec un bon mal de crâne et une forte angoisse. J'ai oublié de prendre mes médicaments, encore. J'ai mis la télé. On ne parle que des Bleus et de la fête qui a suivi la victoire sur les Champs-Elysées et partout en France. Et moi, je suis seule, irrémédiablement. Je me sens vraiment très mal.

          Même la Pensée Positive ne m'apporte aucun réconfort. Je ne vois aucun avenir, je suis très angoissée. Depuis dimanche, je suis restée enfermée et je n'ai quasiment rien mangé. Je ne suis sortie que pour acheter le whisky à l'épicerie du quartier. Je ne sais pas ce que je vais devenir. Je voudrais bien voir mon psy pour parler un peu de tout ça, mais mon prochain rendez-vous est dans un mois. D'ici là, j'ai le temps de déprimer. Et même voir mon psy ne résoudra pas tout. Au moins, ce que je sais, c'est que cette fois, je vais parler de moi, et pas de Franck.

          J'ai l'impression d'avoir perdu cinq ans de ma vie. Retour à la case départ, à la solitude. J'aurais bien voulu voir Gwen, mais je sais qu'il est occupé aujourd'hui. Il va au CATTP, et ce soir, à la piscine avec Odile. Et puis, je ne vais pas le harceler non plus.

          Ça fait du bien d'écrire. Je me sens un peu mieux.

Commentaires

Tu dois voir un medecin et même un specialiste des addictions. Le plus urgent est de calmer l' angoisse et se tourner vers les associations où d'autres ont les mêmes problèmes et veulent en sortir. Un psy (je n'y connais rien) attend que le patient trouve les réponses lui-même. Nous nous cachons derrière notre petit doigt et nous égarons sur le chemin. Tu sais, très bien; que perdre conscience momentanément n'est pas la solution. Je t'embrasse et croisons les doigts pour dimanche :))

Écrit par : Nina | 11/07/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne crois pas qu'un médecin pourrait m'aider, à part me donner encore plus de médicaments, ce dont je n'ai pas envie. Ou pire, il pourrait vouloir m'hospitaliser et je ne le veux pas non plus.

Mais je me dis que les choses vont se calmer doucement. Ce sont ces premiers jours qui sont difficiles. Je crois qu'avec un peu de temps je vais aller mieux. Je vais me ressaisir et me reposer, ça ira mieux demain.

Merci encore pour ton précieux soutien et allez les Bleus !! :))

Bisous,

Écrit par : Stef pour Nina | 11/07/2018

Écrire un commentaire