Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2017

Mercredi

 

          Je suis sur mes gardes, plutôt désabusée. Lundi, Franck m'a refait le coup de la séparation. Comme souvent, j'en ai pris plein la tête. Lorsque Franck ne se sent pas bien dans sa vie, il m'en fait le reproche, sans aucun ménagement. J'en ai marre.

          Je ne suis pas parfaite, bien sûr, j'ai des défauts, comme tout le monde, mais je suis quand même sympa. Je pense que, dans son état mental, il a de la chance de m'avoir, et réciproquement. Mais j'en ai marre de cette menace permanente. Je ne sais jamais ce qui va lui passer par la tête.

          Depuis hier, il a décidé d'arrêter de boire. Va-t-il tenir ? Et si ce n'est pas le cas, va-t-il me le reprocher ?

          Bon, aujourd'hui c'est un jour calme, je vais regarder le tennis...

05/06/2017

Lundi

 

          Quelques mots, comme ça. Franck a dû se relever cette nuit, comme souvent, et là, il dort profondément dans le salon. Moi, je me suis réveillée à 9h. Comme d'habitude, j'ai bu du café pendant une heure et je viens de m'ouvrir une bière.

          Samedi après-midi, nous avons donc reçu Philippe et Gwen. Nous avons passé un très bon moment ensemble. Philippe est plus facile à supporter quand Gwen est là aussi, et comme il doit le ramener en voiture à 'Bleau, pas de risque qu'il dorme chez nous. Nous avons joué au tarot, sauf Franck qui n'aime pas trop ça. Gwen avait ramené une bouteille de chouchen et c'est vraiment délicieux. Le soir, nous avons regardé le match Juventus/Real, puis Phillipe et Gwen sont repartis vers 23h.

         Sinon, j'ai eu Chaton au téléphone et lui ai demandé si l'on pouvait se voir bientôt. Elle a dit oui, et nous irons donc sûrement à 'Bleau dans la semaine. Ça ne m'enchante pas de passer une nuit chez moi, mais je suis ravie de les voir.

         A part ça, j'attends patiemment le début de La Petite Maison dans la Prairie, c'est mon petit plaisir quotidien, du lundi au vendredi.

         Bon, Chaton vient d'appeler. Elle a un problème d'ordi et il va peut-être falloir que je me déplace.

03/06/2017

Vendredi, nuit

 

         Une semaine se termine. Une semaine un peu spéciale puisqu'elle a commencé par une manifestation d'Odile, l'ex de Franck, dans la nuit de dimanche à lundi dernier.

         Etrange. C'est Franck qui m'a raconté. Je me suis couchée dimanche vers 0h30 et comme d'habitude, j'ai éteint son pc. A mon réveil, il m'apprend qu'Odile a tenté de le joindre par Skype, vers 5h du matin. Il l'a rappelée vers 9h30. Ils ont discuté un moment. Franck m'en a parlé dès mon réveil et je dois dire que cela m'a fortement perturbée. Parce qu'en plus de discuter avec elle, comme si de rien n'était, il lui a proposé de passer quand elle voulait.

         Je n'ai vraiment aucune envie de la voir et cela m'a plutôt paniquée. Je ne savais pas quoi faire pour empêcher cela.

         Il faut ajouter le fait que le lendemain, mardi donc, Philippe a appelé Franck deux fois. Comme d'habitude, il dit qu'il s'emmerde, mais ne veut rien faire pour y remédier. Franck lui a proposé de passer le lendemain, et cela me faisait bien chier aussi. Odile plus Philippe, c'est trop ! Je me sentais assez mal.

         Mercredi, c'était tendu entre Franck et moi. Franck avait trop bu, il n'était pas en état de recevoir Philippe, qui n'est pas venu finalement. Nous nous sommes embrouillés à propos d'Odile, mais aussi au sujet de Gwen, que Franck n'apprécie que moyennement. Il faut dire que Franck est très jaloux de lui, persuadé depuis toujours que Gwen a des vues sur moi.

         Finalement, nous nous sommes calmés. J'ai envoyé un texto à Odile lui demandant de ne plus appeler Franck, surtout en pleine nuit quand je dors, et de ne pas passer chez lui car cela nous perturbait beaucoup. Elle m'a répondu "pas de problème" et j'espère que l'affaire est close.

         A part ça, Franck a appelé Nicolas et Chaton hier. Ils ne nous invitent plus, c'est bizarre. Mais il faut dire qu'ils sont assez spéciaux tous les deux. On verra bien.

         Aujourd'hui, j'ai vu mon psy. Pas trop satisfaite de la séance, mais je pense que cela vient de moi. Prochain rendez-vous en août, deux mois de liberté absolue. J'apprécie. Tant que je prends mes médicaments, ça va bien. Le Risperdal a changé ma vie.

         Demain, Philippe et Gwen viennent nous rendre visite. Je sais qu'il n'y a rien à tirer de Philippe, mais je suis contente de revoir Gwen.

         Hier soir, petit moment de panique pour moi. Plus de télé ! Je regarde La Petite Maison dans la Prairie tous les midi sur la chaîne Téva et quand je ne peux pas, je l'enregistre. C'est incontestablement ma série préférée. La famille Ingalls est ma famille spirituelle depuis toujours. C'était la catastrophe. Heureusement, la télé est revenue ce matin. Et aussi, j'ai pu voir Koh-Lanta ce soir, comme tous les vendredi.

         Enfin, me voilà tranquille pour deux mois. C'est tout pour aujourd'hui ! Je vous embrasse et vous dis à bientôt !

29/05/2017

Dimanche, nuit

 

          Comme souvent, Philippe s'est incrusté et nous ne savions plus quoi faire pour qu'il parte enfin. Heureusement, largement poussé par Franck, il a fini par décoller. Nous sommes convenus de ne plus l'inviter à dormir car c'est trop éprouvant. Mais je ne sais pas si Franck se tiendra à cette décision.

          La nuit dernière, je me suis couchée à 4h du matin. J'ai relu les débuts de ce blog, en septembre 2012. Comme c'est loin tout ça ! J'étais alors si seule. Et comme les choses ont changé pour moi.

28/05/2017

Samedi, nuit

 

            Aujourd'hui c'était l'anniversaire de Franck. 48ans. Philippe était invité et il dort chez nous cette nuit. Ça me saoûle. Au moins, pour une fois, il a amené une plante et une bouteille de champagne. D'habitude, il n'apporte jamais rien, à moins qu'on ne le lui demande. Cet après-midi, nous avons regardé un film, La Journée de la Jupe, avec Isabelle Adjani. Bien sûr, Philippe n'a pas aimé. Il n'aime rien de toute façon, et ne manque pas de le faire savoir. Mais quoi qu'il fasse, Franck prend toujours sa défense et ça m'énerve.

            A part ça, nous sommes allés comme prévu chez Annie dimanche dernier et nous avons passé un bon moment. C'était aussi l'occasion de revoir Benoît, un patient du CATTP que nous apprécions beaucoup. Lui aussi est schizophrène comme Franck. C'est le meilleur ami d'Annie.

            Quant à moi, j'ai vu dernièrement une émission sur la bipolarité, c'était très intéressant. Je me suis reconnue sur plusieurs points, sauf sur la question du suicide. Je ne suis pas du tout suicidaire, même si j'y ai beaucoup et souvent pensé. Je suis incapable de passer à l'acte, quelle que soit la manière. Dans ce documentaire, on disait que 15 à 20% des bipolaires se suicident avec succès.

            J'ai toujours pensé que j'étais plus borderline que bipolaire, car j'ai une nette tendance à l'autodestruction. Mais je suis bien stabilisée grâce au Risperdal.

            Mon problème de déglutition ne s'arrange pas, je ne mange toujours presque rien et pourtant, ce n'est pas l'envie qui manque. Je ne sais pas quoi faire.

            Sinon, ça va bien, la vie est tranquille. J'aimerais me remettre à lire.

15/05/2017

Dimanche, nuit

 

       Franck ronfle sur le canapé, je regarde une vidéo. Kill Bill. De la bière, des clopes, la nuit, je ne suis pas fatiguée.

       Ce soir, j'ai appelé Annie. Elle s'est trouvé un copain à la maison de repos. Je suis vraiment contente pour elle. Je vais la voir dimanche prochain. Gwen partait aujourd'hui pour sa Bretagne, il ne sera pas de retour avant un bout de temps. Ça fait d'ailleurs un bail que nous ne l'avons pas vu. Il nous ramènera du chouchen à son retour. Philippe fait un peu la gueule parce que nous ne l'avons pas invité depuis longtemps aussi. Franck lui a proposé de passer cet après-midi mais il a refusé.

        Nous sommes allés chez Chaton et Nicolas jeudi dernier et nous avons dormi chez moi. Mon studio me déprime toujours autant. J'espère que je n'y finirai pas mes jours, ce serait vraiment horrible. Mais déménager n'est pas chose facile. Pour le moment, je suis bien chez Franck, mais je pense à mes vieux jours. Je ne sais pas ce que je vais devenir et cela m'angoisse beaucoup.

       Comme je le dis à Quantique en commentaire, que va-t-il se passer pour moi quand je serai vieille ?

08/05/2017

De retour !

 

        Et oui, me voici de retour sur mon blog que je n'ai pas visité depuis des semaines. Je vous remercie tous d'avoir pensé à moi, ça m'a fait vraiment plaisir de découvrir vos petits mots ! Et je suis désolée si je vous ai inquiétés, je m'en veux de ne pas avoir donné de nouvelles.

        Rien de grave, je crois que j'étais tout simplement en panne d'inspiration. Une grosse panne. C'est tout. Et ce n'est pas seulement mon blog, mais tout mon ordinateur que je n'ai pas ouvert durant tout ce temps. Enfin, désolée encore pour l'inquiétude occasionnée, j'espère que vous me pardonnerez.

        Voici donc, en vrac, quelques nouvelles. La première, c'est que bien sûr, j'ai toujours ce problème de déglutition inexplicable. Mon psy persiste à penser que c'est psychique et que j'ai pu développer une phobie. Il est vrai que manger est devenu de plus en plus angoissant et que je ne m'alimente presque plus. J'ai une peur quasi irrationnelle de m'étouffer en mangeant, c'est très bizarre. Pas décidée à consulter un médecin. Un de ces jours peut-être, quand j'en aurai vraiment assez de cette situation.

       Mais à part ça, tout va bien. La vie s'écoule plutôt paisiblement avec Franck. Quelques frictions de temps en temps, quelques agacements car Franck n'est pas quelqu'un de facile, mais dans l'ensemble, ça va.

       Nous voyons régulièrement des amis et ça me fait un bien fou. La vie est tranquille, nous nous répétons souvent à quel point nous avons de la chance. Cela dit, je m'interroge très souvent sur l'avenir et cela me fait assez peur.

       Sinon, nous avons donc un nouveau président. Franck et moi avons voté au premier tour, mais pas au second. Nous devions nous rendre ce dimanche à Fontainebleau, passer la soirée électorale avec Nicolas et Chaton, mais cette dernière étant malade, ils ont annulé et nous sommes restés à Nemours. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas voté. C'est un peu dommage. Si j'avais été sur place, j'aurais volontiers rempli ce devoir civique. Enfin, tant pis. On nous rebat les oreilles depuis des mois avec la présidentielle, je sais que c'est important, mais ça va faire du bien de passer à autre chose. Je n'ai pas d'opinion sur le président élu, j'avoue que je n'y entends rien en politique. On verra bien.

       Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, j'espère vous avoir rassurés et je vous dis encore merci pour vos messages !

21/03/2017

Mardi

 

        Dix jours sans écrire, ça me semble long. Je ne trouvais pas le bon moment, ni la bonne ambiance pour le faire. J'avais aussi un peu de difficulté à ordonner mes pensées.

        Hier, j'avais rendez-vous chez mon psy. Durant toute la séance, il a été question de mon problème de déglutition et des conséquences qui en découlent. Il s'est montré plutôt rassurant et ne paraît pas s'alarmer. Il semble penser que ce problème est dû à des causes psychiques plutôt que physiques. Aussi, il a commencé à modifier mon traitement. Je vais prendre du Tercian ( comme Franck ), à la place du Tranxène. Le produit sera en gouttes, donc je pourrai l'avaler sans problème.

        Hier aussi, j'ai accompagné Franck à l'hôpital pour son injection d'Haldol. Sa prochaine visite sera pour le 18 avril où il fera le même jour l'injection et l'entretien avec sa psy. Pour moi, pas de rendez-vous avant le 28 avril. Ce qui fait que nous sommes tranquilles pour un bon moment, avec aucune obligation. Liberté totale, j'adore ça !

        Cela dit, même si mon psy pense que mon problème de déglutition est mental, je vais tout de même retourner chez ma généraliste pour en parler, et si possible, voir un spécialiste. C'est ma prochaine mission, comme un objectif à réaliser avant ma prochaine visite chez mon psy.

        A part ça, vendredi soir dernier, nous avons été invités à Fontainebleau pour l'anniversaire de Nicolas et fêter en même temps son installation dans un nouvel appartement avec sa copine Chaton. Nous avons passé une excellente soirée, bien arrosée. Du coup, nous avons passé la nuit chez moi. Ça m'a fait tout drôle de revenir dans mon logement où je ne mets quasiment plus les pieds. Pour tout dire, c'était assez déprimant pour moi. Franck, lui, était content, heureux de pouvoir quitter un peu Nemours où il se sent mal. Je rêve du jour où je vais pouvoir déménager, mais pour le moment, sur ce sujet, tout est au point mort. Franck aussi voudrait déménager de son logement, mais nous ne savons pas trop comment nous y prendre, c'est très compliqué. Pour le moment, il nous faut prendre notre mal en patience. Aussi, j'hésite à prendre un appartement avec Franck car c'est parfois difficile entre nous.

        Dimanche, nous avons invité Philippe et Gwen. Ce dernier va mieux depuis son hospitalisation, ça lui a fait du bien. Nous avons mangé, fait une petite balade en forêt et joué au tarot. Comme d'habitude, Philippe ne voulait plus partir. Il m'énerve de plus en plus et je le supporte de moins en moins.

        Sinon, hier soir, j'ai regardé le débat pour la présidentielle et j'ai trouvé cela très intéressant. Dommage que tous les candidats n'aient pas été représentés, c'est plutôt injuste.

        Pour finir, aujourd'hui, c'est une journée pyjama ! Glandouille intégrale au programme !

     

         

11/03/2017

Samedi

 

        Ça y est, je l'ai fait ! J'ai fait ma prise de sang hier matin, malgré une très mauvaise nuit. Je n'y connais pas grand-chose, mais les résultats semblent plutôt bons. Et ça ne m'a même pas fait mal, l'infirmière a assuré !

        Il ne me reste plus qu'à retourner voir le médecin et m'attaquer vraiment à ce problème de déglutition qui m'empoisonne la vie. Comme je le dis à Nina en commentaire, j'ai très peur d'avoir à me faire opérer, moi qui ne suis jamais allée à l'hôpital.

        Je me suis fait la réflexion que cette prise de sang, d'une certaine manière, me rapprochait de la vieillesse et de la mort. Je n'ai jamais fait attention à ma santé et j'ai toujours évité d'avoir à consulter des médecins, sauf psychiatres, car cela ne touche pas à mon corps, à mon intégrité physique. Mais nous y voilà. Je vais avoir 43 ans cette année et je sais que la santé n'ira pas en s'arrangeant. Et ça, jusqu'à la mort. Plus on vieillit, plus on consulte de médecins, plus on a de problèmes de santé. 

        J'avais toujours évité ces problèmes jusqu'ici, mais me voilà au pied du mur. Ça ne peut plus durer, je dois régler la question, d'une façon ou d'une autre.

09/03/2017

Jeudi

 

         Engueulade avec Franck le week-end dernier. Enfin, c'est plutôt lui qui s'est engueulé avec moi. J'étais bien tranquille, quand soudain, une pluie de reproches injustifiés m'est tombée dessus. Monsieur était mal luné et s'est défoulé sur moi. Je n'ai pas apprécié du tout, au point que j'ai pensé le quitter et rentrer chez moi. Je commençais déjà à organiser mon retour dans ma tête. Ça a duré toute la soirée de samedi et la journée de dimanche.

         Finalement, lundi matin, en me réveillant, l'orage était passé. Franck s'était radouci et j'ai renoncé à partir. Heureusement, car les choses seraient vraiment compliquées si je devais soudainement revenir chez moi. Je l'ai accompagné en voiture comme d'habitude pour son rendez-vous avec sa psy, puis nous avons fait nos courses.

         Mardi, je pensais passer une petite journée tranquille, mais Franck a voulu inviter Philippe. Pas grave, peu de temps après le repas, je suis allée faire la sieste. Et pendant que je dormais, Franck a dit à Philippe qu'il ne pouvait pas coucher sur place le soir. Ce dernier est donc parti vers 18h, au lieu de s'incruster comme d'habitude. Nous pensons qu'il était un peu fâché du fait que nous ne l'ayons pas laissé dormir ici. Philippe a mauvais caractère.

         Hier, mercredi, nous sommes allés voir Annie et Nathalie à la maison de repos. Elles avaient le droit de sortir et nous sommes donc allés prendre un verre en ville. Un bon moment, même s'il faisait un peu froid. Nathalie devrait y rester un mois et Annie sortira sans doute la semaine prochaine. Dans la soirée, nous avons reçu un appel de Gwen qui est sorti de l'hôpital. Il va mieux et nous nous verrons sans doute la semaine prochaine.

         Je me suis couchée à 23h, complètement épuisée de ne rien avoir mangé de la journée. J'espère trouver le courage de faire ma prise de sang demain matin, puis je devrai reprendre un rendez-vous chez le médecin. Essayer de manger est une vraie torture et j'ai peur de m'étouffer à chaque bouchée. C'est invivable. Je me demande bien ce que j'ai. 

        Ajourd'hui, c'est journée pyjama. J'ai des clopes et de la bière, pas besoin de sortir, même si je n'ai plus de Laroxyl depuis hier. Il faudrait que je passe à la pharmacie, mais je n'ai pas envie de m'habiller et de me coiffer, ni d'aller dehors dans le froid. Ça attendra demain.