Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2018

Jeudi

 

         Hier soir, je n'ai vu que la première mi-temps du match. Je me suis couchée à 21h, épuisée, et levée à midi aujourd'hui. Je me sens mieux, mais l'angoisse est toujours bien présente au réveil. 

         J'ai mis la télé, pour apprendre que nous affronterons la Croatie en finale. Je verrai peut-être Gwen pour le match, à moins qu'il n'aille dans sa famille. On verra bien. Ça me ferait plaisir de voir quelqu'un. Ça me remonterait le moral.

11/07/2018

Mercredi, suite

 

        Ça va mieux. J'ai fait une sieste durant laquelle j'ai fait de la visualisation positive, en me répétant mentalement des phrases d'encouragement. Ça a bien calmé mon angoisse. Je vais prendre mes médicaments de bonne heure ( de bonheur ? ) et ça me fera du bien aussi.

        Ce soir, je vais regarder le match, puis New York, Unité Spéciale, avant de faire un gros dodo.

Mercredi

 

         Joie, cris et klaxons hier soir dans les rues. On a gagné !! Vivement la finale !

         J'ai passé la nuit à tchatter sur le Net, en buvant du whisky coca. Je me suis réveillée à 14h, avec un bon mal de crâne et une forte angoisse. J'ai oublié de prendre mes médicaments, encore. J'ai mis la télé. On ne parle que des Bleus et de la fête qui a suivi la victoire sur les Champs-Elysées et partout en France. Et moi, je suis seule, irrémédiablement. Je me sens vraiment très mal.

          Même la Pensée Positive ne m'apporte aucun réconfort. Je ne vois aucun avenir, je suis très angoissée. Depuis dimanche, je suis restée enfermée et je n'ai quasiment rien mangé. Je ne suis sortie que pour acheter le whisky à l'épicerie du quartier. Je ne sais pas ce que je vais devenir. Je voudrais bien voir mon psy pour parler un peu de tout ça, mais mon prochain rendez-vous est dans un mois. D'ici là, j'ai le temps de déprimer. Et même voir mon psy ne résoudra pas tout. Au moins, ce que je sais, c'est que cette fois, je vais parler de moi, et pas de Franck.

          J'ai l'impression d'avoir perdu cinq ans de ma vie. Retour à la case départ, à la solitude. J'aurais bien voulu voir Gwen, mais je sais qu'il est occupé aujourd'hui. Il va au CATTP, et ce soir, à la piscine avec Odile. Et puis, je ne vais pas le harceler non plus.

          Ça fait du bien d'écrire. Je me sens un peu mieux.

10/07/2018

Mardi, suite

 

        J'ai attendu tout l'après-midi que Gwen me rappelle. Je commençais à désespérer, à me sentir plus seule que jamais, c'était très dur. Mais enfin, il vient de me donner des nouvelles. Il n'est pas disponible ce soir, mais il m'appellera à la mi-temps.

        J'ai hâte de voir le match, ça va me changer un peu les idées. Je sais que Franck le regardera chez lui avec Philippe.

        Je suis passée par des moments très difficiles aujourd'hui. 

Mardi

 

         Grosse angoisse au réveil, mais j'ai bien dormi grâce à mes médicaments. J'ai vite allumé la télé et mon ordi, car je ne supporte pas le silence. Ça va mieux maintenant. J'ai laissé un message à Gwen pour lui proposer de voir le match ensemble ce soir. J'espère qu'il va me rappeler.

         Hier, j'ai regardé des vidéos toute la journée et ce sera pareil aujourd'hui. Franck m'a appelée vers 17h et ça m'a fait plaisir. Il voulait savoir comment j'allais et j'ai dit que j'allais bien. Nous restons amis. Nous nous appellerons de temps en temps. Sinon, bien sûr, il a appelé sa mère pour lui faire part de notre séparation. Elle débarque, donc, le 19 juillet, et je suis bien contente d'échapper à ça !

09/07/2018

Lundi

 

         Gueule de bois ce matin, au réveil. En plus, j'ai oublié de prendre mes médicaments hier soir.

         Je ne sais pas ce qui m'attend maintenant. J'ai peur. Encore des journées entières sans parler à personne. La télé me tient compagnie. Je ne vais plus me faire engueuler à cause de ça. J'en avais marre.

08/07/2018

Dimanche

 

         Je suis chez moi. Franck m'a quittée et cette fois, j'ai trouvé le courage de partir. Il faut dire que je n'avais pas le choix. Cette fois, c'est la bonne.

         Je suis dans un état un peu bizarre depuis que je suis rentrée. Entre soulagement et tristesse. Un peu de sidération aussi. Je ne réalise pas encore.

         Je n'ai pas pu emporter toutes mes affaires. Il faudra que j'y retourne, je ne sais pas quand.

         Un peu triste car je ne verrai plus le petit Max. J'ai encore sa photo en fond d'écran, il va falloir que je la change.

         C'est un peu difficile. Me voilà de nouveau seule, dans ma petite chambre de bonne.

07/07/2018

Vendredi, nuit

 

        Deux victoires aujourd'hui, celles de la France et de la Belgique. Nous sommes en demie-finale !! Il y a de la joie dans le coeur des supporters. Et nous affronterons la Belgique mardi, pour une place en finale.

        Nous avons donc passé un bon après-midi et une bonne soirée en compagnie de Gwen et Philippe. Bien sûr, nous nous reverrons mardi. Bière et pizza à volonté ! Même Philippe se prend au jeu. Sinon, je regarde un peu aussi le tournoi de Wimbledon, mais pas trop non plus, sinon, Franck me tape une crise parce que je regarde la télé. D'ailleurs, comme d'habitude, je n'ai pas le droit de mettre le son.  

        Avec Franck, ça va moyennement. Nous ne nous engueulons pas parce que je m'écrase. Il sait que j'ai très peur d'une séparation, très peur de la solitude, et il en profite. J'ai un peu honte de moi, de le laisser me traiter comme ça.

        Cette semaine, c'était mon anniversaire. 44 ans. J'ai eu des cadeaux. Sinon, c'est juste un an de plus. Je me demande si ma famille a pensé à moi. 

02/07/2018

Lundi

 

          Franck s'est endormi sur le canapé. Les jours précédents il s'est couché assez tard et je n'ai pas pu bloguer. J'étais assez fatiguée aussi.

          Je continue de regarder le foot. Belgique/Japon ce soir, j'espère que les Belges vont gagner. D'ailleurs, Franck a parié en ligne sur leur victoire. Ravie par le France/Argentine de samedi. Quel beau match ! Nous avions Philippe et Gwen à la maison pour cette occasion et nous nous sommes bien amusés. Nous nous reverrons tous ensemble vendredi pour un nouveau match de la France face à l'Uruguay. Allez les Bleus !

          Sinon tout va bien. Franck est toujours aussi chiant mais je prends sur moi et ça passe. Comme si j'avais fait mon choix. Je préfère le supporter plutôt que d'affronter une nouvelle fois la solitude et ses conséquences. C'est quand même difficile parfois, je dois souvent mettre mes envies de côté, me plier à ses désirs et supporter ses plaintes incessantes. Je n'existe pas vraiment, mais c'est comme ça. Lors de ma dernière séance avec mon psy, j'ai eu du mal à parler de moi. J'ai l'impression d'être ennuyeuse, que mon psy préfère parler de Franck parce qu'il est schizophrène. C'est plus intéressant pour lui. Il faut que je m'accroche.

          A part ça, il fait très chaud. Presque 35°C hier. Nous avons passé la journée à l'intérieur, volets et fenêtres fermés avec le ventilateur. Quand nous avons ouvert dans la soirée, nous avons eu un bel orage. Il est tombé des cordes sur fond d'éclairs et de tonnerre. Ce qui fut une bonne chose car nous avions négligé le jardin qui souffrait de la chaleur. Le voilà bien arrosé ! Aujourd'hui, seulement 30°C, c'était plus supportable.

          Enfin, malgré les fumigateurs, nous n'avons pas été totalement débarrassés des puces. Nous avons essayé un autre traitement, espérons que ça fonctionne. Mais cette histoire commence à nous coûter cher !

           C'est tout pour aujourd'hui. Franck dort toujours, je vais suivre la deuxième mi-temps du match. Qui sait, il y aura peut-être une demi-finale France/Belgique !

26/06/2018

Lundi, nuit

 

        Le foot, ça continue. J'ai vu une trentaine de matchs. Environ trois par jour depuis une dizaine de jours. 

        Demain, Gwen et Philippe viennent regarder France/Danemark avec nous, ça va être sympa.

        Enfin, après une fumigation intensive de la maison, les puces sont parties ! Nous avons aussi traité le petit Max qui ne se gratte plus.

        Pas d'engueulade avec Franck en ce moment, pourvu que ça dure !

        Bref, tout va bien !