Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2015

Dimanche

 

      Je vais beaucoup mieux ce matin, j'ai dormi profondément. Finis les grelottements.

      Hier soir, après avoir avalé mon médicament, j'ai trouvé la force de faire quand même un peu de ménage, malgré ma fatigue. C'est agréable de se réveiller dans un endroit ( presque ) propre.

      Il fait moins chaud depuis quelque jours, ça fait du bien. Je peux enfin me passer de ventilateur.

      Ce matin, je vais prendre une douche et m'occuper un peu de moi. Faire encore un peu de ménage aussi. Je me sens en forme. Puis, cet après-midi, j'irai chez Franck, comme prévu.

     

25/07/2015

Samedi, suite

 

       Après plusieurs jours sans médicaments, je me sens vraiment mal. J'ai passé la journée à grelotter en transpirant. J'ai froid, je suis très agitée. Je viens de réussir à avaler mon Risperdal. C'est le manque de ce médicament qui me met dans cet état. J'espère que maintenant que je l'ai pris, ça va s'arranger, il faut juste le temps que ça agisse dans mon organisme. Ça ira pour cette fois, mais ça ne résout pas mon problème.

       C'est étrange. J'arrive à déglutir, à manger et boire normalement, mais dès qu'il s'agit d'avaler des comprimés, c'est l'angoisse totale. J'ai peur de m'étouffer, de m'étrangler, que le cachet reste coincé dans ma gorge, ce qui m'est déjà arrivé quelques fois. Ça m'angoisse d'autant plus.

       Avant, je n'aimais pas prendre des médicaments, mais ça allait, je parvenais à les avaler quand même. Ce n'est que récemment que c'est vraiment devenu un problème. Ça me tracasse beaucoup chaque jour et cette inquiétude quotidienne est dure à supporter. Sans parler du fait qu'à cause de ça, je ne prends plus mon traitement correctement. Je ne sais pas trop quoi faire pour le moment.

       Bon, ça ira pour ce soir, je vais essayer de me reposer et de penser un peu à autre chose. Mais résultat, je n'ai rien fait de ma journée alors que je devais profiter de l'absence de Franck pour faire du ménage. Je n'ai rien fait du tout, mon appart est sale et en bordel et je suis complètement vannée.

       Dure journée. Ça ira mieux demain.

Samedi

 

       J'ai dormi de 11h du matin hier, à 8h ce matin. J'étais épuisée, ça fait du bien. Je suis seule jusqu'à demain après-midi, où je prendrai le bus pour rejoindre Franck chez lui. Un peu de solitude, de liberté, de tranquillité, je suis ravie.

       Je suis très fatiguée en ce moment. Je n'arrive plus à prendre mes médicaments, c'est très étrange et ça m'angoisse beaucoup. Je ne les prends plus que de temps en temps et cela joue beaucoup sur mon état physique. J'ai des tremblements, des sueurs froides, des vertiges. Ce sevrage n'est vraiment pas agréable. Je pense que je ne vais plus les prendre du tout, et on verra bien ce que ça donne. Moralement, je vais beaucoup mieux, aussi, je peux peut-être m'en passer. C'est la seule solution que j'ai trouvée, vu que je n'ai toujours pas résolu mon problème de médecin traitant. Cependant, j'ai bien conscience qu'il faudra bien régler cette question un de ces jours. En attendant, je prends sur moi.

       La semaine a été éprouvante. Pas facile de supporter Franck dans ces conditions. Il peut se montrer très envahissant avec sa maladie et son caractère. Un peu de repos ce week-end me fait du bien. D'ailleurs, cette pause va être courte, j'aurais aimé que ça dure plus longtemps.

       Avec Odile, ça recommence. J'ai beau faire des efforts, elle m'énerve quand même, c'est plus fort que moi. Je fais ce que je peux pour la voir le moins souvent possible, mais c'est la meilleure copine de Franck, alors ce n'est pas gagné. Ça m'énerve aussi.

       Je suis vraiment fatiguée ce week-end. Je crois que je vais me recoucher cet après-midi.

 

      

      

20/07/2015

Lundi

 

      Une autre dispute avec Franck hier soir. Une grosse. Si grosse qu'il est parti dormir chez Odile.

      Même pas le temps d'en faire une note que nous étions déjà réconciliés ( spéciale dédicace à Claude ;)). J'étais en train d'écrire ce matin, après avoir mal dormi, quand il a frappé à ma porte. Il était 9h, j'ai ouvert tout de suite. Il m'a prise dans ses bras, et voilà, la dispute était terminée. Il va quand même falloir qu'on arrête de s'engueuler pour rien !

      Il a trop bu aujourd'hui, il dort, c'est pourquoi je peux écrire cette note.

      Les dernières nouvelles : Philippe nous a fait une belle frayeur jeudi dernier. Je suis allée le voir avec Odile, comme d'habitude. A notre arrivée, Philippe était dans un état lamentable, tant sur le plan physique que moral. Tellement mal que je ne trouve pas les mots pour le décrire. Il n'arrivais même pas à se rouler une clope, j'ai dû le faire à sa place, alors que d'habitude, il y arrive parfaitement. Il était tout tremblant, hagard, le regard fixe, la tête penchée, c'était impressionnant.

      Bref, nous avons été à deux doigts d'appeler les pompiers pour le faire hospitaliser. Bien sûr, il a refusé, et nous avons quand même fini par le laisser seul, pour ma part à contrecoeur. Nous lui avons passé un coup de fil le lendemain. Par miracle, il allait mieux. Je ne sais pas ce qui lui est arrivé, mais je me suis vraiment beaucoup inquiétée.

      Nous avons passé le week-end chez Franck. Odile est repartie samedi soir, Franck et moi sommes revenus à Fontainebleau dimanche après-midi.

      Aujourd'hui, nous n'avons pas fait grand-chose, Franck et moi. A 17h, nous avons rejoint Philippe et Odile à La Parenthèse, puis nous sommes allés chez moi. Nous avons regardé un concert de Téléphone, puis un autre de Jeff Beck et nous avons mangé des tomates à la mozarella avec de l'huile d'olives et du pain aux céréales. Délicieux !

      Demain, le CATTP est ouvert, ce sera ateliers d'arts plastiques le matin. Nous mangerons chez Odile le midi, puis il y aura balade ou jeux l'après-midi. Ensuite, nous avons rendez-vous avec Nicolas pour boire un café à l'Escapade. Voilà le programme !

15/07/2015

Mercredi, suite

 

        Voilà, il n'y avait pas de quoi s'alarmer. Franck vient de me téléphoner et je lui manque déjà. Il se sent seul chez lui. Il viendra chez moi demain soir. La séparation n'aura pas duré longtemps, je commence à avoir l'habitude.

        Moi, j'ai passé une très bonne soirée seule. J'ai fait un peu de ménage, changé mes draps. Je laverai les sales chez Odile qui me laisse utiliser sa machine. J'ai regardé tranquillement la télé. Pour un peu, je me sens si bien que je regretterais presque que Franck soit revenu si vite. Mais je suis quand même contente d'avoir quelqu'un dans ma vie. J'ai trop souffert de la solitude par le passé.

Mercredi

 

        A peine le temps d'écrire que tout va bien, et voilà qu'une dispute avec Franck, hier soir, vient encore une fois tout remettre en question.

        Du coup, Franck est rentré chez lui ce matin. Je ne suis pas allée au CATTP aujourd'hui. J'ai vu Odile qui est passée chez moi ce midi. Elle s'est ensuite rendue à l'atelier collage, puis elle est revenue chez moi et nous avons regardé un film jusqu'à 19h.

        Maintenant, j'apprécie une soirée en solo, ça fait longtemps que je n'ai pas pu profiter d'un moment de solitude. Il faut dire que depuis trois ou quatre semaines, Franck et moi sommes restés 24h sur 24 ensemble, chez lui ou chez moi. N'avoir jamais un instant pour soi, ça fini par devenir pesant. Et puis nous ne faisons rien de très constructif. Nous passons nos journées à boire des bières et fumer des clopes, tout en écoutant la radio, ce n'est pas très passionnant.

        Ce soir, je suis un peu perturbée de cette nouvelle séparation imprévue, mais je suis aussi contente de me retrouver un peu seule. J'ai besoin d'un peu de repos en solitaire, ça fait du bien aussi.

        Demain midi, je mange avec Odile, puis nous irons chez Philippe. Je pense que Franck ne viendra pas. Pour Odile, je crois que je dois essayer de mettre de l'eau dans mon vin. Les amis sont rares et précieux, il vaut mieux les garder.

        Pour ce soir, je vais donc me reposer et regarder Qui est la taupe ? sur M6. Une petite soirée tranquille.    

10/07/2015

Vendredi

 

        Voilà enfin quelques nouvelles. Merci à vous pour vos gentils commentaires. Pas facile d'aller sur mon blog vu que je passe tout mon temps avec Franck.

         Mon problème de déglutition est plus ou moins passé. Je peux au moins manger et boire sans problème. J'ai encore du mal à avaler mes médicaments, mais ça, ce n'est pas nouveau, j'ai toujours détesté ça. Peur de m'étouffer, c'est pathologique. Enfin, je me force quand même à les prendre.

         La bonne nouvelle, c'est que je me suis enfin décidée à prendre une mutuelle santé et c'est chose faite depuis lundi dernier. Me voilà couverte en cas d'hospitalisation ou d'accident. C'est bien. Mon assistante sociale va être contente.

         Je n'ai pas vu de médecin. J'ai rappelé le cabinet de ma chère Dr T., mais je n'obtiens que trois bips en guise de réponse. Je me demande ce qui se passe, on dirait qu'il n'y a plus d'abonné sur la ligne. Je ne l'ai pas vue depuis deux ans et demi. Il est possible qu'elle ait pris sa retraite ou quelque chose comme ça, mais je me dis qu'il y aurait sans doute un remplaçant. Je ne sais pas quoi penser. Je m'en occuperai plus tard. ça m'ennuie quand même de me dire que je vais peut-être devoir changer de médecin. Ma chère Dr T. me connaissait bien et je l'appréciais beaucoup.

         Pour le reste, tout va pour le mieux. Le CATTP n'a été ouvert que mercredi cette semaine, ça donne une ambiance de vacances. Il y a une nouvelle référente depuis quelques jours, pour remplacer le défunt Benoît, décédé l'an dernier. Elle m'impressionne un peu, elle a la réputation d'être assez dure. On verra bien. Il paraît qu'il va y avoir des évaluations en septembre, ça me stresse un peu, mais j'ai bien le temps d'y penser. Pour ça aussi, on verra bien.

         Sinon, le temps est aussi au beau fixe entre Franck et moi. L'été, les vacances, je me laisse porter...

          

03/07/2015

Vendredi

 

        Je suis très inquiète. J'ai beaucoup de mal à déglutir depuis deux ou trois jours, c'est très bizarre. Je n'arrive plus à manger, je n'arrive même plus à prendre mes médicaments. J'ai cherché quelques renseignements sur le Net pour me faire une idée, et ce que j'ai lu n'est guère réjouissant.

        Ce matin j'ai essayé d'appeler le cabinet de mon médecin traitant, mais je n'ai pas réussi à obtenir la communication. Je n'ai plus qu'à attendre lundi et recommencer.

        Je ne veux pas dramatiser, mais c'est quand même très gênant et inquiétant. Et c'est d'autant plus problématique du fait que je ne suis pas couverte par une mutuelle. ça craint vraiment. Je ne sais pas ce qui m'arrive.

        A part ça, je crève de chaud depuis le début de cette canicule, mon ventilateur a tourné à plein régime toute la semaine. Cet après-midi, nous sommes revenus chez Franck, chez qui il faisait plus frais, car son appart est orienté au nord. Avec les fenêtres fermées c'était parfait. Il a quand même lui aussi fait l'acquisition d'un ventilateur cet après-midi. Il fait vraiment chaud.

        Demain, nous avons invité Odile, Philippe et Gwénaël pour manger, puis nous ferons sans doute quelques parties de tarot en restant à l'abri du soleil.

        Dimanche, c'est mon anniversaire, je vais avoir 41 ans et je suis invitée à manger chez la mère de Franck qui va nous faire un bon petit plat. C'est une excellente cuisinière et nous allons nous régaler. Je crois qu'elle a prévu du lapin à la sauce moutarde.

        Voilà pour aujourd'hui, écrire un peu m'a fait du bien, je me sens un peu moins angoissée.