Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2014

Mercredi

 

         Pas fermé l'oeil de la nuit. Je n'ai pas cessé de tourner et virer dans l'appartement, entre la chambre et le salon. La faute à trop de choses dans ma petite tête et aussi trop de café.

         J'ai terminé mon livre sur le Moyen-Age. C'était très intéressant et j'ai appris une foule de choses.

         Ces derniers jours, j'ai recommencé à fumer. Pas bien.

23/12/2014

Mardi

 

         Je viens de remettre ma boîte mail à jour, après des mois sans l'avoir consultée. Le mec de Bad-Hoo, pour ceux qui s'en souviennent, m'a laissé un message le 27 juillet de cette année. Un message très court, juste pour demander comment j'allais. Cinq mois après donc, je viens de lui répondre. On verra bien. Notre histoire avait été très intense, mais aussi très compliquée. ça me ferait plaisir d'avoir de ses nouvelles.

         Je suis chez Franck depuis hier. Nous avons passé une nuit blanche et dormi une bonne partie de la journée. J'ai passé beaucoup de temps à lire un livre d'Histoire intitulé "Vie et Moeurs au Moyen-Age". Ce n'est pas très long je l'ai déjà presque terminé. Tout comme j'ai terminé mon Stephen King. Je suis infiniment heureuse de me remettre à lire.

         ça va mieux avec Franck. Petit à petit, nous trouvons nos marques l'un avec l'autre. Demain nous allons passer la soirée chez sa mère et son beau-père, pour Noël. C'est à deux pas de chez lui. Je suis contente de ne pas être seule pour cette occasion.

         Et ce week-end, nous sommes invités chez Gwenaël pour jouer au tarot. Sympa.

         Alors ce soir, je me sens bien. Franck dort, je suis confortablement installée dans le salon avec mon petit ordinateur. Tout est paisible. Ma vie a pris une tournure encourageante.

         Pour le fun, voici une mauvaise photo de chez Franck que je viens de prendre vite fait avec la webcam de mon ordi :

Picture0001.jpg

 

20/12/2014

Samedi, suite

 

         J'aimerais parler de joie, de bonheur, de pensée positive. Il faut absolument que je me retrouve, que je me reprenne, que je ne me laisse plus envahir. Il faut que je reprenne le contrôle de ma vie.

Samedi

 

        Je me plaignais de solitude, voilà que je souffre maintenant de ne quasiment plus jamais être seule. C'est un comble.

        Au lieu de passer plus de temps chez Franck, comme je l'ai écrit dans ma note précédente, nous avons passé toute la semaine ensemble chez moi. La raison étant que le CATTP se situe à deux minutes à pieds de chez moi, tandis que Franck habite dans une autre ville, à vingts minutes en bus. Pour le CATTP il est donc plus pratique de rester sur place, donc chez moi. Mais cohabiter à deux dans 11m² n'est pas chose facile, pour moi qui suis un peu sauvage, c'est plutôt éprouvant.

        Comme il était plus pratique aussi de rester chez moi jusqu'à vendredi car j'avais un rendez-vous au cmp de ma ville, avec l'infirmière qui me suit. Nous ne sommes partis chez Franck que dans l'après-midi. Je ne me sentais pas très bien, le besoin d'être un peu seule commençant à se faire sentir. Aujourd'hui, Odile nous a rejoints ce midi pour manger puis nous sommes restés tous les trois jusqu'à ce soir. Nous n'avons pas fait grand-chose, à part une courte sortie pour boire un café. Trop courte à mon goût. Franck ne se sentait pas bien, il faisait une petite crise de parano. En ce moment, c'est quasiment systématique, à chaque sortie.

       Franck ne va pas bien en ce moment. Il est sombre, fatigué, préoccupé, tendu, parano à l'excès. C'est épuisant. Je comprends, je compatis, mais je ne sais pas quoi faire pour qu'il aille mieux. Et du fait qu'il ne va pas bien, je ne vais pas bien moi non plus. Je suis épuisée. Franck est quelqu'un de très envahissant, égoïste, égocentrique, toujours centré sur lui-même. Il me vampirise, me vide du peu d'énergie dont je dispose. Je n'en peux plus.

       Je veux que les choses s'arrangent. Je veux m'en sortir et me sentir bien. Ce soir, malgré les demandes de Franck pour que je reste avec lui, je suis rentrée chez moi. J'ai pris le bus vers 21h avec Odile qui rentrait aussi. Franck est donc resté seul chez lui. Demain, il voit son ex. Un autre sujet sur lequel j'essaie de me montrer compréhensive, mais je dois dire que sur ce point, Franck ne me rend pas toujours les choses faciles. Il reste aussi très lié avec Odile, au point que je me sens parfois de trop entre eux.

       Je dois me préserver, mais j'ai peur de me retrouver de nouveau seule.

       Je suppose que si, je peux exprimer mes besoins et mes désirs sans être rejetée et sombrer dans l'isolement total. Je suppose que c'est ça qui est normal.

13/12/2014

Je me retrouve

 

              Au coeur de la nuit, chez Franck. Il y a deux pièces, Franck dort dans sa chambre, je suis dans le salon. J'écris sur mon notebook, que j'ai ramené aujourd'hui de chez moi, et je vole un peu de temps pour écrire cette note.

              Une nouvelle vie commence. Je vais passer de plus en plus de temps chez Franck, dorénavant. C'est bien plus confortable que chez moi et Franck éprouve des difficultés à rester seul chez lui.

              J'essaie de trouver dans tout ça une place qui me convienne. On peut dire que nous avons décidé de vivre ensemble, mais par étapes, sans nous précipiter. C'est-à-dire que je ne vais pas, comme ça, déménager toutes mes affaires chez lui et rendre mon logement. Loin de là. Pour le moment, ça signifie seulement que je dormirai ici aussi la semaine, en plus du week-end, en amenant juste le nécessaire. Mon notebook en fait partie. Je ne peux pas utiliser le pc de Franck qui trône sur le bureau pour écrire mes notes comme je le voudrais. Mon notebook est le symbole de mon indépendance, tout comme mon blog est un espace privé qui n'appartient qu'à moi et où je peux m'exprimer en toute liberté. C'est très important pour moi. J'ai besoin de mon blog qui m'a été d'un tel secours ces dernières années.

              Je n'ai trouvé que cette nuit pour satisfaire mon besoin de solitude quand je décide d'écrire, dans des conditions qui me conviennent.

              Demain, Odile vient nous rendre visite, ainsi que Gwenaël, un autre patient du CATTP qui est plutôt sympa. Il est schizophrène lui aussi, comme Franck. En attendant, je ne dors pas, je bois du café et je me demande dans quel état je serai demain si je passe une nuit blanche à ingérer de la cafeine. Mais ça fait tellement de bien d'être un peu seule et d'écrire sur mon blog.  

             

08/12/2014

Lundi, encore

 

        Une petite épicerie a ouvert il y a peu près de chez moi. Je viens d'aller y acheter quatre bières. Je n'ai pas sommeil, pourtant demain, je dois me lever. Le comte de Montecristo à la télé me tient compagnie. Je viens de télécharger winrar pour mon nouveau pc, et me débarrasser de tous les programmes publicitaires parasites qui se sont installés en même temps.

         Je suis bien contente d'avoir fait le tour de tous mes blogs favoris, j'ai lu, je me tiens au courant des nouvelles, ça fait du bien.

          Demain matin, je vais au CATTP pour l'atelier d'arts plastiques. Nous préparons des décorations pour le repas de Noël qui aura lieu le 16 décembre. A midi je mange chez Odile, puis nous retournons au CATTP pour l'après-midi. Selon le temps qu'il fera, ce sera balade ou jeux de société. Je vais aussi rendre deux dvd à Gwenaël, que j'ai regardés avec Franck ce week-end. Il s'agit du film Enfermés dehors de et avec Albert Dupontel que j'apprécie beaucoup, et d'un autre film de Charlie Chaplin, Les Temps Modernes.

          Je vais peut-être bientôt dormir, et demain sera un autre jour, un jour différent d'aujourd'hui.

          J'ai aussi lu un livre. Nuit Noire, Etoiles Mortes de Stephen King, mon auteur favori. Enfin, presque lu. Il s'agit de quatre nouvelles, j'en ai lu trois.

          Je bois ma huitième bière. J'ai hâte d'être à demain. Franck viendra peut-être au CATTP l'après-midi, mais c'est loin d'être sûr.

Lundi, suite

 

         J'ai fait une petite sieste, je me sens un peu mieux. Je regarde la télé. Ça me rassure de savoir que je vais au CATTP demain et que je vais voir des gens. Et ça me plait d'avoir du temps pour glandouiller. Je ne devrais pas autant m'inquiéter, mais plutôt me rendre compte que tout va bien.

         Un peu de temps pour lire un peu vos blogs, ça fait du bien aussi de retrouver ma blogosphère. Quand je suis avec Franck, je n'ai pas le loisir de le faire.

Lundi

 

          Je rentre de chez Franck. Je fais une crise d'angoisse. Dès mon retour, j'ai foncé m'acheter des bières. Je sais que ce n'est pas la solution idéale, mais ça me calme quand même un peu.

          Odile a perdu son père la semaine dernière et elle est restée avec sa mère pour la soutenir. J'aurais aimé la voir cet après-midi pour ne pas rester seule. Je suis très angoissée, j'espère que ça va passer. J'ai froid. Je me passe un film en même temps que j'écris cette note, pour ne pas rester dans le silence. Je n'écoute jamais de musique ou de radio lorsque je suis seule, ça ne fait qu'augmenter l'angoisse.

          Ecrire me soulage un peu. Je suis contente de retrouver mon blog.

          Franck n'allait pas très bien ces deux derniers jours, il était plutôt déprimé. C'est une des raisons pour lesquelles je me sens mal moi aussi. Je ne me sens pas en confiance, j'ai peur de le perdre.

          Demain je vais au CATTP. Franck ne viendra pas car il va chez le dentiste en fin de matinée. Je verrai Odile et nous mangerons ensemble le midi.

          Pour le moment, je vais essayer de dormir un peu.