Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2015

Lundi

 

        Rien de très excitant ces derniers jours. Nous avons passé le week-end chez Franck, où nous avons gardé le petit chien de sa mère. Cet après-midi, nous repartirons chez moi, à Fontainebleau, pour y passer la semaine.

        Ce week-end s'est trouvé quelque peu troublé par une crise de somnanbulisme, durant la nuit de samedi à dimanche. C'est Franck qui m'a réveillée, tandis que j'étais debout en train de manipuler la porte d'un placard, tout en marmonnant des mots incompréhensibles. C'est la deuxième fois que ça m'arrive, en peu de temps. La raison en est sans doute un excès d'alcool. C'est impressionnant de perdre comme ça le contrôle de soi-même.

         A part ça, Franck a accepté de m'accompagner dans les Hautes-Alpes afin que j'aille visiter mon ami William. Ce sera peut-être pour octobre. Cinq ans se sont écoulés depuis mon départ de là-bas et mon retour en région parisienne.

         ça fait aussi cinq ans que j'ai commencé à tenir un journal sur un blog.

         Sinon, tout va bien. L'été est là, il fait beau et chaud, il n'y a qu'à en profiter !

 

 

22/06/2015

Lundi

 

      Je suis chez moi. Franck dort, j'en profite pour écrire un peu.

      Je vais plutôt bien, ces derniers jours se sont bien passés. Odile m'énerve, Franck se plaint ( mais pas trop ), tout est normal, c'est la routine.

       Demain, le CATTP est fermé mais j'ai rendez-vous au CMP avec l'infirmière pour 14h30. C'est la dernière fois que je la verrai car elle prend sa retraite en juillet. Ça me fait quelque chose, je suis sensible et je l'aimais bien.

        L'été est là. Hier, j'étais avec Franck et Odile pour la fête de la musique. C'était sympa, mais Franck et moi avons beaucoup bu d'alcool, du vin pour lui, de la bière pour moi.

        Ce soir, nous avons mangé chez Odile. Philippe était là aussi. Une bonne soirée entre amis.

        Mercredi j'ai vu ma psychiatre, mon prochain rendez-vous sera en septembre, c'est loin. Ça veut dire que tout va bien. J'ai un nouveau médicament, du Lepticure, pour corriger les effets de mes autres médicaments, notamment des impatiences dans les jambes. J'ai aussi décidé d'arrêter le Tranxène et l'Heptamil, car je pense que je n'en ai plus besoin. Je veux alléger mon traitement car j'ai beaucoup de mal à avaler toutes ces pilules.

         Alors voilà, tout va bien, c'est tout pour aujourd'hui !

17/06/2015

Mercredi

 

        Hier nous étions de sortie à Paris avec le CATTP pour visiter le jardin des plantes. J'avoue que je n'ai pas vraiment aimé, c'était un peu ennuyeux. Il faut dire que je ne m'intéresse pas trop aux plantes et que voir des animaux en cage me fait plutôt mal au coeur. Je me demande comment l'homme se donne le droit d'enfermer des êtres vivant, c'est triste...

        Hier aussi, Odile m'a particulièrement énervée. Durant la sortie, et surtout le soir, chez moi, où elle n'a fait que téléphoner à ses copines. Comme ça, elle a enchaîné trois ou quatre coups de fil, tandis que Franck et moi étions totalement mis de côté. J'ai trouvé ça très malpoli et ça m'a saoulée qu'elle reste ainsi suspendue à son téléphone, comme si Franck et moi n'étions pas là. Bien sûr, ce n'est pas la première fois qu'elle fait ça, et ce manque de respect commence vraiment à me peser. Plus que jamais, j'ai envie de prendre de la distance. Moi qui écrivait que les choses s'arrangeaient, c'est raté...

       

13/06/2015

Nuit de vendredi à samedi

 

         Je suis chez Franck qui dort depuis un bon moment. Je veille seule dans la nuit et ce n'est pas pour me déplaire. Je suis même en train de préparer du café.

         Franck et moi avons discuté de notre relation, et je crois que nous avons bien avancé. J'espère ne pas me tromper et que les choses vont s'améliorer.

         Avec Odile aussi, les choses s'arrangent. La voir moins souvent me fait du bien et de ce fait, je la supporte mieux.

         Demain, Odile, Philippe et Gwénaël nous rejoignent chez Franck. Nous allons manger tous ensemble, puis, sans doute, nous jouerons au tarot. Peut-être aussi faire une petit balade et boire un coup. Une bonne journée en perspective.

         Pour le reste, je suis contente car mon dossier MDPH est enfin bouclé et envoyé, c'est une très bonne chose de faite. Au passage, cet après-midi, puisque la mairie se trouve sur le chemin de la poste, je suis allée m'inscrire sur les listes électorales. Il y avait longtemps que je voulais le faire et je me suis enfin décidée. Avant, je ne votais pas, mais dorénavant ça va changer. C'est aussi une bonne chose de faite.

url.jpeg

 

 

08/06/2015

Lundi, suite

 

      Franck dort. Un moment volé pour écrire cette note.

      Vous vous en doutez, nous sommes de nouveau ensemble. Mais pour combien de temps ? Juste un petit moment pour faire reculer la solitude qui me rattrapera tôt ou tard. Ça finira comme ça, aussi angoissant que cela puisse être.

      Nous sommes allés rendre visite à Nicolas et Chaton, puis nous sommes allés au café où nous avons retrouvé Odile. Un petit crochet par chez moi où j'ai pris un peu de linge à laver, puis nous avons mangé chez elle et j'ai pu faire une machine.

      Tout en écrivant, je regarde un film qui retrace la vie de Neale Donald Walsch, l'auteur de Conversations avec Dieu. Ces derniers jours, je n'ai pas cessé de regarder des documentaires sur les EMI ( Expérience de Mort Imminente ), ces personnes qui ont vu l'au-delà alors qu'ils étaient cliniquement morts et sont revenus à la vie. C'est fascinant et très rassurant.

       Je ne peux pas me réjouir de cette réconciliation avec Franck. Ça ne durera pas, j'en suis sûre. J'en ai assez de ses changements d'humeur, de la façon dont il remet tout en question à la moindre petite contrariété. Marre de sa paranoïa maladive. Franck est persuadé d'être épié sans arrêt, par ses voisins, par des gens dans la rue, etc... Pas moyen de lui faire entendre raison. Et puis il y a l'alcool... Franck me reproche de boire trop alors qu'il est exactement dans le même cas que moi sur ce plan.

       Je ne vais plus pouvoir résister bien longtemps.


      

Lundi

 

       Gwénaël a annulé le pub à la dernière minute. J'ai vu Odile et Franck hier, mais je ne me sentais pas très bien. Franck a dormi chez Odile parce qu'il n'avait plus de bus pour rentrer chez lui.

       J'étais très frustrée que nous n'ayons pas pu parler de notre séparation depuis jeudi. Ce matin, j'étais mal en me réveillant. Je l'ai appelé et nous avons discuté un peu. Pas facile au téléphone. Il doit venir chez moi cet après-midi, mais avec lui, on ne sait jamais, il peut changer d'avis.

        Je suis très angoissée ces derniers jours. Je rêve de stabilité, dans ma vie, dans mes relations et c'est tout le contraire qui m'arrive.

06/06/2015

Rendez-vous

 

       Est-ce un signe du destin ? Je viens de recevoir un sms de Gwénaël me proposant d'aller boire un verre demain soir, au Glasgow, un pub sympa du quartier. J'ai eu un moment d'hésitation à cause de Franck, puis j'ai accepté.

       Si Franck l'apprend, ce qui ne manquera pas d'arriver car je n'ai rien à cacher, il risque d'être très fortement perturbé. Car dans son délire paranoïaque, Franck est persuadé que j'ai eu une aventure avec Gwénaël. Je n'en ai jamais parlé car c'est très compliqué à expliquer, c'est un délire de Franck, comme tant d'autres, un de ces délires dont je suis lassée. Franck est très malade.

       Et voilà que Gwénaël me propose un verre. Franck ne manquera de sauter sur l'occasion pour dire qu'il avait raison, ça va le conforter encore plus dans son délire. Je m'inquiète pour lui.

       Je suis plutôt perplexe face à cette situation. Ça m'ennuie vraiment pour Franck, mais je dois penser un peu à moi et ne pas tout faire en fonction de lui. D'autant que je ne peux pas l'aider, je n'y arrive pas, il n'en fait qu'à sa tête.

Samedi

 

       J'ai beaucoup dormi, d'un sommeil très agité. Je suis très perturbée à cause de cette séparation. Ça remet beaucoup de choses en questions pour la suite.

       Aujourd'hui, je ne mettrai pas le nez dehors. Il me faut un peu de temps pour digérer cette nouvelle situation. Ce qui est sûr, c'est qu'en l'état actuel des choses, je ne peux pas rester avec Franck. Comme je le dis à Quantique en commentaire, je suis arrivée au point où je suis moins mal seule qu'en sa compagnie.

       Je me demande quand même comment ça va se passer pour lui, je crois que ça ne va pas être simple.

05/06/2015

Tennis

 

       J'ai quand même eu l'occasion de regarder un peu de tennis, dans ce beau tournoi qu'est Roland Garros. Notamment le match Nadal/Djokovic. Je serai devant ma télé dimanche après-midi pour la finale.

roland garros.jpg

04/06/2015

Jeudi

 

      J'ai relu ma dernière note. Oui, c'était bien de retrouver Franck. Nous ne sommes pas allés au centre commercial, à cause d'une mauvaise nuit.

      J'annonce que Franck et moi ne sommes plus ensemble depuis ce matin.

      Cette fois, ce n'est pas comme les autres fois. Je ne réalise pas encore, c'est arrivé brusquement. J'ai essayé d'assurer la journée, malgré tout. CATTP ce matin, Philippe cet après-midi et ce soir.

      Me voilà enfin seule, dans mon p'tit nid. J'essaie de me concentrer sur le moment présent, de ne pas trop penser à l'avenir. Je ne crois pas que je pourrai me remettre avec quelqu'un. En même temps, je me dis que tout peut arriver dans la vie. Elle réserve parfois de surprenantes surprises. Mais j'ai de plus en plus le sentiment que je vais finir ma vie seule. La solitude aura été le grand drame, le maître-mot de ma vie.

      Demain, j'ai rendez-vous avec l'assistante sociale du CMP pour mon dossier MDPH, et ça ne va pas être une partie de plaisir.

      Une bonne nouvelle, c'est que le CATTP ne sera quasiment pas fermé cet été. C'est une très bonne chose pour moi.