Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2015

Samedi, suite

 

       J'ai racheté deux bouteilles de vin ( rosé arôme framboise, c'est délicieux ). Dommage, après plus d'un mois d'abstinence sans le moindre manque, j'ai rechuté. A cause des problèmes avec Franck toute cette semaine. L'envie de boire de l'alcool est revenue. Pas de la bière, mais du vin. Cette distinction est importante pour moi.

       Je suis un peu déçue, moi qui étais si bien partie. Je n'avais plus du tout envie d'alcool, et voilà que ça revient, comme ça, à la première contrariété.

       Mais je ne m'avoue pas vaincue, ce n'est pas très grave. On verra bien comment ça se passera pour la suite. Je veux rester optimiste.

 

      

26/09/2015

Samedi

 

       J'ai regardé des vidéos jusqu'à près de 4h du matin. Et j'ai dormi comme un ange jusqu'à 15h30. Que ça fait du bien !

       En me réveillant, je ne savais plus quel jour c'était. Je croyais être en retard pour le CATTP. Puis j'ai fini par réaliser que nous n'étions que samedi et que j'ai encore plus de deux jours de week-end devant moi.

       Un petit film que j'aime en fond sonore, je bois du café en préparant mes médicaments. Ça prend un peu de temps, je dois les laisser tremper dans un verre d'eau avant de pouvoir les diluer. Je ne peux toujours pas les avaler sous forme de comprimés.

       Je me sens vraiment bien ce matin, enfin, plutôt cet après-midi. Il y avait longtemps que je n'avais pas dormi comme ça. Pour cette fois, je profite d'un peu de solitude, sans ressentir d'angoisse. Parce que je sais que lundi, Franck reviendra et que je ne serai plus seule. J'ai l'esprit tranquille.

Vendredi, suite

 

      Je suis très fatiguée. Franck devait rester dormir chez moi cette nuit, et ne repartir que demain, mais il a brusquement changé d'avis.Il est parti en fin d'après-midi. Sur le coup, ça m'a un peu contrariée, parce qu'une fois de plus, il changeait nos plans. Mais après coup, je trouve que c'est une bonne chose car ça m'arrange. Si tout va bien, nous ne nous reverrons pas avant lundi. Dimanche, Odile viendra chez moi pour récupérer ses clés. J'espère qu'elle ne restera pas trop longtemps.

      Alors je vais avoir tout le week-end pour moi seule. Ça va me faire le plus grand bien. Il faudrait bien que fasse un peu de ménage, que je m'occupe aussi de moi et de mon courrier en retard. Et surtout, surtout, me reposer l'esprit. Enfin, comme toujours, faire la sieste.

      Voilà, je commence à me sentir mieux après l'agitation de ces derniers jours. La nuit avance, je suis épuisée, mais je n'ai pas envie de dormir toute suite. C'est un peu de temps pour moi, au calme. De toute façon, je n'ai pas à me lever tôt demain.

25/09/2015

Vendredi

 

        De nouveau ensemble. Nous sommes chez moi, Franck dort encore et j'en profite pour écrire un peu.

        Comme je l'ai écrit en commentaire, je préfère être mal avec lui, que mal toute seule. J'en suis là pour le moment.

        Mais je ne me fais pas trop d'illusions. Tôt ou tard, il me laissera tomber encore une fois.

      

21/09/2015

Lundi, suite

 

      A peine le temps d'écrire que nous étions de nouveau ensemble et nous voici déjà séparés. Je ne sais pas ce qui s'est passé, Franck a piqué une crise en revenant de faire des courses, et le voilà reparti. C'est fini.

      C'est dur, l'angoisse me reprend, la journée va être longue. Je me sens de nouveau seule au monde.

      Je viens de racheter deux bouteilles de vin, en espérant que ça me fasse dormir cet après-midi. Je ne sais plus où j'en suis. J'espère que je ne vais pas me remettre à boire pour de bon.

      C'est donc reparti pour la solitude. J'ai l'impression que tout ce que j'ai construit depuis deux ans vient de s'effondrer.

      Je viens de l'appeler. Il est chez Odile. Nous devions aller voir Philippe. Rendez-vous à 14h. Au moins, je ne passerai pas l'après-midi seule.

Lundi

 

       Franck et moi sommes de nouveau ensemble, mais je ne sais pas combien de temps je vais tenir à ce rythme-là. Il s'est absenté pour aller s'occuper du chat d'Odile et j'en profite pour écrire.

       Je m'en veux un peu d'avoir craqué pour l'alcool, mais ce n'est pas trop grave, juste un petit accident de parcours.

20/09/2015

Dimanche, suite

 

       Je reviens de chez Odile où j'ai vu Franck. Ça n'a absolument rien donné. Franck reste égal à lui-même, c'est-à-dire insupportable. Je ne me serais pas autant accrochée si la solitude ne me faisait pas aussi peur. Je m'attends à ce que les prochaines semaines soient très difficiles.

       Me revoilà donc dans ma petite chambre, totalement seule. Personne à appeler, personne à voir. J'ai racheté deux bouteilles de vin, en espérant que ça me fasse dormir.

       Il vaut mieux être seul que mal accompagné. Je n'ai que mon blog pour me confier, personne ne peut m'aider.

       C'est peut-être une bonne chose que je sois séparée de Franck, et je ne le sais pas encore. Cela apportera peut-être du positif. Il me parasitait quand même beaucoup.

        J'ai maintenant tout le loisir de me consacrer à la pensée positive. Il ne me reste que ça pour continuer.

Dimanche

 

       Deux mauvaises nouvelles ; Franck m'a quittée hier et j'ai de nouveau bu de l'alcool. Le réveil est difficile.

       Je viens d'appeler Franck qui a décidé de dormir chez Odile durant son absence. Je passerai le voir tout-à-l'heure pour manger avec lui, mais je n'espère pas grand-chose. Tout ce que je veux, c'est ne pas rester seule aujourd'hui. Cela dit, je ne sais pas si c'est une bonne idée d'aller voir Franck, je risque d'être déçue.

       J'aurais pensé que je serais plus angoissée que ça. Peut-être que mes médicaments font effet.

       Pour l'alcool, je considère ça comme un dérapage dû à une crise, mais je n'ai pas l'intention de recommencer. C'est juste un petit accident, pas vraiment un échec.

17/09/2015

Jeudi

 

       Un moment pour écrire. Exceptionnellement, le CATTP est fermé aujourd'hui. Franck est rentré chez lui ce matin, avant mon réveil et je suppose qu'il dormira chez lui ce soir. Il s'est occupé du chat d'Odile hier.

       Comme prévu, je suis allée chez ma psy. Elle m'a donné un nouvel anti-dépresseur en gouttes. Elle a aussi augmenté ma dose d'anxiolytique, me disant que mon problème à avaler mes médicaments était peut-être dû à l'angoisse. Je n'en suis pas convaincue, mais on verra bien. C'est vrai que désormais, prendre des comprimés m'angoisse tellement que je n'ai même plus envie d'essayer.

       J'ai aussi participé à mon premier atelier d'écriture. J'avais un peu peur de ne pas y arriver, mais ça s'est bien passé. Il y a une bonne ambiance dans le groupe. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'Odile soit absente, je me sentais plus à l'aise. Mais, dommage, elle va revenir...

       A part ça, je pense toujours arrêter de fumer. J'essaye de m'y préparer. Je ne peux pas m'empêcher de penser que ça va être très difficile, car je fume vraiment beaucoup et depuis longtemps. Je pense à toutes ces situations où j'ai l'habitude de fumer, c'est-à-dire quasiment tout le temps, que je vais devoir affronter sans avoir une cigarette dans la main. Ça me paraît terrible, tellement je suis accro. Et pourtant, je n'ai pas le choix, je dois vraiment arrêter. Je suppose que dans les premiers temps, je vais reprendre ma cigarette électronique pour compenser, je pense que ça m'aidera.

      Cet après-midi, je vais essayer de me détendre, faire une bonne sieste et bouquiner.

 

13/09/2015

Dimanche

 

        Je passe le week-end chez Franck. J'essaie d'écrire tandis qu'il se trouve dans la pièce. Ce n'est pas facile, je ne suis pas aussi à l'aise que si j'étais seule.

         Aujourd'hui, je vais un peu mieux que ces derniers temps. Hier, nous avons fait une bonne bouffe puis joué au tarot l'après-midi. Il y avait Franck, Philippe qui allait bien, Gwénaël et Odile. Cette dernière est partie à 17h pour une soirée mondaine chez son frère, ça m'a soulagée qu'elle parte, je me suis sentie mieux après son départ. Philippe et Gwen sont restés jusqu'à 22h, nous avons discuté en écoutant de la musique, c'était sympa. Cette journée m'a bien remonté le moral.

         Et ce matin, en me levant, je trouve un sms d'Annie qui propose de boire un verre mardi après le CATTP. ça m'a fait du bien aussi.

         Aussi, c'est mercredi que je revois ma psy. Trois mois sans consultation, c'est long. J'espère que mon problème de médicaments sera réglé.

         Odile part mardi pour une dizaine de jours et Franck a accepté de visiter son chat tous les deux jours. ça va être contraignant et nous serons bloqués tous les deux chez moi durant tout ce temps. J'aurais apprécié un peu de solitude le week-end prochain et ça ne va pas être possible. ça me contrarie un peu, mais je n'ai plus qu'à me faire une raison. ça ne va pas être facile de ne pas avoir un moment pour moi. Je ne pourrai sûrement pas écrire.

          Mercredi matin également, je commence un nouvel atelier au CATTP, intitulé "jeux d'écriture". On verra bien ce que ça donne. Ce sont les infirmières qui m'ont conseillé cet atelier, afin de m'aider à m'exprimer davantage.

          Voilà pour les nouvelles, rendez-vous au prochain numéro !