Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2018

Vendredi, nuit

 

             Tout s'est merveilleusement bien passé aujourd'hui. Aucune sensation de manque. Je recommande la cigarette électronique pour quiconque souhaite arrêter de fumer. Tout le plaisir, sans les inconvénients.

              D'autre part, je suis ravie de ma séance de psy. Voilà un petit moment que je le vois, nous commençons à aborder des sujets importants.

             Quatre bières ce soir, pour fêter avec Franck notre arrêt du tabac.

             Que les choses soient claires : je décide d'arrêter la clope pour raisons de santé et je n'ai absolument aucune envie de m'y remettre. Je tiens le coup grâce à la cigarette électronique. Pour l'alcool, c'est différent, c'est une question d'argent. Je ne souhaite pas vraiment arrêter de boire, mais je n'ai tout simplement pas les moyens financiers d'assumer ces deux addictions à la fois.

             Il se trouve que Franck reçoit chaque mois 200 euros de plus que moi. Nous ne savons pas vraiment pourquoi. Mais ce soir, c'est lui qui a payé les bières. Moi, je ne peux pas. J'ai fait mes comptes pour ce mois-ci, je ne peux pas.

             Je ne souffre pas trop du manque de tabac grâce à la cigarette électronique. Mais je souffre du manque d'alcool. Je peux combler ce manque avec du café ou du coca, mais ce n'est pas pareil.

             Demain, nous allons chez Gwen. Je boirai sans doute une bière dans l'après-midi. En attendant, je bois du café, tout en biberonnant ma clope électronique.

             Je n'ai pas résolu tous les problèmes mais je suis très contente d'avoir passé plus de 24h sans tabac. Je continue sur cette voie, et ceux qui n'y croient pas peuvent passer leur chemin. 

Écrire un commentaire