Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2015

J'ai réussi !

 

         J'ai réglé mon problème avec Chromium et ma page d'accueil de blog ne s'affiche plus au démarrage du pc.

28/11/2015

Samedi

 

          J'ai installé il y a peu, un truc appelé Chromium sur mon ordi, sans vraiment faire gaffe. C'est ce truc qui fait apparaître ma page de blog dès le démarrage du pc. Et impossible de le désinstaller malgré mes recherches et mes bidouilles. Il va pourtant falloir que j'y parvienne, d'une façon ou d'une autre. Je vais continuer à chercher.

          Avec ça, en plus, j'ai beaucoup de choses à faire aujourd'hui, et peu de courage pour m'y mettre. Je dois faire le ménage, et il y a du boulot ! L'automne a fait revenir l'humidité dans mon minuscule studio. Je dois aussi m'occuper de moi, vu que j'ai une nette tendance à me négliger en général. Et demain, je rejoins Franck chez lui, jusqu'à lundi. Je rentrerai dans l'après-midi ou en soirée.

          Gwénaël a proposé un tarot chez lui pour dimanche, mais ce sera pour une autre fois. Ça me fait quand même plaisir ce genre d'invitation.

           Sinon, jeudi, le CATTP était fermé jeudi après-midi. A la place, nous avons vu Philippe et lui avons fait des courses. Je ne saurais dire s'il va bien ou pas. On va dire qu'il semble aller ni bien ni mal.

           Ce sera tout pour aujourd'hui. J'ai envie de dormir...

27/11/2015

vendredi, nuit

 

       Mon blog ne s'affiche plus au démarrage, mais j'ai toujours une page google en ouverture. Faich' cette fois je vais dormir. Comme Franck qui s'est réveillé, a bu un peu de vin framboise, fumé une ou deux clopes, et s'est rendormi !

26/11/2015

Jeudi

 

        Je suis chez moi. J'ai répondu à mes commentaires et je rédige cette note, tandis que Franck dort, allongé derrière moi.

        Je ne lui ai jamais caché que je tenais un journal sous forme de blog, mais sans lui en communiquer l'adresse, car je ne veux pas que mes "proches" - entre guillemets car ça me fait tout bizarre d'écrire que j'ai des proches, moi qui était si seule il y a encore peu de temps, bref - lisent les états d'âme que je livre ici. Franck m'a avoué qu'en cherchant un peu, il l'avait trouvé, et n'avait lu que quelques notes sans importance. Je ne sais pas si je dois le croire, mais effectivement, je pense que vu son état mental, il n'aura pas la patience de lire toutes mes petites aventures.

        Cela dit, jusqu'ici, j'évitais de lui parler de tout ça pour ne pas trop attirer l'attention. Or, il se trouve que, par ce que je soupçonne être une vilaine mise à jour inopportune, la page d'accueil de mon blog s'affiche dans toute sa splendeur dès le démarrage de mon ordi. Je suppose donc que Franck, même sans le vouloir vraiment, lira cette note dès demain matin, car elle lui tombera ostensiblement sous les yeux. Pas grave, mais quand même... Ça m'ennuie. Je m'occuperai de ça plus tard, et en attendant, toutes vos idées sont les bienvenues pour résoudre le problème.

        A part ça, les fêtes de fin d'année approchent à grands pas. Je passerai Noël avec Franck, chez sa mère et son beau-père. Ça me fait toujours plaisir de ne pas passer Noël seule, comme autrefois. Ça va être bien, même si je serai très intimidée, comme d'habitude. Je compte apporter des fleurs, si je peux.

        Deux autres fêtes se préparent : Le repas de fin d'année du CATTP, dont nous préparons les invitations et décorations en atelier d'arts plastiques, et le soir du Nouvel An, que nous espérons passer "entre amis" ( pour les guillemets, même raison que plus haut ). Nous ne savons pas encore où, ni comment, ni avec qui. Franck et moi-même essayons d'organiser quelque chose, mais ce n'est pas facile. J'écrirai quand même que seule Odile joue les trouble-fête, en ne participant ni au repas du CATTP, ni à notre petite fête de fin d'année.

         Franck se réveille, je m'arrête-là pour ce soir. Il est temps que moi aussi j'aille au lit !

24/11/2015

Mardi

 

      J'ai un peu fait la gueule à Franck tout-à-l'heure, pour quelques broutilles, mais quand même, il exagère quelquefois. Rien de grave, nous nous reverrons demain, et ça ira. Ce soir, il est rentré chez lui et j'en profite pour écrire.

      Pour ceux que ça intéresse, et qui ont une petite heure à occuper, voici un cours très intéressant sur la schizophrénie ( Franck ) et les troubles bipolaires ( moi ) :


      Au passage, j'ai appris que ma maladie était d'origine psychotique, ce que j'ignorais. C'est donc pour cela que ma psy me prescrit du Risperdal. Ça m'avait un peu fait peur au début, quand j'avais lu la notice.

      Sinon, pour cause de risques d'attentats, il faut maintenant sonner pour entrer au CATTP et une infirmière vient nous ouvrir la porte, fermée à clé. C'est limite si les sacs ne sont pas contrôlés, et pourtant, nous ne sommes pas nombreux à fréquenter ce centre. Ce soir, j'ai regardé un peu les infos à la télé pour voir l'essentiel, puis je suis retournée sur une autre émission plus légère. Je resterai sur la télé, il y a deux ou trois trucs un peu intéressants, ou, si je ne dors pas, je me passerai une énième fois l'un des chapitres de Twilight.

22/11/2015

Dimanche

 

         Une nuit de 12h, entre 22h hier soir et 10h ce matin. J'ai rêvé, mais je ne sais plus de quoi. Ce matin, j'ouvre la fenêtre pour aérer. Il fait vraiment froid.

         Finalement, Franck reviendra vers 14h ou 15h. Gwénaël nous a laissé des textos hier soir pour nous proposer d'aller boire un verre en fin d'après-midi. Ça me fait plaisir de sortir un peu. Mais encore une fois, il fait vraiment froid.

21/11/2015

Samedi

 

       Franck est parti en fin de matinée. Jusqu'à demain ou lundi. Je sais qu'il n'avait pas trop envie de partir, mais j'ai tenu bon. Je sais aussi qu'il n'aura pas la patience d'attendre lundi et qu'il reviendra avant. Et en attendant, je dois me reposer, m'occuper de moi et de chez moi.

       Cette fois encore, tout en écrivant, je bois du vin en fumant des clopes et en me repassant encore et encore les épisodes de Twilight. Je vais finir par les connaître par coeur, puis je me lasserai certainement. Mais pour le moment, ça me permet de m'évader un peu du quotidien.

20/11/2015

Vendredi

 

         J'ai dormi comme un ange, une nuit de 14h. Que ça fait du bien ! Je me sens prête à affronter cette journée où je vais devoir accompagner Franck chez le stomatologue. Je dis affronter car il pleut et il fait froid. Heureusement, j'ai fait changer la fermeture éclair de mon manteau il y a peu. Juste à temps.

         Il m'arrive régulièrement d'accompagner Franck à ses rendez-vous, notamment à l'hôpital où il reçoit ses injections de médicament et où il voit aussi sa psy. Contrairement à lui, je n'ai jamais été hospitalisée et j'espère bien ne jamais l'être. L'hôpital, du moins le pôle psychiatrique, est un lieu déprimant, ou des gens étranges trainent en pyjama toute la journée, à la recherche de cigarettes ou de quelques pièces pour se payer des cafés au distributeur. Je ne vois pas comment on peut soigner des gens dans un endroit aussi triste.

         Sinon, nous n'avons pas visité Philippe cette semaine. J'espère qu'il va bien et qu'il se débrouille seul. Je crois que nous ne le verrons plus que de temps en temps.

         Je ne vois presque plus Odile et ça me fait du bien. Cependant, elle reste très copine avec Franck et ça m'agace quand il m'en parle.

         A part ça, ça ne va pas trop mal avec Franck en ce moment. La preuve, c'est que je peux écrire cette note en toute tranquillité en regardant un de mes films préféré. Peut-être que je vais enfin trouver cet équilibre dont j'ai tant besoin.

         D'ailleurs, ça m'a fait beaucoup de bien de voir ma psy mercredi. Evidemment, nous avons parlé de ma relation avec Franck et ce qu'elle m'en a dit m'a redonné de la force. Elle m'a rassurée et j'en avais besoin. Elle m'a aussi donné des conseils pour la suite.

         Quand j'ai consulté cette psy la première fois, je lui ai confié que je buvais de l'alcool. Ensuite j'ai arrêté durant cinq mois. Puis j'ai rencontré Franck et j'ai recommencé. Ça fait deux ans maintenant. Je ne l'ai pas dit à ma psy. Je devrais le faire, mais je n'ose pas. J'ai honte d'être alcoolique et j'ai peur qu'elle m'envoie en cure de désintoxication.

          Au moment de terminer cette note, je bois mon premier verre de vin de la journée. J'ai l'excuse qu'il est midi passé et que c'est l'heure de l'apéritif. Mais je ne vais pas m'arrêter là, c'est sûr. Bien qu'il faut que j'assure pour accompagner Franck cet après-midi. Cela dit, je tiens très bien l'alcool. Je suis rarement ivre, ou disons plutôt que ça ne se voit pas. C'est pareil pour Franck.

          Cela fait longtemps que je suis alcoolique. Plusieurs années. En ce moment, je suis incapable de m'arrêter de boire. Du vin blanc, c'est tout ce qu'il me reste. Et je sens que j'en serai bientôt écoeurée, comme tous les alcools que j'ai testés dans ma vie. J'ai connu différentes périodes. Il y a eu la bière, le whisky, le rhum et j'en passe. Je ne supporte plus que le vin blanc, aromatisé de préférence. Et je crois que ça aussi, ça me passera bientôt. J'en suis sûre. Franck aussi voudrait arrêter de boire, c'est encourageant. Je dois dire qu'il est beaucoup plus modéré que moi. Peut-être parce qu'il est un peu plus âgé.

           Je m'arrête là pour aujourd'hui, suite au prochain épisode.

19/11/2015

Jeudi

 

       Après de nombreuses tergiversations, Franck est rentré chez lui ce soir. Nous nous reverrons demain, je l'accompagnerai à Melun où il doit se faire arracher une dent. Puis nous nous séparerons pour le week-end. J'espère qu'il ne changera pas d'avis et qu'il me laissera un peu tranquille. J'ai une tonne de choses à faire de mon côté et je n'arrive à rien quand il est là. M'occuper de moi, faire le ménage, lire, regarder des films qu'il n'aime pas, etc... Simplement être un peu seule pour me reposer l'esprit.

        Et puis là, il n'est même pas 19h, mais je vais dormir. Je suis crevée.

18/11/2015

Mercredi

 

        C'est la pause déjeuner au CATTP. Je suis chez moi et je retourne au centre entre 13h et 14h pour l'atelier collage. Franck est absent pour la journée, il reviendra ce soir. Ça me fait du bien d'être un peu seule pour écrire et réfléchir.

         Je suis allée à l'atelier d'écriture ce matin. Je trouve ça difficile, mais amusant aussi. Ça fait beaucoup appel à l'imagination et je ne suis pas très douée pour ce genre d'exercice. J'espère que je vais faire des progrès.

         Hier j'ai vu ma psy. Je ne parviens toujours pas à avaler certains médicaments, alors elle me les a supprimés tout simplement. Je me sens mieux, plus légère, ça ne m'angoisse plus et je suis vraiment soulagée.

         Et tout en écrivant, en attendant de retourner au CATTP, je me passe un épisode de Twilight, c'est mon truc du moment. Une merveilleuse histoire d'amour.

          Pour le reste, je n'ai pas grand-chose à dire sur les attentats terribles de ces derniers jours. Il y a des gens sur terre qui ont vraiment des pensées négatives.