Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2018

Vendredi, nuit

 

          J'étais très fatiguée hier soir, en écrivant ma note. J'ai raconté l'essentiel, sans traîner, puis au lit !

          Aujourd'hui, comme prévu, nous avons emmené la voiture au garage. Ce n'était pas gagné. 30 minutes avant le rendez-vous, à 14h, Franck m'a fait le coup du "ça ne va pas, je ne pourrai pas y aller". Il m'avait déjà fait le même lundi pour le pré-contrôle. J'ai serré les dents et c'est finalement passé, il a accepté de venir. Il fait souvent ça lorsque nous avons quelque chose à faire, comme les courses par exemple, ou quand Gwen et Philippe doivent venir chez nous. Toujours à deux doigts de décommander. C'est très chiant !

         Nous sommes donc arrivés à 14h au garage et nous avons attendu 2h30 pour que la voiture soit prête. Entre-temps, nous avons zoné dans le centre commercial du coin. Nous avons pris deux cafés à la cafétéria et j'ai acheté deux Cash pour passer le temps. Franck a gagné dix euros, de quoi rembourser le prix des jeux.

         Franchement, je ne sais pas comment font les gens qui travaillent pour s'organiser. Moi-même, quand je travaillais, c'était la galère pour faire le moindre truc. Jamais une minute à soi pour se reposer. Et tout ça pour un salaire et une retraite de misère.

         Bon, j'arrête là, je dois aller dormir si je veux être en forme demain pour recevoir nos invités.

12/04/2018

Jeudi

 

          Semaine chargée. 

          Lundi, nous avons emmené la voiture au garage pour un pré-contrôle technique que nous devons effectuer le mois prochain. Résultat, 300 euros de réparations, payables en trois fois.

          Mardi, j'ai emmené Franck à l'hôpital pour son rendez-vous avec sa psy. Elle va très bientôt partir en retraite et Franck est un peu inquiet de devoir changer de thérapeute.

          Mercredi matin, emmener le chat chez le vétérinaire pour le rappel de ses vaccins. 60 euros.

          Aujourd'hui nous devions aller au bureau de tabac, à la pharmacie et à la poste. Mais il a plu toute la journée. Je suis sortie seule pour les clopes. Franck était crevé et nous avons donc repoussé la pharmacie et la poste à lundi. Cependant, j'ai enfin rempli mon dossier pour ma demande d'ASI ( Allocation Supplémentaire d'Invalidité ). Depuis le temps que je laisse traîner, voilà, c'est fait. Il ne me reste plus qu'à l'envoyer en recommandé et attendre la réponse. Des sous en plus. Depuis cinq mois, je vis avec moins de 400 euros par mois.

          Demain vendredi, retourner au garage pour les réparations de la voiture. Appeler Gwen pour lui souhaiter un bon anniversaire.

          Samedi, recevoir Gwen et Philippe autour d'un gâteau et d'une bouteille de champagne.

          Voilà donc pour cette semaine. Et cette fois encore, les courses livrées à domicile par Houra.fr.

          Le meilleur pour la fin : la belle-mère sera de retour dès le mois de juin... Fais chier. 

06/04/2018

Un peu de temps pour écouter...

 

           Céline Dion - S'Il Suffisait d'Aimer

 

 

            Céline Dion & Garou - Sous Le Vent


Jeudi, nuit

 

          Aujourd'hui, je n'ai pas mis la télé avant 20h20, l'heure de ma série préférée sur NRJ12, The Big Bang Theory. Je n'ai même pas regardé les infos sur BFMTV.

          Je me suis levée à 11h30, j'ai bu du café durant une heure, comme d'habitude, puis une première bière vers 12h30. Vers 15h, j'ai préparé du riz, et Franck du poisson. Nous avons mangé vers 15h30 et c'est aussi le moment où son cousin est venu sonner à la porte. Il était venu avec son plus jeune fils qui avait rendez-vous dans le quartier chez un ophtalmo. Ils sont partis vers 16h10, puis Franck et moi avons joué à The Witcher 3 sur la console jusqu'à environ 19h45.

          C'est là que Franck m'a demandé de ne pas mettre la télé ce soir, sauf pour ma série qui dure 25mn. Ça m'a un peu contrariée, car je n'avais pas mis la télé de la journée, nous avons écouté la musique de Franck. J'ai un peu lutté pour garder la télé sans le son, ce qui est toujours assez frustrant. Franck a mis la radio, puis il s'est allongé dans le canapé sans dire un mot ( signe qu'il fait la gueule ). Il s'est endormi, j'ai arrêté la radio et remis le son de la télé. Il dort toujours au moment où j'écris et moi, je regarde mon film.

          J'ai beaucoup cogité depuis le commentaire de Claude à propos de Franck. En ce moment, lorsque Franck abuse, je me tais pour ne pas envenimer la situation, même si je ne suis pas d'accord. Je me demande combien de temps je vais tenir à ce rythme. Franck me bouffe totalement, je dois toujours m'adapter à ce qu'il décide, et si je résiste, c'est l'engueulade, les reproches, la séparation, etc...

          Tout simplement, Franck ne m'accepte pas comme je suis, il n'accepte pas que je sois différente de lui. Chaque fois qu'il est confronté à ma différence, il pense se séparer de moi, au lieu de trouver un compromis ou de faire une concession. Notre plus gros litige concerne la télé que Franck ne supporte qu'à peine. Lui, et donc moi aussi du même coup, écoute de la musique toute la journée, et je ne dis rien. Mais dès que j'ai envie de mettre un peu la télé, c'est comme si je faisais quelque chose de mal. Je ne critique jamais sa musique, mais lui ne se gêne pas pour critiquer ce que j'ai envie de regarder. Le comble, c'est qu'il s'est payé un casque audio qui lui permet d'écouter autant de musique qu'il veut, tout en me laissant entendre la télé, mais il ne l'utilise jamais. C'est pour moi la preuve qu'il ne veut pas faire d'effort pour qu'on s'entende... Souvent même il ose me dire que même sans le son, la télé le dérange. Que faire ? J'aime regarder la télé et Franck pense que j'ai tort. Y a-t-il une solution ?

          Y a-t-il une solution au fait que Franck me trouve débile parce que j'aime regarder la télé ? Ce n'est pas tant le fait qu'il n'aime pas ça qui me gêne, c'est surtout le fait qu'il me juge et me critique. Le fait qu'il ne veut pas comprendre que je suis simplement différente de lui. C'est d'autant plus injuste que moi, je ne critique jamais sa musique qu'il écoute pourtant à longueur de journée. 

          Mais ce n'est pas le seul sujet sur lequel Franck et moi sommes différents. Le problème c'est que Franck n'accepte pas ces différences. Je crois qu'il pense que je suis là pour répondre à tous ses besoins. Tous les points sur lesquels je fais défaut sont pour lui des manques qui font l'objet de reproches.

          Comme je l'écris en réponse au commentaire de Claude, Franck et moi ne sommes pas amoureux l'un de l'autre. Je l'ai su très tôt car il me l'a dit sans détour. De ce fait, je ne peux pas l'aimer non plus, il serait stupide de ma part d'aimer quelqu'un qui n'a aucun sentiment pour moi. Mais à défaut d'amour, nous pourrions nous entendre dans le respect, l'amitié et la solidarité. D'autant plus que dans notre situation, je veux dire nos problèmes mentaux respectifs, il serait très difficile pour nous de trouver quelqu'un d'autre pour partager nos vies. En gros, c'est ou nous parvenons à nous entendre, ou c'est la solitude assurée. Et la solitude, ce serait une catastrophe pour l'un comme pour l'autre.

          Mais comment parvenir à s'entendre ? J'en ai assez d'être constamment sous la menace d'une engueulade et surtout d'une séparation. Que dois-je faire pour me sentir mieux ? Est-ce seulement possible ?? 

 

02/04/2018

Lundi

 

          Jour férié aujourd'hui. Nous n'avons pas fait grand-chose, j'ai envie de dire comme d'habitude.

          Cette semaine, nous ne nous sommes même pas déplacés pour faire les courses. Nous avons utilisé le site Houra.fr pour nous faire livrer. C'est bien ce site, livraison impeccable. Nous avions commandé un maximum de bières et j'ai trouvé ça génial de ne pas sortir la voiture ni de trimbaler des tonnes de sacs lourds.

          Je crois que si un jour je me retrouvais de nouveau seule dans mon petit logement, j'utiliserais ce site. Je pense à ça parce que Franck s'est couché en me faisant la gueule. Mais qu'est-ce que j'ai encore fait ?? Il a simplement trouvé que je n'étais pas bavarde. C'est fou le nombre de choses qu'il peut me reprocher. Mais comme je l'ai dit, Franck ne connait pas la solitude, moi si. Il est prêt à tout remettre en question pour des broutilles. Je ne suis pas très à l'aise avec lui en ce moment, je me méfie de ses coups de tête.

          Pas bavarde, moi ? Il faut dire que lui, l'est pour deux, voire trois, il y a peu de personnes qui puissent tenir son rythme. Ou Philippe, par exemple, qui ne décroche pas un mot, mais avec lui, ça passe. Ce n'est pas juste...

          Bref. Hier nous avons fait un tout petit tour à la brocante du coin. J'avais très mal au dos, je n'étais pas très motivée. Je suis tout de même repartie avec un livre, bien que j'ai du mal à me plonger dans la lecture. Encore un autre reproche de Franck.

          Et allons ! Demain est un autre jour.

01/04/2018

Samedi, nuit

 

           Aujourd'hui, nous avons reçu Gwen et Philippe. Nous avons joué un peu au poker, regardé un film avec Albert Dupontel, et regardé le foot. 

           Cette semaine, embrouille avec Franck. Il a de nouveau trouvé à redire sur la télé. Et de nouveau, il a parlé de séparation. Quel con! Visiblement, il ne se doute pas de ce qui l'attend s'il se retrouve seul. Moi, je sais bien de quoi il s'agit...

28/03/2018

Mardi, nuit

 

          Franck dort sur le canapé. Tant mieux, je peux ainsi regarder ce concert de Sardou qui passe sur W9. Des tonnes de souvenirs. Sardou, c'est toute mon enfance. Mon père était un grand fan, et moi aussi. Il avait presque tous les albums et je les ai beaucoup écoutés étant petite. La première cassette que j'ai écoutée au walkman, dans les années 80, était une cassette de Sardou de mon père.

          Hier, j'ai vu mon psychiatre. J'ai essentiellement parlé de la mère de Franck et de son séjour raté dans la maison. Ça me fait chier d'avoir parlé d'elle. Ma séance précédente, j'avais parlé de Franck. Je ne parle quasiment pas de moi, comme si je n'existais pas. Je me demande ce que cela signifie.

          Je pense aussi beaucoup à Annie. J'ai beau attendre, elle ne m'appelle pas. Plusieurs mois que je n'ai aucune nouvelle. Je sais qu'elle a quelques soucis mais elle pourrait m'appeler quand même. Sinon, c'est toujours moi qui l'appelle et qui m'invite chez elle pour la voir. Je suis un peu déçue, je croyais que c'était une bonne amie. Il faut croire qu'elle n'en a rien à faire de moi, puisqu'elle ne demande jamais de mes nouvelles. Elle est sans doute trop occupée. Pourtant, j'ai été gentille avec elle. Je ne comprends pas. Pas facile de se faire des amis.

          S'il arrivait quelque chose à Franck, je me retrouverais seule comme avant.

19/03/2018

Dimanche, nuit

 

          Je regarde Seul sur Mars, un film que j'avais déjà vu. Franck dort dans le canapé et le chat se promène. Il va bien. Mardi, il aura le droit de sortir à nouveau. Je ne vois pas de changement significatif dans son comportement, après la castration.

          A deux jours du printemps, il a beaucoup neigé ce matin, et ce sera peut-être pareil demain. L'hiver se prolonge. Cela dit, cette neige n'a pas tenu.

          Franck est en fin d'injection et c'est ce qui, d'après lui, le rend irritable. Moi-même, je ne suis pas persuadée que ce manque de médicament soit la cause de cette irritabilité. Son injection d'Haldol est pour mardi, il faut tenir, au moins jusque-là sans s'engueuler. De plus en plus, quand la dispute menace, je prends sur moi pour ne pas envenimer les choses, même si c'est parfois très dur. J'essaye de mettre de côté ma susceptibilité, car oui, je me suis rendue compte que j'étais susceptible. D'un autre côté, Franck a la petite réflexion facile, il en abuse souvent et ses remarques me donnent envie de bondir. Je fais désormais mon possible pour me contenir, ne pas répondre et laisser passer l'orage.

          Demain, c'est une nouvelle semaine qui commence. Nous devons aller chercher des clopes au bureau de tabac, des médicaments à la pharmacie, et de l'alcool au supermarché. Quel programme ! Franck essaye de moins fumer. Il vapote et n'achète plus de tabac. Quand il a vraiment envie de fumer, il prend dans mon paquet et me donne de l'argent en échange. C'est une bonne alternative pour le moment. S'il achetait un paquet pour lui, il fumerait beaucoup plus.

          Enfin, comme je dis, une nouvelle semaine. Même si nous ne travaillons pas, les semaines sont tout de même différentes des week-end. Donc, demain, tabac, pharmacie, Carrefour Contact. Mardi, injection puis courses chez Leader Price ou chez Netto. Je n'ai jamais connu de ville qui abrite autant de supermarchés, il y a pratiquement toutes les enseignes !

          Pour les jours suivants, ce sera liberté totale, télé, ordi, musique, sieste, etc.. Une petite routine tranquille.

          Et sinon, Franck a appelé sa mère hier et aujourd'hui, pendant que je faisait ma sieste. Je crois que rien n'a changé et c'est reparti pour un tour. Je me demande bien comment les choses vont se passer à leur prochaine visite...

          Bon, je n'ai pas sommeil, je bois du rhum avec du jus d'orange, en regardant un documentaire sur Poutine. C'est très intéressant. Ensuite, je me ferai quelques épisodes de la saison 11 de The Big Bang Theory que j'ai en partie téléchargée chez moi, en V.O sous-titrée.

          Bonne nuit à tous !

          

17/03/2018

Vendredi, nuit

 

          Franck ne dort pas, et moi non plus. Nous mangeons des nems en regardant Les Huit Salopards sur une chaîne payante. J'ai allumé mon ordi pour une petite note vite fait, avant d'aller au lit.

          Mercredi, nous avons fait castrer, pucer et vacciner notre petit chat. La totale. Il se porte bien. Au début, nous étions un peu inquiets pour la castration, il était un peu engourdi après l'intervention, mais finalement, il se remet doucement. Le voilà qui joue sur son arbre.

          Demain, nous devions aller à Bleau pour fêter l'anniversaire de Nicolas. Mais Franck a préféré annuler et cela m'arrange un peu car je n'avais pas trop envie de prendre la voiture. Aussi, il aurait fallu dormir chez moi et donc laisser notre chat, bref, c'était compliqué. Et du côté de Nicolas et Chaton, ça les arrangeait aussi de remettre ça à une autre fois.

         Sinon, Franck se réconcilie doucement avec sa mère. 

         Bon, trois heures du matin, je termine ma bière, puis je vais faire un gros dodo.

          

11/03/2018

Samedi, nuit

 

          Nous sommes rentrés hier vers 13h30. La mère et le beau-père de Franck étaient déjà partis. Nous ne les aurons donc vu que deux fois durant leur séjour, et encore, pas très longtemps. Cette première visite, depuis que nous habitons la maison, est un échec. Je n'ai pas décrit ici tout ce qu'ils ont fait, mais ils se sont vraiment comportés comme s'ils étaient encore chez eux, et non chez nous. Pas cool du tout.

          Franck a quand même rappelé sa mère ce matin, pour apaiser un peu les choses, et aussi parce qu'il a besoin d'un document qu'elle doit lui fournir, puisqu'elle le loge à titre gratuit. Elle s'est montrée glaciale au téléphone. 

          Tout le monde avait prévenu Franck que s'il acceptait la maison, il y aurait des problèmes.

          Mais bon, nous voilà de nouveau tranquilles pour quelque temps. Combien de temps, nous l'ignorons. De plus, lors de leur dispute au téléphone, la belle-mère a dit que puisque c'était comme ça, elle ne viendrait plus. Mais ça, ça m'étonnerait !

          Enfin bref. Nous avons retrouvé notre petit chat qui semblait bien content de nous revoir. Il nous a fait des tonnes de câlins.

          Et puis aujourd'hui, nous avons invité Gwen et Philippe. Nous avons regardé du foot, deux films et joué un peu au poker. 

          Nous voilà donc de retour dans la maison et c'est bien plus confortable que mon minuscule studio.