Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2019

Vendredi

 

          Je ne suis pas restée seule chez moi longtemps. Franck est arrivé cet après-midi, après m'avoir prévenue hier. Il s'est lourdement engueulé avec sa mère.

          Il faut dire qu'elle s'est lâchée dans la maison. Pourtant, nous avions fait le ménage avant son arrivée. Ça ne lui a pas suffit. Elle s'est mise à laver les rideaux, les portes, à dire qu'il y avait de la poussière sous les lits. Car oui, elle est allée fouiner sous les lits... 

          Enfin, bref, c'est la catastrophe. Elle a même été jusqu'à dire qu'elle espérait que personne d'autre ne dormirait dans SA chambre. C'est nouveau, ce n'est plus la chambre d'amis, c'est SA chambre.

          Donc, c'est la crise, Franck est perturbé comme jamais. Et moi, je n'ai jamais été aussi contente d'avoir gardé mon logement. Franck m'envie. Ce n'est pas très grand, mais au moins c'est chez moi et je n'ai de compte à rendre à personne.

          Honnêtement, je pense que sa mère est folle, en tout cas, qu'elle a de gros problèmes. Elle ne pense qu'à faire le ménage, nettoyer, brosser, astiquer... C'est toute sa vie et elle estime que tout le monde devrait faire pareil. Si elle voyait mon studio, elle ferait une attaque !!

          Franck ne pense plus qu'à déménager et ça ne va pas être simple. Tout le monde, même son père lui avait dit de ne pas prendre cette maison ! Je crois que Franck a beau être schizophrène, sa mère est bien plus folle que lui. Lui, au moins, il est soigné par un traitement et un psychiatre.

          Ils doivent repartir lundi matin et nous reprendrons possession de la maison. Promis, je vous tiendrai au courant de la suite !

22/10/2019

Mardi

 

          Me revoilà enfin, après ce gros mois d'absence. Je vous rassure tout de suite, je vais très bien ! Et je suis vraiment désolée de vous avoir abandonnés durant tout ce temps. Vous vous êtes inquiétés et ce n'est pas bien de ma part. Pardon.

          C'est que, comme je l'ai déjà expliqué, ce n'est pas facile pour moi d'aller sur Internet chez Franck. Pas pratique. Et puis je n'avais pas grand-chose à raconter.

          Mais enfin, je suis là et je passe ce moment avec vous. Je suis surtout chez moi, depuis cet après-midi. Seule. En effet, la mère et le beau-père de Franck sont arrivés ce soir, et Franck a décidé de rester avec eux pour la semaine. Question de diplomatie, histoire de ne pas fuir une nouvelle fois sa mère qui lui a quand même laissé la maison. Et aussi parce qu'il n'avait pas trop envie de venir chez moi. Car l'escalier est très raide, mon lit est pourri et en plus c'est minuscule. A deux ici, c'est difficile, c'est vrai.

          Enfin, voilà, je suis chez moi, seule, et pour cette fois, ce n'est pas à cause d'une engueulade avec Franck.

          Je peux dire que ça va beaucoup mieux entre nous. Il ne s'en prend plus à moi lorsqu'il ne va pas bien. Il a compris que j'avais aussi mes problèmes à gérer. Bien sûr, il reste des moments où c'est difficile, mais dans l'ensemble, ça va.

           Cela dit, je suis contente d'être chez moi, contente d'être un peu seule. Je vais me reposer durant cette semaine. Me reposer de Franck et me retrouver. J'appréhendais un peu le retour, le trajet en voiture, le parking, l'état dans lequel j'allais retrouver l'immeuble et mon logement à l'abandon. Et tout s'est bien passé. Il n'y avait pas grand-monde sur la route, j'ai trouvé facilement à me garer et j'ai eu de bonnes surprises en rentrant. L'escalier a été débarrassé des poubelles, poussettes et autres trottinettes qui l'encombraient, et en plus, il a été nettoyé à fond. Ça fait plaisir, vraiment. Enfin une bonne nouvelle ici !

           A part ça, je continue de fumer et de boire de la bière. Je ne sais même pas si cela vaut la peine que j'en parle. Mais bon, autant dire les choses comme elles sont, même si je suis ridicule, avec toutes ces tentatives échouées. Franck n'est pas à blâmer, quand ce n'est pas lui qui craque, c'est moi. Je n'ai même pas emporté ma cigarette électronique. Je vais fumer toute la semaine, et refaire une tentative en novembre, le mois sans tabac. Comme l'année dernière. Il va falloir que je trouve des trésors de volonté, mais mon compte bancaire saura me motiver. En 2020, le paquet de clopes sera à 10 euros. Et le tabac à rouler va subir la même augmentation. 

          J'ai réduit l'alcool à quatre bières par jour la semaine dernière. J'avoue que la motivation principale, c'est aussi l'argent. 

          Mais bon, tout ça n'est pas bien grave, ça prendra le temps qu'il faudra. Pour le moment, je vais bien, et c'est tout ce qui compte.

          Merci encore pour votre présence, ça fait du bien !