Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2017

Dimanche, nuit

 

          Comme souvent, Philippe s'est incrusté et nous ne savions plus quoi faire pour qu'il parte enfin. Heureusement, largement poussé par Franck, il a fini par décoller. Nous sommes convenus de ne plus l'inviter à dormir car c'est trop éprouvant. Mais je ne sais pas si Franck se tiendra à cette décision.

          La nuit dernière, je me suis couchée à 4h du matin. J'ai relu les débuts de ce blog, en septembre 2012. Comme c'est loin tout ça ! J'étais alors si seule. Et comme les choses ont changé pour moi.

28/05/2017

Samedi, nuit

 

            Aujourd'hui c'était l'anniversaire de Franck. 48ans. Philippe était invité et il dort chez nous cette nuit. Ça me saoûle. Au moins, pour une fois, il a amené une plante et une bouteille de champagne. D'habitude, il n'apporte jamais rien, à moins qu'on ne le lui demande. Cet après-midi, nous avons regardé un film, La Journée de la Jupe, avec Isabelle Adjani. Bien sûr, Philippe n'a pas aimé. Il n'aime rien de toute façon, et ne manque pas de le faire savoir. Mais quoi qu'il fasse, Franck prend toujours sa défense et ça m'énerve.

            A part ça, nous sommes allés comme prévu chez Annie dimanche dernier et nous avons passé un bon moment. C'était aussi l'occasion de revoir Benoît, un patient du CATTP que nous apprécions beaucoup. Lui aussi est schizophrène comme Franck. C'est le meilleur ami d'Annie.

            Quant à moi, j'ai vu dernièrement une émission sur la bipolarité, c'était très intéressant. Je me suis reconnue sur plusieurs points, sauf sur la question du suicide. Je ne suis pas du tout suicidaire, même si j'y ai beaucoup et souvent pensé. Je suis incapable de passer à l'acte, quelle que soit la manière. Dans ce documentaire, on disait que 15 à 20% des bipolaires se suicident avec succès.

            J'ai toujours pensé que j'étais plus borderline que bipolaire, car j'ai une nette tendance à l'autodestruction. Mais je suis bien stabilisée grâce au Risperdal.

            Mon problème de déglutition ne s'arrange pas, je ne mange toujours presque rien et pourtant, ce n'est pas l'envie qui manque. Je ne sais pas quoi faire.

            Sinon, ça va bien, la vie est tranquille. J'aimerais me remettre à lire.

15/05/2017

Dimanche, nuit

 

       Franck ronfle sur le canapé, je regarde une vidéo. Kill Bill. De la bière, des clopes, la nuit, je ne suis pas fatiguée.

       Ce soir, j'ai appelé Annie. Elle s'est trouvé un copain à la maison de repos. Je suis vraiment contente pour elle. Je vais la voir dimanche prochain. Gwen partait aujourd'hui pour sa Bretagne, il ne sera pas de retour avant un bout de temps. Ça fait d'ailleurs un bail que nous ne l'avons pas vu. Il nous ramènera du chouchen à son retour. Philippe fait un peu la gueule parce que nous ne l'avons pas invité depuis longtemps aussi. Franck lui a proposé de passer cet après-midi mais il a refusé.

        Nous sommes allés chez Chaton et Nicolas jeudi dernier et nous avons dormi chez moi. Mon studio me déprime toujours autant. J'espère que je n'y finirai pas mes jours, ce serait vraiment horrible. Mais déménager n'est pas chose facile. Pour le moment, je suis bien chez Franck, mais je pense à mes vieux jours. Je ne sais pas ce que je vais devenir et cela m'angoisse beaucoup.

       Comme je le dis à Quantique en commentaire, que va-t-il se passer pour moi quand je serai vieille ?

08/05/2017

De retour !

 

        Et oui, me voici de retour sur mon blog que je n'ai pas visité depuis des semaines. Je vous remercie tous d'avoir pensé à moi, ça m'a fait vraiment plaisir de découvrir vos petits mots ! Et je suis désolée si je vous ai inquiétés, je m'en veux de ne pas avoir donné de nouvelles.

        Rien de grave, je crois que j'étais tout simplement en panne d'inspiration. Une grosse panne. C'est tout. Et ce n'est pas seulement mon blog, mais tout mon ordinateur que je n'ai pas ouvert durant tout ce temps. Enfin, désolée encore pour l'inquiétude occasionnée, j'espère que vous me pardonnerez.

        Voici donc, en vrac, quelques nouvelles. La première, c'est que bien sûr, j'ai toujours ce problème de déglutition inexplicable. Mon psy persiste à penser que c'est psychique et que j'ai pu développer une phobie. Il est vrai que manger est devenu de plus en plus angoissant et que je ne m'alimente presque plus. J'ai une peur quasi irrationnelle de m'étouffer en mangeant, c'est très bizarre. Pas décidée à consulter un médecin. Un de ces jours peut-être, quand j'en aurai vraiment assez de cette situation.

       Mais à part ça, tout va bien. La vie s'écoule plutôt paisiblement avec Franck. Quelques frictions de temps en temps, quelques agacements car Franck n'est pas quelqu'un de facile, mais dans l'ensemble, ça va.

       Nous voyons régulièrement des amis et ça me fait un bien fou. La vie est tranquille, nous nous répétons souvent à quel point nous avons de la chance. Cela dit, je m'interroge très souvent sur l'avenir et cela me fait assez peur.

       Sinon, nous avons donc un nouveau président. Franck et moi avons voté au premier tour, mais pas au second. Nous devions nous rendre ce dimanche à Fontainebleau, passer la soirée électorale avec Nicolas et Chaton, mais cette dernière étant malade, ils ont annulé et nous sommes restés à Nemours. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas voté. C'est un peu dommage. Si j'avais été sur place, j'aurais volontiers rempli ce devoir civique. Enfin, tant pis. On nous rebat les oreilles depuis des mois avec la présidentielle, je sais que c'est important, mais ça va faire du bien de passer à autre chose. Je n'ai pas d'opinion sur le président élu, j'avoue que je n'y entends rien en politique. On verra bien.

       Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, j'espère vous avoir rassurés et je vous dis encore merci pour vos messages !