Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2015

Vendredi

 

      J'ai passé toute la semaine à dormir chez Franck. ça va bien mieux entre nous. Concessions, compromis, nous trouvons peu à peu un fonctionnement qui nous convient à tous les deux.

      Hier, nous avons passé une très bonne journée. Atelier sport cérébral le matin au CATTP. Nous avons mangé chez Odile, puis l'après-midi, nous avons rendu visite à Philippe, un ami de Franck qu'il a rencontré lors de son hospitalisation. Philippe a 58 ans et il va très mal. Il se laisse totalement aller, se laisse pratiquement mourir. C'est triste. Nous l'avons donc aidé en lui faisant des courses car il ne mangeait presque rien depuis dix jours et nous avons aussi fait un peu de ménage chez lui. Je crois que ça lui a fait du bien. Nous avons décidé de lui rendre visite chaque jeudi.

       Le soir venu, Franck et moi sommes repartis en bus.

       Aujourd'hui j'essaie d'organiser un après-midi tarot pour demain, avec Odile et Gwenaël. C'est en bonne voie.

       Pour l'heure, je vais bouquiner un autre Stephen King que Franck m'a prêté. Tout va bien.

26/01/2015

Lundi

 

      Ce soir je vais dormir chez Franck. On dirait bien que c'est reparti pour un tour. En tout cas, ce week-end de repos m'a fait du bien.

22/01/2015

Jeudi

 

       Je m'y attendais, je l'espérais, je le redoutais à la fois. Franck vient de repartir chez lui, en me disant qu'entre nous ça ne collait pas. Je suis à la fois triste et soulagée. Il y a deux jours, lassée que le mec de Bad-Hoo ne réponde qu'au compte-goutte à mes messages, je lui en ai envoyé une tonne. Il a daigné m'écrire hier matin, me disant de ne plus le contacter, que je devais le considérer comme bloqué, que c'était fini. Je me disais bien que ça finirait comme ça, qu'à courir deux lièvres à la fois, je n'en attraperais aucun. Voilà, c'est fait.

       Demain, à 14h, j'ai rendez-vous avec l'infirmière du cmp. En attendant, je me sens un peu perdue. Franck, qui devait d'abord dormir chez moi, est parti il y a une demie-heure. Je ne sais plus où j'en suis. Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose que ce soit fini avec Franck.

       Mais dans un premier temps, ça me semble reposant... On verra bien pour la suite.

 

18/01/2015

Dimanche, suite

 

        Franck m'a appelée vers 14h30 et ça m'a fait du bien, ça m'a rassurée. L'angoisse est passée.

Dimanche

 

      Trop de bière hier soir, je me suis réveillée avec un bon mal de crâne. Avec tous les messages que j'ai envoyés à Emmanuel, je suis sûre qu'il ne me recontactera pas de sitôt. Tant mieux, c'est plus simple comme ça.

      Malgré tout ce que j'ai écrit, je tiens à Franck et maintenant, j'ai peur de le perdre. Aujourd'hui, il déjeune avec son ex. Odile passe la journée avec sa mère et sa fille. Gwenaël est chez ses parents. Je me sens seule. Je lutte contre l'angoisse en me disant que ça ne durera pas. Demain, je pourrai peut-être voir Odile dans la soirée et puis mardi j'irai au CATTP, je verrai du monde.

      Je suis sortie acheter des clopes. Il fait un temps magnifique. Je ne sais pas trop où j'en suis aujourd'hui, mais ça va aller.

Samedi, suite

 

          Je viens d'envoyer une tonne de messages à Emmanuel. J'ai appelé aussi. Aucune réponse. Je suis très dépitée. Je suppose que c'est ce que je mérite.

          A courir deux lièvres à la fois, on n'en attrape aucun...

17/01/2015

Samedi

 

     Enfin de retour chez moi. J'ai mis du chauffage, branché mon pc, ouvert une bière et allumé une clope. Me voilà recroquevillée devant l'écran, avec un de mes films préféré. Je suis lessivée.

     Je crois que Franck et moi n'en avons plus pour très longtemps. C'est éreintant d'être avec lui. Il parle sans arrêt de ses problèmes, de sa maladie, se plaint sans cesse, change d'avis toutes les dix minutes. J'ai fait de mon mieux, mais je n'en peux plus. De plus, je ne pouvais pas lui cacher que j'avais recontacté le mec de Bad-Hoo et cela a encore plus fichu la pagaille.

     Au sujet de ce dernier, Emmanuel, il ne répond plus aux sms, c'est très mauvais signe. Je crois que je n'ai rien à espérer de ce côté. D'ailleurs, je n'attends plus rien, il est clair que ce type de relation ne me convient pas. Dommage, nous avons pourtant eu des moments très intenses.

     Mais pour Franck, je vais bientôt jeter l'éponge, je n'en peux plus de ses revirements incessants et de tout le reste. Je ne suis pas assez forte pour supporter son caractère et sa maladie. Il évoque aussi régulièrement l'idée de déménager dans le Lot-et-Garonne où sa mère possède une maison. Je ne suis pas du tout prête à le suivre.

     J'essaie de me rassurer. De me dire que ce n'est pas parce que je ne suis plus avec Franck que je vais me retrouver seule. Au pire, nous resterons amis. Et puis il y a encore Odile qui habite à deux pas de chez moi, bien que celle-ci suive de plus en plus un autre chemin depuis qu'elle est enrôlée chez les Témoins de Jéhovah. Il y a aussi le CATTP, Gwenaël, que nous avons vu ce soir, et aussi Christophe. Et il y a vous qui me lisez, aussi.

    

15/01/2015

Jeudi

 

         Aujourd'hui je suis allée chez ma psy. ça m'a fait le plus grand bien. J'ai parlé de ma relation avec Franck.

         Cette relation me pèse, je dois bien l'avouer. Franck est toujours négatif, pessimiste, plaintif, il ne semble jamais heureux. Surtout, il est très envahissant, il prend toute la place dans notre relation. Il ne supporte pas de rester seul, aussi, je dois constamment être à ses côtés, au détriment de ma propre vie.

         Et cela sans tenir compte de cette relation par sms sporadiques avec Emmanuel, le mec de Bad-Hoo.

         Ce soir, je suis chez Franck. Au départ, je devais rester chez moi et me rendre demain à la CAF, puisque je n'ai toujours aucune nouvelle de l'allocation que j'attends depuis plus d'un an. Finalement, Franck m'a demandé de venir avec lui ce soir, et je n'ai pas osé dire non. J'aurais dû tenir bon, pourtant.

         Je m'ennuie. J'ai dû attendre que Franck aille se coucher pour écrire cette note. Un moment volé. Et je ne suis pas tranquille parce qu'il peut se relever à tout moment.

09/01/2015

Vendredi

 

       Franck est toujours là, et je continue aussi mes échanges de sms très chauds avec le mec de Bad-Hoo. Et si je visualisais que tout va bien, qu'il n'y a aucun problème dans cette situation. Ça pourrait marcher. Si j'essayais simplement de profiter. Ce serait la meilleure des choses.

06/01/2015

Mardi

 

       Endormie tard, mal réveillée. Ça cogite dur dans ma p'tite tête ce matin. Je ne suis pas allée au CATTP. J'irai cet après-midi, après avoir mangé comme convenu chez Odile.

       Je crois bien que je dois arrêter mes conneries, arrêter de me faire des films avec le mec de Bad-Hoo et retourner sagement auprès de Franck, s'il veut encore de moi. Je regrette de lui avoir fait de la peine.