Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2019

Mercredi, nuit

 

              J'écris vite fait, pour donner les dernières nouvelles. Une journée un peu agitée m'attend demain.

              Franck m'a rappelée samedi. Comme il ne supportait plus sa mère et son beau-père, qui lui font sans cesse des réflexions désagréables, je suis allée le chercher et nous avons passé une nuit ensemble chez moi. Puis ils sont partis et nous avons réintégré la maison, retrouvé notre chat. Voilà pour le dossier belle-mère.

              Autre dossier, et pas des moindres : un couple de nos amis, Nicolas et Chaton, ont besoin de notre aide. Un incendie s'est déclaré dans leur appartement dans la nuit de jeudi à vendredi de la semaine dernière. Ils ont besoin d'un hébergement, le temps de trouver une solution.

              Je n'ai pas le courage de donner tous les détails, car je suis très fatiguée, mais ils débarquent demain, avec toutes les affaires qu'ils ont pu sauver. Nous allons donc cohabiter ici avec eux et ça ne va pas être simple. On ne peut même pas savoir combien de temps ils vont rester.

              Je ne sais pas quand je vais pouvoir écrire ici la prochaine fois. Ça va être compliqué, car ils vont dormir dans le salon. Mais ne vous inquiétez pas si je n'écris pas. Je ferai mon possible.

              Et là, je vais faire un gros dodo. A bientôt ! 

14/03/2019

Jeudi

 

              Bon. On s'accroche.

              Franck m'a appelée vers 17h. Nous sommes réconciliés. Que dire ?

              J'étais soulagée de le quitter et je le suis aussi de le retrouver. Comme cet été, nous avons décidé que je rentrerais régulièrement chez moi, pour éviter les engueulades. Il va falloir que je m'y tienne.

              Franck a passé ces quatre derniers jours avec sa mère et son beau-père dans la maison. Apparemment ce n'est pas la joie pour lui et je suis bien contente d'échapper à ça. Comme ça ne se passe pas très bien, ils vont repartir plus tôt que prévu, c'est-à-dire dimanche au lieu de mardi. Moi, je retournerai dans la maison lundi soir, après mon psy.

12/03/2019

Mardi

 

            Je suis chez moi. Seule. Encore une engueulade avec Franck, la dernière je pense. Du coup, j'échappe à la belle-mère qui m'angoissait tant. Parfait.

            Je reprends le contrôle de ma vie, sans l'influence toxique de Franck, sa mauvaise humeur, ses plaintes perpétuelles. Je vais peut-être retrouver un peu de joie de vivre. Je crois que je me sens soulagée, que je n'en pouvais plus.

             Je vois mon psy lundi prochain, ça va m'aider. Pour le moment, j'ai pris 20 gouttes de Tercian et je bois une bière, en espérant que ce petit cocktail va me faire somnoler. Je sais, ce n'est pas idéal, mais bon, en attendant mieux, c'est comme ça.

             Enfin, la liberté ! Je vais pouvoir regarder la télé ou des vidéos sur Youtube comme je veux, sans craindre de me faire engueuler. 

             Je crois que oui, je me sens soulagée.

             

06/03/2019

Mardi, nuit

 

              C'est très dur en ce moment. J'ai hâte de voir mon psy et ce ne sera pas avant le 18 mars. Pourvu que le ciel ne me tombe pas sur la tête d'ici là.

              Il y a quelques temps, Odile a appelé Franck. Puis Franck a rappelé Odile. Ils se sont entendus, il n'arrête pas de parler d'elle. Il se fiche pas mal de ce que je peux ressentir. Il l'a invitée à passer quand elle voudrait. Il ne m'a pas demandé mon avis.

              Sa mère débarque lundi prochain et il n'a pas encore décidé s'il restait dans la maison avec elle et son beau-père ou s'il venait avec moi à Bleau.

              Je me sens très mal en ce moment, et ce n'est pas Franck qui va m'aider. Il ne m'aide jamais.

              Je ne sais pas quoi faire. Une question essentielle se pose : comment avoir une vision positive de ma vie, même si j'ai tout raté et que ça continue ? J'ai pas mal pensé au suicide ces derniers temps, j'ai tellement peur de l'avenir. Je vais avoir 45 ans cette année et là, maintenant, je ne vois aucun espoir.

              J'ai vraiment tout raté et je ne vois pas comment m'en sortir. Je ne peux même pas écrire comme je veux puisque Franck lit mon blog. 

01/03/2019

Encore des fleurs du jardin

 

 20190301_160030.jpg

20190301_160115.jpg