Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2019

Dimanche

 

             Un dimanche tranquille. Chaton dort, comme tous les après-midi, Nicolas est sorti faire un tour et Franck écoute de la musique, allongé sur le canapé. J'ai une bière, des clopes, un moment propice pour écrire, au calme. Que demander de plus ?

             Les démarches pour le logement de Nicolas et Chaton n'avancent pas vite. Comme je le dis en commentaire, les travaux ne sont même pas commencés. Pas de nouvelles de la propriétaire. Les assurances ne sont pas pressées. Ce matin, nos invités se sont remis en quête d'un appart, mais je crois que personne ne se fait d'illusions sur leur situation. 

            Mais bon, ça va bien quand même. Chacun trouve son rythme, il y a une bonne ambiance, même si c'est plus difficile pour eux qui n'ont plus de maison, que pour nous. 

            A part ça, Max nous a ramené un oiseau vivant dans le salon hier. Depuis que nous l'avons, c'est le troisième. Il a aussi deux souris à son actif. Le pauvre ne doit pas comprendre pourquoi nous ne sommes pas reconnaissants de ses "cadeaux" !

20/04/2019

Samedi

 

              Enfin un moment à moi pour rendre une petite visite à mon blog ! Tout le monde est occupé, je peux écrire tranquillement. Franck se repose à l'étage, Chaton dort sur le matelas que nous avons installé dans le salon et Nicolas regarde les infos avec le casque sur l'ordinateur de Franck.

             Voilà donc un mois que nos amis se sont installés chez nous. Parfois, ça n'a pas été facile. Nicolas est schizophrène, comme Franck, et gérer les deux en même temps relève souvent d'un véritable défi. Mais contre toute attente, les choses se passent plutôt bien, mieux que prévu. Nous avions un peu peur au début, les premières semaines ont été jalonnées de quelques heurts, mais ça commence à aller mieux. Nous cohabitons plutôt bien, même s'il y a parfois quelques tensions. Mais chacun est intelligent et sais mettre de l'eau dans son vin.

             Aucun de nous ne sais combien de temps cela va durer. Durant la première semaine, Chaton et Nicolas avaient décidé de chercher un nouveau logement après l'incendie. Ils se sont heurtés à la dure réalité de la société française, à savoir qu'il est quasiment impossible de louer un appartement sans solides garanties et un revenu élevé. Or, ils ne touchent que leurs allocations d'handicapés. Ce qui est très nettement insuffisant.

             Le mieux à faire, c'est donc d'attendre que la propriétaire de leur logement incendié fasse les travaux nécessaires afin qu'ils puissent le réintégrer. Nous savons tous que cela peut prendre des mois. Il n'y a pas d'autre solution. Patience...

             A part ça, il y a un point négatif, et pas des moindres, c'est que depuis un mois, j'ai recommencé à fumer du tabac. Nicolas et Chaton sont tous deux de gros fumeurs et je n'ai pas pu résister. Je suis très déçue de n'avoir pas tenu le coup. Maintenant, c'est la galère pour arrêter de nouveau. Je n'ai aucune volonté. Chaque paquet que j'achète me fait dire que c'est le dernier, que je vais recommencer à vapoter et ça fait un mois que je n'y parviens pas. Et avec la reprise du tabac, j'ai aussi recommencé à tousser. Bref, sur ce sujet, rien ne va plus. 

            Pour l'alcool, c'est pareil. Impossible d'arrêter ou même simplement de ralentir. Je bois mes cinq bières chaque jour et je me sens mal si je n'ai pas ma dose. Ça me coûte une fortune et je n'ai pas les moyens.

            Voilà donc, après un mois à vivre au jour le jour, en totale improvisation, j'aimerais bien reprendre un peu le contrôle des choses.

            Bon, aussi, je ne mettrai pas autant de temps à répondre à vos commentaires, ni à écrire une nouvelle note. Retrouver mon blog me fait un bien fou !