Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2013

Vendredi

 

      Pour la première fois depuis bien longtemps, je n'ai donc pas passé Noël seule. Il en sera sans doute de même pour le 31 décembre. Ça fait plaisir, ça fait du bien.

      Ce matin,j'ai rendez-vous au cmp avec l'infirmière que je n'ai pas vue depuis longtemps. Puis je pars avec Odile et Franck, en week-end chez ce dernier. Changement de décor, ça va faire du bien aussi.

23/12/2013

Noël

 

        Avec de la chance, si tout va bien, je ne serai pas seule le soir de Noël. Franck passera la soirée avec moi. Je ne veux pas me réjouir trop vite, car il peut encore changer d'avis, mais ça me fait quand même vraiment plaisir.

22/12/2013

Dimanche

 

       Le réveil a été tranquille ce matin. Nous avons pris un café dehors, puis vers midi nous sommes allés manger chez Odile. Vers 14h30, après une partie de Scrabble, Franck a pris le bus pour rentrer chez lui et moi aussi j'ai regagné mon p'tit nid.

       Mais c'est encore une histoire compliquée. Comme je l'ai déjà dit, Franck et Odile sont très proches et Franck a admis qu'ils couchaient parfois ensemble. Et sur bien des points, ils ont des allures de couple. Je ne sais pas trop où est ma place entre eux. Il me semble que Franck refuse de considérer qu'il est amoureux d'Odile. Il se trouve donc qu'il couche avec moi et occasionnellement avec elle. D'ailleurs, il nous appelle parfois "ses deux copines".

        Cependant, malgré ça, ça fait du bien de ne pas être seule et d'avoir des amis. Même si Franck est plutôt du genre instable. Du genre un jour il dit blanc, et noir le lendemain. C'est souvent déroutant pour moi.

        Au moment où j'écris, Franck vient de m'appeler. Une fois rentré chez lui, il a changé d'avis et décidé de revenir me voir... Instable, je vous dis !

Je donnerais n'importe quoi...

 

         Franck dort près de moi. Ce matin, j'avais commencé une note, la mort dans l'âme, pour dire à quel point j'étais seule et triste. Puis Odile m'a téléphoné pour faire un Scrabble chez elle, puis Franck est arrivé et nous avons passé la soirée tous les deux chez moi, Odile étant occupée ailleurs. Je ne m'y attendais pas du tout. Mais Franck est là, je ne suis pas seule et ça fait un bien fou. Il dort paisiblement. Moi, je m'occupe sur mon pc en fumant des clopes at en buvant de la bière. Je vais bientôt dormir aussi. Mais je me sens bien et je donnerais n'importe quoi pour que  ça continue comme ça.

20/12/2013

Vendredi

 

         Voilà, le repas de Noël du CATTP s'est déroulé hier midi. La veille, je me suis endormie très tard, vers 3h du matin, et j'étais fatiguée. Je n'en ai pas profité comme j'aurais voulu. Ça s'est bien passé quand même, j'étais contente d'être avec les autres membres du centre. Nous avons même reçu un cadeau. Un petit ensemble gel douche parfumé et crème pour les mains pour les dames et un petit jardin zen et un mug décoré pour les hommes. Ça fait toujours plaisir.

          Le centre est maintenant fermé pour deux semaines, le temps des vacances. J'essaie de me dire que ça va vite passer, mais c'est dur quand même. Je verrai sûrement un peu Franck et Odile, mais nos rapports s'étiolent un peu depuis que Franck a décidé de mettre un terme à notre relation intime. Nous nous voyons beaucoup moins souvent et je me retrouve fréquemment seule. Comme aujourd'hui par exemple, et je passerai probablement tout le week-end comme ça. Lundi peut-être, je pourrai passer chez Odile boire un café... Avant de retourner à ma solitude. Je n'ai pas envie de me plaindre, mais c'est quand même difficile à vivre.

          Et dans tout ça, j'ai recommencé à boire de la bière. Là, je bois en espérant que ça me fera dormir et passer le temps plus vite.

18/12/2013

Mercredi

 

         Je traîne ma tristesse et ma solitude comme des boulets. Demain, c'est le jour du repas de Noël organisé par le CATTP. Un bon repas en compagnie des autres membres du centre, patients et soignants. Je serai seule le soir de Noël, mais cette année, cela me touche plus que les autres fois. A cause de Franck et Odile qui sont entrés dans ma vie et qui seront occupés chacun de leur côté.

          Je ne me sens pas bien en ce moment. Je suis fébrile, angoissée. De vieilles angoisses qui refont surface, la peur de perdre la petite amitié que j'ai construite avec Franck et Odile et qui continue d'évoluer. J'ai peur de les perdre et de me retrouver encore seule. J'essaie de me dire que cette angoisse va passer, que je suis en train de franchir un cap. Il faut que je tienne le coup.

13/12/2013

Vendredi

 

         J'ai revu Franck hier au centre. J'ai essayé de faire bonne figure, mais ce n'était pas facile. Après les activités, nous sommes allés au café comme d'habitude avec Odile. Là encore, j'ai essayé de ne pas laisser paraître ma tristesse et mon désarroi.

         Dès mon réveil ce matin, je me suis sentie mal et angoissée, très seule. Je l'ai appelé au téléphone vers midi et, pas de chance pour moi, il était en plein repas avec son ex. Je n'ai donc pas pu lui parler. Un peu plus tard, j'ai trouvé le courage d'appeler Odile. Elle se sentait mal elle aussi et finalement, j'ai passé l'après-midi chez elle. Ça m'a un peu changé les idées.

          Maintenant, je suis seule chez moi et Franck me manque.

11/12/2013

Mercredi, suite

 

           Youpi ! Le propriétaire est passé comme prévu pour mes robinets. Il a changé celui de mon évier de cuisine. Mon robinet de salle de bain fuit encore un peu, mais au moins, la poignée cassée a été changée et je peux l'utiliser normalement. Après tout ce temps passé à laisser traîner l'affaire, c'est une vraie révolution ! Fini d'aller ouvrir ou fermer les robinets d'arrivée d'eau sur le palier.

            L'après-midi s'est passée tranquillement. Je suis allée au centre où j'ai fait une partie de Scrabble, puis j'ai passé près d'une heure au café avec Odile. Nous avons discuté de tout et de rien, et ça m'a fait du bien.

            Au sujet de Franck, je suis contente de voir ma peine se dissiper assez rapidement. Même si je suis encore un peu triste, je finis par me dire que c'est en fait une bonne chose pour moi que cette relation s'arrête là. Je n'étais pas vraiment à l'aise avec lui. Cette journée au CATTP et ce moment au café avec Odile m'ont fait comprendre que j'avais quand même progressé et que je ne retombais pas dans la solitude totale que j'ai connue, ce que je redoutais le plus. Ce soir, je me sens mieux, toute à la joie de mes robinets réparés. Et la vie continue...

Mercredi

 

        La journée d'hier a été difficile. Je suis restée enfermée chez moi, au fond de mon lit, à lutter contre la tristesse, sans y parvenir.

        Ce matin, je suis allée au CATTP pour l'atelier puzzle et ça m'a fait du bien, m'a permis de me changer un peu les idées. J'y retourne cet après-midi. L'ergothérapeute qui s'occupe de l'atelier collage étant absente, nous ferons des jeux de société. Ça va me faire du bien aussi. Ensuite j'irai peut-être prendre un café avec Odile si elle est disponible. Vers 16h30, il faudra que je rentre car le propriétaire doit passer réparer mes robinets. Une très bonne chose, sachant que j'ai laissé traîner cette histoire de robinets cassés depuis plus d'un an. Il est plus que temps de s'en occuper enfin. Je suis contente d'avoir trouvé la force de faire du ménage chez moi récemment.

         Bien sûr je pense encore beaucoup à Franck et c'est encore difficile de renoncer. C'est trop tôt. Nous serons amenés à nous revoir dans le cadre du CATTP cet après-midi ou demain. Je ne sais pas comment ça va se passer pour moi, si ça va me faire souffrir de le voir ou pas. Je suppose que ça va aller.

09/12/2013

Lundi

 

         Le CATTP  est encore fermé demain, comme souvent le mardi.

         Je reviens de chez Odile qui habite à deux pas de chez moi. Franck m'a larguée ce soir, par téléphone. J'ai été mal un moment, j'ai pleuré. Ça va un peu mieux maintenant, même si je me sens seule au monde. Peut-être que tout n'est pas joué et qu'il peut encore se passer quelque chose. Je ressens un sentiment de vide et d'abandon vertigineux. Je devrais m'accrocher, mais à quoi, à qui ?

         J'écris pour me soulager. Depuis le début, j'ai eu du mal à décrire cette relation entre Franck et moi, dans laquelle Odile avait aussi son rôle. C'est pourquoi j'écrivais moins sur mon blog. Ça m'avait fait beaucoup de bien de les rencontrer en intégrant le CATTP. Et puis Franck m'a draguée et je me suis laissée entraînée assez vite dans cette histoire. Je ne suis pas vraiment tombée amoureuse de lui, mais j'avais commencé à m'attacher. Tout ça avait pas mal changé ma vie, m'avait sorti de ma solitude. Je n'ai pas d'affinités avec les autres membres du CATTP, Franck et Odile sont les seuls avec lesquels je pouvais me lier. Je n'ai personne d'autre vers qui me tourner.

          Au centre, un repas de Noêl est prévu pour le 19 décembre. Nous avons commencé à préparer des décorations en atelier d'art plastique. Il était aussi question que Franck passe la soirée de Noêl avec moi. Je ne sais pas si cela est remis en question.

          Je ne perds pas de vue que Franck est avant tout malade. Lui-même ne sait pas trop quoi faire de sa vie, entre deux injections de médicament qui contrôlent plus ou moins sa schizophrénie. Au moment où j'écris, je me dis qu'il peut encore revenir vers moi, ça doit être possible, même si je ne veux pas trop espérer. Maintenant, je ne sais pas de quoi sera fait demain pour moi.

          J'ai cru que le CATTP et ma relation avec Odile et Franck allaient changer ma vie. Je me demande bien ce qui va se passer maintenant. Qu'est-ce que je vais faire ? Comment je vais vivre ? Qui va m'aider à briser ma solitude ? Sûrement pas Franck, ça c'est sûr. Ça, je dois laisser tomber. Passer à autre chose, oui, mais à quoi ? Tout ça m'avait fait tant de bien.

           Je n'ai qu'à me taire, comme toujours, ravaler ma peine et mes plaintes, et continuer comme je peux.