Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2017

Vendredi

 

         Finalement, samedi, Philippe n'est pas venu, prétextant une rage de dents. Le lendemain, il n'avait plus rien... Je crois qu'il se fout un peu de nous. Peut-être faisait-il la gueule parce que Franck lui a demandé de ne pas appeler tous les jours, voire même deux fois par jours.

        Donc, Gwen est venu seul, en train. Nous avons bavardé et regardé un film. Un moment sympa, puis il est reparti. Franck a alors décidé de faire la cuisine. Moi, j'avais envie de me reposer. Mais Franck, après avoir déposé deux escalopes de poulet dans une poêle a décrété sans crier gare que c'était à moi de terminer la préparation du repas... J'ai râlé et Franck m'est tombé dessus en m'envoyant plein de choses blessantes à la figure. Je n'ai rien compris à ce qui m'arrivait ! Le lendemain, nous sommes tout de même allés chez Nicolas et Chaton, mais je n'étais pas bien. Ils l'ont remarqué et Franck et moi nous sommes même encore engueulés un peu devant eux. La honte !

        La soupe à la grimace a encore duré quelques jours, Franck ne s'étant excusé que du bout des lèvres pour son comportement. J'ai encore du mal à digérer tout ce qu'il m'a dit de méchant. Nous nous sommes plus ou moins réconciliés mais je reste sur mes gardes, pas tranquille.

        J'ai sérieusement songé à le quitter, mais je n'ai pas trouvé le courage de le faire. La prochaine fois peut-être. Car à n'en pas douter, il y aura une prochaine fois.

        Malgré tout, j'ai quand même été contente de voir Gwen, Nicolas et Chaton. Je m'accroche à mes amis. Dimanche, nous irons voir Annie et il y aura aussi Benoît du CATTP.

        La vie continue. Buffy, c'est fini. Je continue de regarder La Petite Maison dans la Prairie.

        Hier, nous avons fait nos courses en ligne, par le drive d'Intermarché. Nous sommes enchantés ! Franck a choisi tous ses articles sur le site Internet, et le lendemain, nous n'avons eu qu'à tout récupérer sur place en voiture. Pas besoin de déambuler dans le magasin, vraiment bien ! Moi, je me demande comment je ferai mes courses si Franck me quitte et que je me retrouve seule. J'aimerais bien trouver un système de courses livrées à domicile, sans être obligée de prendre la voiture. Car un jour, quand je serai vieille, je ne pourrai peut-être plus conduire... Je cherche une solution.

        Bon, c'est tout pour le moment, j'espère que la semaine prochaine sera meilleure.

         

12/08/2017

Samedi

 

           Couchée à 21h30 hier soir, levée à 7h30 ce matin, ce n'est pas dans mes habitudes ! Ça me fait tout drôle d'être réveillée si tôt. En général, j'émerge plutôt vers les 11h.

           Cet après-midi, nous recevons Gwen et Philippe. Gwen est rentré de Bretagne mardi et il nous a ramené de l'hydromel, ça va être délicieux. Je suis contente de le revoir, je vais pouvoir discuter un peu avec lui, de tout et de rien. Malgré ses problèmes, Gwen est quelqu'un de très agréable et de très poli que j'apprécie énormément. Contente d'avoir un ami. Ce n'est pas le cas de ce vieux grigou de Philippe...

           Demain soir, nous irons peut-être à Bleau, rendre visite à Nicolas et Chaton que nous n'avons pas vus depuis des lustres. Ils devaient nous rappeler pour confirmer, mais rien pour le moment. Nous ne nous sommes pas manifestés non plus. Il faut dire que cela ne nous enchante que moyennement d'aller à Fontainebleau, car nous devrons alors dormir chez moi, pour cause de boissons alcoolisées durant la soirée. A moins que je ne décide de ne pas boire, ce qui serait difficile. Mais bref, pour l'instant, pas de nouvelles, donc on verra bien.

           Ma chère Annie m'a téléphoné hier. Nous avons bavardé un moment et décidé de nous voir le week-end prochain. Elle se sent déprimée et à même envisagé d'en finir en absorbant médicaments et alcool. Ce ne serait pas la première fois qu'elle passe à l'acte. Je lui ai dis que c'était une mauvaise idée car elle risquait de se rater et que les conséquences seraient alors bien pires. Annie a 56 ans et elle vit seule depuis peu, son jeune fils de 21 ans ayant quitté le nid au début de l'année. La solitude lui pèse, malgré les amis qui l'entourent. Je ne sais pas comment la réconforter.

          Je suis contente de ne pas être seule en ce moment. Il faut que je profite de l'instant présent car je ne sais pas ce que me réserve l'avenir et cela m'angoisse. J'ai très peur de me retrouver seule un jour et je sais ce que ça fait car je l'ai déjà vécu. Mais bref, je dois vite penser à autre chose !