Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2017

Mardi

 

        Dix jours sans écrire, ça me semble long. Je ne trouvais pas le bon moment, ni la bonne ambiance pour le faire. J'avais aussi un peu de difficulté à ordonner mes pensées.

        Hier, j'avais rendez-vous chez mon psy. Durant toute la séance, il a été question de mon problème de déglutition et des conséquences qui en découlent. Il s'est montré plutôt rassurant et ne paraît pas s'alarmer. Il semble penser que ce problème est dû à des causes psychiques plutôt que physiques. Aussi, il a commencé à modifier mon traitement. Je vais prendre du Tercian ( comme Franck ), à la place du Tranxène. Le produit sera en gouttes, donc je pourrai l'avaler sans problème.

        Hier aussi, j'ai accompagné Franck à l'hôpital pour son injection d'Haldol. Sa prochaine visite sera pour le 18 avril où il fera le même jour l'injection et l'entretien avec sa psy. Pour moi, pas de rendez-vous avant le 28 avril. Ce qui fait que nous sommes tranquilles pour un bon moment, avec aucune obligation. Liberté totale, j'adore ça !

        Cela dit, même si mon psy pense que mon problème de déglutition est mental, je vais tout de même retourner chez ma généraliste pour en parler, et si possible, voir un spécialiste. C'est ma prochaine mission, comme un objectif à réaliser avant ma prochaine visite chez mon psy.

        A part ça, vendredi soir dernier, nous avons été invités à Fontainebleau pour l'anniversaire de Nicolas et fêter en même temps son installation dans un nouvel appartement avec sa copine Chaton. Nous avons passé une excellente soirée, bien arrosée. Du coup, nous avons passé la nuit chez moi. Ça m'a fait tout drôle de revenir dans mon logement où je ne mets quasiment plus les pieds. Pour tout dire, c'était assez déprimant pour moi. Franck, lui, était content, heureux de pouvoir quitter un peu Nemours où il se sent mal. Je rêve du jour où je vais pouvoir déménager, mais pour le moment, sur ce sujet, tout est au point mort. Franck aussi voudrait déménager de son logement, mais nous ne savons pas trop comment nous y prendre, c'est très compliqué. Pour le moment, il nous faut prendre notre mal en patience. Aussi, j'hésite à prendre un appartement avec Franck car c'est parfois difficile entre nous.

        Dimanche, nous avons invité Philippe et Gwen. Ce dernier va mieux depuis son hospitalisation, ça lui a fait du bien. Nous avons mangé, fait une petite balade en forêt et joué au tarot. Comme d'habitude, Philippe ne voulait plus partir. Il m'énerve de plus en plus et je le supporte de moins en moins.

        Sinon, hier soir, j'ai regardé le débat pour la présidentielle et j'ai trouvé cela très intéressant. Dommage que tous les candidats n'aient pas été représentés, c'est plutôt injuste.

        Pour finir, aujourd'hui, c'est une journée pyjama ! Glandouille intégrale au programme !

     

         

11/03/2017

Samedi

 

        Ça y est, je l'ai fait ! J'ai fait ma prise de sang hier matin, malgré une très mauvaise nuit. Je n'y connais pas grand-chose, mais les résultats semblent plutôt bons. Et ça ne m'a même pas fait mal, l'infirmière a assuré !

        Il ne me reste plus qu'à retourner voir le médecin et m'attaquer vraiment à ce problème de déglutition qui m'empoisonne la vie. Comme je le dis à Nina en commentaire, j'ai très peur d'avoir à me faire opérer, moi qui ne suis jamais allée à l'hôpital.

        Je me suis fait la réflexion que cette prise de sang, d'une certaine manière, me rapprochait de la vieillesse et de la mort. Je n'ai jamais fait attention à ma santé et j'ai toujours évité d'avoir à consulter des médecins, sauf psychiatres, car cela ne touche pas à mon corps, à mon intégrité physique. Mais nous y voilà. Je vais avoir 43 ans cette année et je sais que la santé n'ira pas en s'arrangeant. Et ça, jusqu'à la mort. Plus on vieillit, plus on consulte de médecins, plus on a de problèmes de santé. 

        J'avais toujours évité ces problèmes jusqu'ici, mais me voilà au pied du mur. Ça ne peut plus durer, je dois régler la question, d'une façon ou d'une autre.

09/03/2017

Jeudi

 

         Engueulade avec Franck le week-end dernier. Enfin, c'est plutôt lui qui s'est engueulé avec moi. J'étais bien tranquille, quand soudain, une pluie de reproches injustifiés m'est tombée dessus. Monsieur était mal luné et s'est défoulé sur moi. Je n'ai pas apprécié du tout, au point que j'ai pensé le quitter et rentrer chez moi. Je commençais déjà à organiser mon retour dans ma tête. Ça a duré toute la soirée de samedi et la journée de dimanche.

         Finalement, lundi matin, en me réveillant, l'orage était passé. Franck s'était radouci et j'ai renoncé à partir. Heureusement, car les choses seraient vraiment compliquées si je devais soudainement revenir chez moi. Je l'ai accompagné en voiture comme d'habitude pour son rendez-vous avec sa psy, puis nous avons fait nos courses.

         Mardi, je pensais passer une petite journée tranquille, mais Franck a voulu inviter Philippe. Pas grave, peu de temps après le repas, je suis allée faire la sieste. Et pendant que je dormais, Franck a dit à Philippe qu'il ne pouvait pas coucher sur place le soir. Ce dernier est donc parti vers 18h, au lieu de s'incruster comme d'habitude. Nous pensons qu'il était un peu fâché du fait que nous ne l'ayons pas laissé dormir ici. Philippe a mauvais caractère.

         Hier, mercredi, nous sommes allés voir Annie et Nathalie à la maison de repos. Elles avaient le droit de sortir et nous sommes donc allés prendre un verre en ville. Un bon moment, même s'il faisait un peu froid. Nathalie devrait y rester un mois et Annie sortira sans doute la semaine prochaine. Dans la soirée, nous avons reçu un appel de Gwen qui est sorti de l'hôpital. Il va mieux et nous nous verrons sans doute la semaine prochaine.

         Je me suis couchée à 23h, complètement épuisée de ne rien avoir mangé de la journée. J'espère trouver le courage de faire ma prise de sang demain matin, puis je devrai reprendre un rendez-vous chez le médecin. Essayer de manger est une vraie torture et j'ai peur de m'étouffer à chaque bouchée. C'est invivable. Je me demande bien ce que j'ai. 

        Ajourd'hui, c'est journée pyjama. J'ai des clopes et de la bière, pas besoin de sortir, même si je n'ai plus de Laroxyl depuis hier. Il faudrait que je passe à la pharmacie, mais je n'ai pas envie de m'habiller et de me coiffer, ni d'aller dehors dans le froid. Ça attendra demain.    

04/03/2017

Samedi

 

         Il pleut. Nous restons à l'abri et au chaud. C'est le week-end, rien à faire, je vais rester en pyjama pendant deux jours. Je me suis douchée hier. J'en avais bien besoin...

         Franck avait invité Philippe pour aujourd'hui. Mais ce dernier a téléphoné ce matin, il n'a pas dormi de la nuit et ne viendra donc pas. Ça m'arrange.

         Je ne suis pas allée à la prise de sang. Ça m'a tracassée toute la soirée de jeudi, jusqu'à ce que je prenne la décision de renoncer. J'espère y aller la semaine prochaine.

         Nathalie est sortie de l'hôpital. Elle m'a appelée, elle a rejoint Annie à la maison de repos. A l'hôpital, elle a vu Gwen. Il devrait sortir la semaine prochaine. Nous pourrions l'appeler pour prendre de ses nouvelles, mais je crois qu'il a besoin qu'on le laisse tranquille pour le moment.

02/03/2017

Jeudi

 

          Je suis réveillée depuis 10h30, il fait un temps magnifique aujourd'hui. Franck dort encore, dans le salon. Depuis quelques temps, il se couche plus tard et veille avec  moi tard le soir. Ça ne m'arrange pas vraiment, j'aimais bien mes petites soirées solitaires et tranquilles devant la télé.

         Aujourd'hui, rien de prévu. Nous avans fait nos courses hier, sous la pluie. Nous sommes donc ravitaillés en clopes, bière, nourriture, bref, tout ce qu'il faut. Je vais sans doute passer la journée en pyjama, pour mon plus grand plaisir. Ecrire sur mon blog, écouter de la musique avec Franck, regarder des vidéos, jouer à la console, faire la sieste cet après-midi. Je n'ai pas du tout envie de sortir, mais je dois absolument prendre une douche.

         Demain, c'est le grand jour. J'ai décidé d'aller faire ma prise de sang. Ça m'angoisse pas mal, même si je sais pourtant que ce n'est rien. Heureusement, le laboratoire d'analyse se trouve à deux pas de chez Franck, je peux y aller à pieds. Le plus dur va être de me lever tôt, vers 7h je pense, et de rester à jeun. Je serai bien soulagée quand ce sera fait.

         Hier, j'ai eu Annie au téléphone, en maison de repos depuis huit jours. Elle semble aller mieux. Je lui ai dit que nous irions la voir la semaine prochaine. Nathalie est toujours hospitalisée, je vais peut-être l'appeler cet après-midi. Pour le reste, aucune nouvelles de Gwen.

         Hier aussi, Franck voulait de nouveau inviter Philippe, mais je lui ai dit que ça me saoûlait. Je ne veux pas qu'il s'incruste comme la dernière fois. Je dois bien l'avouer, je l'apprécie de moins en moins.