Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2018

Dimanche

 

               Hélas, ce soir, c'est encore la soupe à la grimace avec Franck. En cause, le ménage. Tout ça parce que sa mère va débarquer. C'est une énorme source de stress pour nous deux et bien sûr, c'est moi qui en prend plein la tête si les choses ne sont pas faites. J'en ai marre... Franck a passé la journée à dormir. Maintenant, il est couché sur le canapé et il me fait la gueule.

               Nous attendons Philippe et Gwen pour demain 14h30. Nous devons faire les courses du réveillon tous ensemble. Franck a déjà décrété qu'il ne sera pas suffisamment en forme pour nous accompagner... Marre. 

               Il faut dire qu'un décès vient de se produire dans sa famille. Un cousin avec lequel il n'avait aucun contact. Franck en fait une montagne, comme pour tout, d'ailleurs. Et moi, je subis.

               Franchement, je ne sais pas si nous allons pouvoir rester ensemble. Je ne me sens pas bien en ce moment, et il ne m'aide pas du tout. C'est même tout le contraire. Je dois toujours être là pour lui, mais lui n'est jamais là pour moi. 

               Seule, je me sentirais peut-être mieux. Je pourrais pratiquer la Pensée Positive à ma guise. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi négatif que Franck. Il passe tout son temps à se plaindre, je n'ai jamais vu ça ! 

              Pas sûr que le réveillon se passe bien. Tout ça à cause de lui. Nous pourrions être heureux et malgré ça, il gâche tout.

              Je serais peut-être mieux sans lui, et lui mieux sans moi. A quoi bon s'acharner ?

              Je vous souhaite quand même une merveilleuse année 2019 ! Même pour ceux qui m'ont laissée tomber comme mon cher ami Claude Le blanc... Et oui, on ne peut pas toujours être au top, mais tant pis ! Bonne année quand même ! 

24/12/2018

Lundi

 

          Quelques nouvelles en vrac ! Je vais bien, même si avec Franck, ce n'est pas toujours facile. Je crois que nous nous engueulons moins souvent, mais pour cela je prends beaucoup sur moi.

          Ce soir, Noël. Nous avons fait nos courses au Carrefour Contact du quartier. Saumon, foie gras, alcool, c'est l'abondance. Philippe nous rend visite après la messe de minuit à Bleau.

          La belle-mère a décidé de débarquer le 2 janvier, soit juste après le réveillon, sans nous laisser le temps de souffler. Elle fait chier.

          Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui, je vous souhaite à toutes et tous un très bon Noël ! Je vais préparer quelques toasts...

          

07/12/2018

Jeudi, nuit

 

            Comme je le dis à Quantique en commentaire, je n'ai pas vu mon psy lundi. Un gros orage, avec pluie battante et rafales de vent, a éclaté au dernier moment. J'ai eu peur de prendre la voiture, d'autant que, déjà en temps normal, je trouve la route assez dangereuse. J'ai donc appelé pour annuler le rendez-vous. Le psy m'a demandé si le prochain pouvait attendre après les fêtes et j'ai répondu que oui, car j'ai des ordonnances de médicaments d'avance. Pas d'entretien, donc, avant mi-janvier.

            Ça m'a quand même un peu ennuyée de ne pas le voir. J'aurais aimé aborder certains sujets à propos des choses qui m'angoissent en ce moment. Tant pis. Et le même jour, j'avais aussi prévu de passer chez moi relever le courrier et faire deux ou trois trucs et du coup, je n'y suis pas allée non plus. Mon logement est à l'abandon...

            Aussi, j'ai été payée mercredi et mon solde n'est pas aussi catastrophique que je me l'étais imaginé. 

            Deux jours sans alcool, dimanche et lundi, et les trois suivants avec. Mais grâce à divers bons d'achat reçus dans la boîte à lettres et autres cartes de fidélité, nous avons eu de l'alcool à pas cher. Il faut bien le dire, nous n'avons guère envie d'arrêter. Sans alcool, nous nous ennuyons, nous déprimons et nous sommes nerveux. L'alcool nous détend et nous met de bonne humeur. Cela dit, à part picoler et vapoter, nous ne faisons pas grand-chose. Le jardin et la maison attendent toujours que nous nous en occupions.

            Ça ne va pas être facile, mais il va falloir que je me motive, et que je motive Franck pour tout ça, y compris pour l'alcool. Dimanche et lundi, nous étions bien décidés à ne pas en boire. Moi, j'étais décidée aussi pour les jours suivants, car, comme je ne cesse de le répéter, je n'ai pas les moyens financiers d'en acheter tous les jours. Mais nous devions faire des courses, pour utiliser nos bons d'achat (8 euros de remise pour 40 euros d'achat). L'excuse était trop belle ! Franck a dit que du coup, nous pouvions nous acheter quelques bières et j'ai acquiescé sans discuter. Le lendemain, comme nous avions été payés, il m'a demandé d'aller en chercher, munie de sa carte bleue. Je n'ai pas payé, donc. J'ai appris au passage qu'il y avait de l'argent sur notre carte de fidélité, à utiliser avant la fin de l'année.  Aujourd'hui, donc, nous avons eu nos bières du jour, sans rien sortir de notre poche.

            Il nous reste des bons d'achat et encore de l'argent sur cette carte que nous utiliserons sans doute demain. Je sais que je n'aurai pas le courage pour ce jour, de résister à l'appel de l'alcool. Surtout si je n'ai rien à payer. Mais je sais qu'il y aura des jours où je vais devoir me faire une raison, et raisonner aussi Franck. Pour ma part, je dois absolument faire des économies.

            A moins que grâce aux "gilets jaunes", nos pensions n'augmentent... Mais ça, ça m'étonnerait. En tout cas, samedi, ça va sûrement barder, il vaudra mieux rester chez soi. Ça craint vraiment :/

03/12/2018

Dimanche, nuit

 

              Petite déprime et angoisse ces derniers jours. Ça va passer, je vois mon psy demain après-midi.

              Un mois sans tabac ! Bien contente. Cela dit, je ne considère pas vraiment que j'ai arrêté de fumer puisque je vapote. Ça reste malgré tout une dépendance. Gwen, que nous avons vu samedi, a décidé lui aussi de lâcher la clope, c'est une bonne chose. 

              Et pour l'alcool, je dois dire que c'est un peu difficile. Nous avons pas mal craqué ce mois-ci, nous remettant à boire tous les jours, au moins cinq bières chacun. Ça fait une moyenne de 10 euros par jour, une fortune ! Mais malgré ça, nous n'abandonnons pas et, en ce début de mois, nous avons décidé de nous remotiver. Nous n'avons pas bu d'alcool aujourd'hui. Cependant, comme je l'écris en commentaire, je commence à comprendre que je serai en état de manque pour tout le reste de ma vie. Il faut l'accepter et apprendre à gérer la frustration.

              A part ça, nous avons regardé avec effarement à la télé les émeutes à Paris hier. Que de haine, de violence, de destruction ! J'espère qu'ils vont se calmer bientôt.