Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2015

Vendredi

 

       Je suis seule chez moi depuis hier après midi. Franck avait des trucs à faire chez lui, il a dû rentrer. Je le reverrai dimanche. En attendant, je suis libre comme l'air et ça fait du bien. Cette nuit, j'ai dormi longtemps et profondément.

       Pour le moment, tout va bien entre nous et ça aussi, ça fait du bien. Si seulement ça pouvait durer.

27/10/2015

Mardi

 

        Me voici de retour chez moi après une courte absence. Je suis restée tout ce temps avec Franck et tout s'est bien passé. Il doit me rejoindre ici tout-à-l'heure. Je profite de ce moment pour écrire un peu. Un oeil sur un bon film comme je les aime, une clope entre les doigts et un verre de rosé pamplemousse à la main.

        Donc, vous l'aurez compris, je n'en ai pas encore terminé avec le tabac et l'alcool. Ça, c'est dit. Néanmoins, il y a quand même du changement au sujet de l'alcool, c'est que je ne bois plus de bière. Même au bistrot je préfère la grenadine. Maintenant je bois du vin aromatisé, pamplemousse, pêche ou framboise. C'est très bon, mais aussi très sucré. Je suppose qu'à force d'en boire, je vais finir par en être dégoutée. J'attends le même déclic qu'avec la bière.

         J'attends surtout que les choses se passent bien avec Franck, ce serait plus facile pour arrêter de boire. J'essaye de m'adapter à son caractère et à sa maladie. Et j'aimerais bien qu'il me laisse souffler de temps en temps.

         La bonne nouvelle, c'est que nous ne voyons presque plus Odile et que je m'en porte très bien.

         Pour cette semaine, c'est un jour de CATTP en plus. En effet, nous sommes allés hier visiter un musée consacré à la préhistoire. J'adore ce sujet, c'était très intéressant. Ce matin, je suis allée seule à l'atelier sport cérébral, puis j'ai pris un café avec Annie qui est très sympa.

         Enfin, après ces quelques jours passés chez Franck, je suis contente de retrouver mon chez moi.

         

19/10/2015

Lundi soir

 

        J'étais au fond de mon lit quand il a frappé à ma porte. Nous avons discuté un peu et, bien sûr, nous restons ensemble. Mais il faudra bien que ce petit jeu cesse un jour où l'autre. Je suis épuisée.

Lundi, suite

 

      Franck m'a de nouveau téléphoné. Il a vu sa psy ce matin et il a aussi parlé avec sa mère. Comme résultat, il me dit que ce n'est pas totalement fini entre nous. Je ne sais plus quoi penser.

      Heureusement, il a décidé de dormir chez lui ce soir. Je ne suis pas en état de le voir aujourd'hui. Je viens de vider une bouteille de rosé framboise dans le but de dormir et de tout oublier.

      Il a dit qu'il viendrait demain au CATTP, on verra bien ce qui se passera.

 

 

Lundi

 

          J'ai dormi de 17h hier à 8h ce matin. Je me suis réveillée en forme, avec un bon moral. Je suis sortie acheter des clopes. Je me disais que Franck allait sûrement débarquer dans l'après-midi.

          En fait, il m'a téléphoné vers 10h30. Pour me dire qu'il voulait arrêter notre relation. Cette fois, c'est du sérieux, pas une lubie passagère comme avant. Je crois que tôt ou tard, ça devait arriver.

          Je suis partagée, entre soulagement, tristesse et angoisse. Et je me sens très seule.

          Autant voir le bon côté des choses. Je vais pouvoir écrire quand je veux désormais. Et je serai peut-être plus sereine sans lui.

          Aujourd'hui, c'est un peu dur, mais, comme je l'ai déjà écrit, après l'orage viendra le soleil.

         

         

      

18/10/2015

Dimanche

 

        Je n'ai pas réussi à me passer d'alcool.

        Aujourd'hui, Franck a dormi toute la matinée et aussi en début d'après-midi. En se levant, il était d'une humeur massacrante et il est reparti chez lui plus tôt que prévu.

        Maintenant je suis contente d'être seule plutôt que de le supporter, mais j'aurais préféré d'autres circonstances. Je me sens abandonnée et je noie mon désappointement dans l'alcool. Entre soulagement et dépit. Je ne sais même pas quand je le reverrai.

        C'est vraiment une relation difficile, mais je n'ai pas le courage d'y mettre un terme.

        Peut-être que, comme les autres fois, je dramatise exagérément et je m'inquiète pour rien. Juste laisser passer l'orage, puis le soleil reviendra.

        Pour aujourd'hui, j'ai des clopes, du vin, de bons films, de bons livres et de la tranquillité. Ça devrait aller. Il y a pire comme situation.

15/10/2015

Jeudi

 

          Il me reste deux bouteilles de rosé framboise. Elles seront terminées demain et je n'en rachèterai pas.

          Je suis prête pour une nouvelle tentative.

        

14/10/2015

Mercredi

 

      Finalement, Franck ne m'a pas larguée et nous sommes toujours ensemble. Je suis seule chez moi jusqu'à vendredi. Un peu de temps rien que pour moi. Puis il repartira chez lui dimanche après-midi pour revenir ensuite lundi. A moins qu'il ne change d'avis. Voilà à quoi ressemble notre vie, tandis que j'aspire à l'équilibre et à la stabilité.

      Nous nous sommes réveillés ensemble, puis je suis partie au CATTP pour l'atelier d'écriture. Je savais qu'à mon retour, il serait parti et même si j'apprécie d'être un peu seule, il m'a manqué.

      Maintenant, je profite de ce moment de tranquillité, mais je suis quand même un peu angoissée. Je veux me détendre.

09/10/2015

Vendredi, suite

 

            Franck s'est réveillé de mauvaise humeur. Après un café en silence, il s'est allongé sur le canapé et le voilà rendormi.

            Je suppose que d'ici ce soir, il va tout remettre en question et me larguer une fois de plus. Je commence à avoir l'habitude.

            J'aurai dû rester chez moi, comme c'était prévu. Mais il m'a demandé de venir passer le week-end chez lui et j'ai eu la faiblesse d'accepter.

            Je ne sais pas ce qui va se passer demain. Franck est capable de tout annuler. Mais s'il n'y avait pas ce truc prévu avec les autres, je partirais maintenant.

Vendredi

 

        Pour une fois, je suis levée avant Franck. J'ai bien dormi. Tout est calme et silencieux. Je me suis servi un café et je viens bavarder sur mon blog.

        Mais que dire ? Je manque d'inspiration en ce moment, il ne se passe pas grand-chose d'excitant ces derniers jours. D'un certain point de vue, c'est bien, ça veut dire que la vie est tranquille.

        Pourtant, je ne suis jamais vraiment sereine quant je suis chez Franck, toujours un peu sur la défensive car je ne sais jamais ce qui peut lui passer par le tête.

        Cette semaine, nous ne sommes pas allés voir Philippe. C'est Franck qui l'a décidé. Il lui a parlé au téléphone et ça s'est bien passé. ça me soulage d'un poids, même si je me demande comment Philippe va pouvoir faire ses courses.

        En tout cas, nous avons prévu une bouffe et un tarot chez Franck demain. Philippe a dit qu'il viendrait.